"Nés quelque part", l’exposition sur l’économie durable dont vous êtes le héros

Le premier musée consacré à l’économie, Citéco, à Paris, propose un parcours immersif avec des acteurs pour comprendre les enjeux vitaux du changement climatique et du développement durable dans les pays émergents.

Le premier musée consacré à l’économie, Citéco, à Paris, propose un parcours immersif avec des acteurs pour comprendre les enjeux vitaux du changement climatique et du développement durable dans les pays émergents.

Jusqu’au 26 novembre prochain, Citéco, le musée de la Banque de France, propose une expérience immersive à ses visiteurs. Loin des expositions didactiques sur l’économie, Nés quelque part est un parcours interactif, à la croisée du théâtre et du jeu de rôle qui invite chacun à se glisser dans la peau d’un des dix-huit personnages habitant une zone géographique en développement (Asie, Afrique, Amérique du Sud, Outre-mer, etc.). Pendant plus d’une heure, le visiteur incarne ainsi Tamatoa, un pêcheur polynésien de Fakarava engagé contre la disparition de la biodiversité marine ; Manolo, un adolescent vivant dans un barrio de Medellin en proie à l’ultraviolence, ou Nana, une jeune femme souffrant de malnutrition au Niger. Le but assumé est d’appréhender de manière sensible les grands enjeux du changement climatique et du développement durable, et de mettre en scènes l’effet papillon qu’ils peuvent avoir sur les destinées individuelles au niveau local.

Trajectoires économiques durables

Créé au moment de la Cop 21 en 2015, « Nés quelque part cultive une approche factuelle pour toucher les plus jeunes publics », explique Mathilde Schneider, directrice de la communication de l’AFD (Agence française du développement). L’établissement public est à l’origine de cette initiative artistique, produite avec la compagnie de théâtre Ars Anima. « Toutes les histoires proposées sont inspirées de vrais projets de l’AFD. Nous avons pour mission d’accompagner les pays émergents dans la mise en œuvre de trajectoires économiques durables respectueuses de l’homme et de la planète », insiste-t-elle pour souligner l’urgence de la démarche.

"La logique du rattrapage économique, selon laquelle les pays émergents doivent adopter le modèle économique des pays développés, n’est plus pertinente"


Nés quelque part s’est construit sur l’idée assez militante de coopération économique, d’égal à égal, et sur une nouvelle vision du Sud, loin de la commisération des pays développés et des concepts de tiers et de quart-monde. « Le Nord et le Sud n’entretiennent plus aujourd’hui les mêmes relations qu’il y a vingt ans. Les cartes de la mondialisation ont été rebattues, le Nord a en face de lui des acteurs qui comptent. La logique du rattrapage économique, selon laquelle les pays émergents doivent adopter le modèle économique des pays développés, n’est plus pertinente. En effet, ce dernier n’est plus soutenable pour la planète. »

Le parcours de Citéco met en avant des solutions mises en place localement par l’AFD et dont les effets positifs ont été constatés. Mais la vraie question est vers quel horizon commun ces initiatives nous mènent ? « Quand on compare les pays selon leur IDH (Indice de Développement Humain) et leur empreinte carbone, deux grands groupes se détachent. D’un part, les pays du Sud dont l’IDH est à la traîne, mais qui sont quasi inoffensifs en termes d’empreinte carbone, argumente Mathilde Schneider. D’autre part, les pays du Nord, dont l’IDH est au vert mais dont l’empreinte carbone est intenable à l’échelle planétaire. Nous devons converger ensemble vers une zone de développement mitoyenne, respectueuse à la fois de l’homme et de notre environnement. » L’écologie économique prendra-t-elle le dessus ?

Nicolas Bauche

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Application de tracing : l’Europe se disperse

Application de tracing : l’Europe se disperse

La crise actuelle met à mal l’Union européenne sur le plan sanitaire. Si l'outil numérique a démontré son utilité dans la gestion de l’épidémie via le...

F.Guinard (Syndicat des biologistes) : "Sur les tests, il existait un déficit structurel avec l’Allemagne"

F.Guinard (Syndicat des biologistes) : "Sur les tests, il existait un déficit structurel avec l’Alle...

Le secrétaire général du Syndicat des biologistes, Francis Guinard, explique les différences entre les tests de Covid-19. Il revient surtout sur les r...

Contentsquare boucle une série D de 175 millions d’euros menée par BlackRock

Contentsquare boucle une série D de 175 millions d’euros menée par BlackRock

Le spécialiste français de « l’experience analytics » Contentsquare a récolté 190 millions de dollars dans le cadre d’une série D abondée par BlackRoc...

Bold House : "Le jeu vidéo est vecteur de sociabilité en créant du lien et des émotions"

Bold House : "Le jeu vidéo est vecteur de sociabilité en créant du lien et des émotions"

Officiellement lancée durant la crise sanitaire du Covid-19, Bold house agence intégrée dédiée au gaming et à l’eSport, fondée par trois spécialistes...

Laboratoires : Biofutur lève 60 millions d’euros auprès d’Omnes

Laboratoires : Biofutur lève 60 millions d’euros auprès d’Omnes

Le groupe de biologie médicale, récolte 60 millions d’euros auprès d’Omnes, acteur établi du private equity français. Ce tour de table, auquel nombre...

OMS : les 5 success stories

OMS : les 5 success stories

L'Organisation mondiale de la santé joue, depuis sa création, le rôle de chef de file en matière de prise de décisions sanitaires à l'échelle mondiale...

Personnel soignant : les combattants

Personnel soignant : les combattants

En première ligne de la lutte menée contre la pandémie, sur-sollicités par l’afflux de malades et surexposés au risque de contamination, les médecins...

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Certains des hommes d’affaires les plus éminents du monde - Jack Dorsey, Azim Premji, Andrew Forrest... - ont fait des dons pour lutter contre le coro...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message