Nidal Zeidan (Groupe Vital) : « Notre croissance pourrait passer par d’autres acquisitions »

La société de conseil et de services en ingénierie informatique fondée par Nidal Zeidan réalise une croissance solide et régulière. Un développement qui a été soutenu par l’acquisition de 2 sociétés, SP2I ainsi que Soft et Services.

La société de conseil et de services en ingénierie informatique fondée par Nidal Zeidan réalise une croissance solide et régulière. Un développement qui a été soutenu par l’acquisition de 2 sociétés, SP2I ainsi que Soft et Services.

Décideurs. Le secteur du conseil et de services en ingénierie informatique est très concurrentiel (IBM, Cap Gemini, Accenture …). Comment se différencie Le Groupe Vital ?

Nidal Zeidan. C’est effectivement un secteur très concurrentiel. Aujourd’hui, ce qui nous distingue est l’accompagnement proposé à nos clients et la manière dont nous pouvons communiquer avec eux. Nos interventions reposent sur l’écoute et la parfaite compréhension de leurs besoins et de leurs projets. Nous cherchons également à responsabiliser nos équipes présentes chez nos clients, en leur laissant une autonomie encadrée. Cela leur donne l’avantage de pouvoir réagir très rapidement aux demandes des entreprises. Proximité et accessibilité sont donc les maîtres mots de notre relation client. En 2018, le Groupe Vital a dépassé les 32 M€ de chiffres d’affaires. L’un des enjeux majeurs du secteur est la fidélisation des équipes. C’est ce que nous avons d’ailleurs réussi à faire. Nos clients apprécient notre faible turnover. Autre valeur ajoutée du Groupe vital : ses centres de service ouverts 7 jours sur 7. Enfin, nous avons lancé un projet appelé « Osmose » portant sur le cloud et qui a vocation à accompagner nos clients dans la transformation de leur système d’information.

Vous avez connu une forte augmentation de votre chiffre d’affaires entre 2015 et 2017. Comment avez-vous géré une telle croissance ?

La Groupe Vital s’appuye sur un business model pérenne. La société est bien gérée et est rentable. Les établissements bancaires avec lesquels nous travaillons nous ont aussi aidés à faire face à cette croissance. Nous avons construit une relation de confiance avec eux. En parallèle, nous avons concrétisé deux opérations de croissance externe, avec l’acquisition de SP2I ainsi que Soft et Services, dans le but de compléter l’offre de service technique mais aussi le back office. L’accompagnement de nos collaborateurs est l’une de nos priorités. Pour cela, nous pouvons compter sur la réactivité de notre service RH et de nos managers qui offrent un accompagnement individualisé à chaque collaborateur. Cette année, avec notre système d’intéressement et de participation, l’ensemble de nos salariés va toucher 2 400 euros.

« L’un des enjeux majeurs est la fidélisation des équipes »

Quels sont vos projets de développement ? Seriez-vous ouvert à un projet de partenariat ou de rapprochement avec une autre entreprise ?

Nous visons en 2019 une croissance organique de 10 %. Nous avons gagné un certain nombre d’appels d’offres dont un grand appel d’offre public, celui de la Mairie de Paris, pour une mission portant sur les systèmes d’information. Notre croissance pourrait également passer par d’autres acquisitions. Nous étudions actuellement deux dossiers de croissance externe. Nous n’avons toutefois pas vocation à accueillir un investisseur à notre capital.

Vous disposez aujourd’hui de bureaux à Paris, Bordeaux et Lyon. Votre présence sur le territoire français a-t-elle vocation à s’étendre ?

Aujourd’hui nous disposons de deux centres de services : l’un en région parisienne, à La Garenne-Colombes, et l’autre près de Bordeaux, à Mérignac. À Lyon, nous avons un bureau de représentation. Nous couvrons l’ensemble du territoire français grâce à nos partenariats signés avec d’autres sociétés, notamment à Nancy, Rennes et Lille. Ce positionnement nous permet d’être très compétitifs. Nous avons récemment signé une mission pour accompagner le groupe Accor. Le Groupe Vital peut aussi s’appuyer sur la fidélité d’un certain nombre de ses clients, qui collaborent avec le groupe depuis ses débuts, il y a vingt et un ans. Preuve de leur confiance et de la visibilité acquise par notre société.

Propos recueillis par Aurélien Florin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

L’utilisation des données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement pour faire de l’analyse comportementale et du ciblage publicitaire,...

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte