Nicolas Brooke devient directeur de l'éthique de Crédit agricole CIB

L’ancien directeur juridique du contentieux de la Société générale, Nicolas Brooke, quitte Signature Litigation pour retourner en banque, cette fois chargé de la culture éthique du Crédit agricole CIB.

L’ancien directeur juridique du contentieux de la Société générale, Nicolas Brooke, quitte Signature Litigation pour retourner en banque, cette fois chargé de la culture éthique du Crédit agricole CIB.

Le spécialiste du contentieux, de la compliance et de l’éthique en entreprise Nicolas Brooke retrouve ses premières amours : la banque. En intégrant le Crédit agricole CIB, la banque de financement et d’investissement, en qualité de directeur de l’éthique sur le plan mondial, l’avocat va travailler à la prévention de la fraude et de la corruption, à la protection des données, au respect de la loi américaine extraterritoriale relative à la déclaration des contribuables américains à leur administration fiscale (Fatca du 1er juillet 2014) et à l’échange automatique d’informations.

Il avait déjà occupé le poste de responsable du contentieux international puis celui de directeur juridique des investigations, du contentieux et des affaires réglementaires pour la Société générale entre octobre 2010 et mai 2019. À ce titre, il a travaillé sur les dossiers Kerviel, du Libor et a contribué à la signature de la CJIP avec le parquet national financier (la seconde après celle de HSBC) après l’enquête relative à la corruption d’agents publics en Libye. Fort de ses expériences, il répond à l’appel des sirènes d’un cabinet d’avocats anglais tout juste arrivé à Paris : Signature Litigation. C’est aux côtés de Thomas Rouhette et de son équipe qu’il développera le volet compliance de l’enseigne. Il y retrouve aussi la robe d’avocat qu’il portait déjà au début de sa carrière chez Freshfields. Ce diplômé de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du King’s College de Londres met aujourd’hui l’accent sur la culture de l’éthique dans un secteur particulièrement régulé.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message