Noëlle Lenoir crée son cabinet d’avocats

L’ancienne ministre des Affaires européennes et juge au conseil constitutionnel Noëlle Lenoir lance son cabinet d’avocats dédié au droit de la concurrence, à la conformité, au droit public des affaires et à la régulation économique.

L’ancienne ministre des Affaires européennes et juge au conseil constitutionnel Noëlle Lenoir lance son cabinet d’avocats dédié au droit de la concurrence, à la conformité, au droit public des affaires et à la régulation économique.

C’est une figure emblématique du droit qui ouvre aujourd’hui les portes de son propre cabinet. Noëlle Lenoir, qui a porté de nombreuses casquettes parmi lesquelles celles de conseillère d’État, ministre des Affaires européennes, juge constitutionnel et avocate, crée le cabinet Noëlle Lenoir Avocats. Dédié à la responsabilité sociale des entreprises, il regroupe plusieurs spécialités : celles du droit de la concurrence, de la conformité, du droit public des affaires et de la régulation économique. Noëlle Lenoir poursuivra également à pratiquer le droit des affaires.

Toutes les batailles politiques passent par le droit

Créée en juillet 2020, la structure a vocation à conseiller des chefs d’entreprises françaises et européennes et à les orienter face aux nouvelles problématiques auxquelles ils sont confrontés. "Noëlle Lenoir Avocats se veut être un cabinet de niche qui suit les transformations de la société et le rôle des entreprises, explique la fondatrice. La protection des données, la RSE, l’éthique ou encore la compliance sont des sujets qui donnent un prisme nouveau au rôle du dirigeant". Entourée de deux collaboratrices en provenance de Kramer Levin, l’associée fondatrice souhaite également développer sa pratique du contentieux administratif au sein du cabinet, "ce qui recouvre tous les litiges concernant les décisions des autorités de régulation comme l’AMF, l’ACPR ou la Cnil", illustre celle qui a elle-même exercé au sein du régulateur des données personnelles.

"Toutes les batailles politiques passent par le droit. Noëlle Lenoir Avocats s’inscrira dans cette démarche en prodiguant du conseil de haut niveau pour ses clients, afin de faire triompher la règle de droit", assure l’avocate. Noëlle Lenoir représentera également ses clients dans le cadre d’investigations internationales, sur des problématiques de e-discovery ou de protection des données notamment. "Dans ce type d’affaire, l’avocat doit apporter du soutien à ses clients dirigeants. Les enquêtes diligentées par des autorités étrangères peuvent être traumatisantes, c’est pourquoi il faut assurer un accompagnement au dirigeant et ne pas appréhender ces procédures comme un rapport de force", explique-t-elle. Son expertise de la protection des données personnelles l’amènera à conseiller ses clients dans la prévention de la violation des données et le traitement des incidents, les enquêtes gouvernementales et internes, le transfert transfrontalier de données et la divulgation de documents électroniques, la responsabilité de la collecte et du traitement des données personnelles, la conformité et la gestion des risques, les politiques de confidentialité et de traitement des données personnelles au niveau européen et les procédures d’actions de groupe ainsi que la publicité et le marketing en ligne.

Après un début de carrière au Sénat, au sein duquel elle a exercé pendant dix ans, elle rejoint en 1982 la direction juridique de la Commission informatique et libertés (devenue la Cnil) et se penche sur la mise en œuvre de la loi informatique et libertés française. En 1984, elle intègre le Conseil d'État en tant que maître des requêtes et y devient commissaire du gouvernement au contentieux. Le 4 novembre 1988, elle est nommée directrice de cabinet de Pierre Arpaillange, ministre de la Justice (en remplacement de Jean Massot). En 1992, elle devient la première femme et la plus jeune membre à être nommée au Conseil constitutionnel. Une fonction qu’elle occupera pendant neuf ans, avant d’intégrer le barreau de Paris en 2001. Elle nommée en 2002 ministre des Affaires européennes du deuxième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, poste qu'elle a occupé jusqu'en mars 2004.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Votre magazine Décideurs Juridiques évolue et va bientôt adopter une nouvelle formule. Chaque jour, vous recevrez de nos nouvelles si vous nous donnez...

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

En s’associant, la spécialiste de la propriété intellectuelle Isabelle Laratte et la pénaliste Jade Dousselin constituent une offre inédite sur le mar...

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Dans le cadre de sa stratégie de développement, Delcade étend son offre à Lille en ouvrant un nouveau bureau sous la houlette de Frédérique Sallée et...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

C’est un duo formé par une civiliste et un pénaliste qui se présente devant les avocats parisiens. Julie Couturier est avocate depuis 1995. Elle exerc...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Les deux pénalistes Xavier Autain et Clotilde Lepetit forment un des deux duos pour les élections au bâtonnat 2022 de Paris. Candidat au poste de bâto...

Les notaires ont désigné leur nouveau président

Les notaires ont désigné leur nouveau président

À 50 ans, David Ambrosiano prend la tête du Conseil supérieur du notariat. Il vient de dérouler sa feuille de route pour son mandat de deux ans.

A. de Braux (Cercle Montesquieu) : "Il ne s’agit pas d’aider que les grands groupes du CAC 40"

A. de Braux (Cercle Montesquieu) : "Il ne s’agit pas d’aider que les grands groupes du CAC 40"

Amélie de Braux, co-responsable de la Factory du Cercle Montesquieu a pris part, aux côtés de la grande famille du droit, à la mise en place d’un nouv...

Carbonnier Lamaze Rasle crée un pôle restructuring/distressed M&A

Carbonnier Lamaze Rasle crée un pôle restructuring/distressed M&A

Carbonnier Lamaze Rasle accueille deux anciens associés du cabinet Poulain : Amandine Rominskyj et Antoine Poulain. Ils auront la charge d’un nouveau...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte