Ned Curic (Stellantis) : en route vers le véhicule connecté et la conduite autonome

Ned Curic (Stellantis)  : en route vers le véhicule connecté et la conduite autonome
Ned Curis, Chief Technology Officer, Stellantis (ex-PSA)

Vice-Président de Alexa Automotive (Amazon), Ned Curic a rejoint Stellantis en tant que Chief Technology Officer (CTO) le 30 août 2021.

Expert du numérique, Ned Curic fait ses premières armes comme ingénieur système chez Northrop Grumman, puis comme directeur des technologies de l'information de New Century, avant d’intégrer Microsoft. Il mène ainsi pendant 13 ans différentes missions de conseil et de stratégie, qui le conduisent à la pointe de sujets opérationnels, en particulier dans le domaine de l’IA. C’est lorsqu’il rejoint Toyota en 2013, que s’ouvre une nouvelle page de sa carrière dans le secteur automobile. Ce qui serait  apparu  quelques  années  plus  tôt  encore  comme  un  pari risqué est alors un pont presque naturel, tant les constructeurs traditionnels multiplient les investissements dans le numérique pour tenter de rattraper leur retard sur les logiciels de Tesla. Ned Curic rejoint ensuite Toyota Connected North America à sa création, en 2015, en tant que directeur des technologies. Mais c’est surtout chez Amazon que cet ingénieur fait la preuve de ses compétences de management, construction des équipes, en mettant l’accent sur la gestion du changement.

Le groupe français annonce un partenariat avec Amazon pour connecter ses véhicules, en utilisant notamment les serveurs AWS du géant américain et son système de commande vocale Alexa.

Son arrivée chez Stellantis (ex-PSA) en août 2021 en tant que vice-président, Chief Technology Officer, est avant tout une forme d’aboutissement de ce travail. Quelques mois plus tard, le groupe français annonce d’ailleurs un partenariat avec Amazon pour connecter ses véhicules, en utilisant notamment les serveurs  AWS  du  géant américain  et  son  système  de  commande vocale Alexa. Les étapes clés de la construction de ces technologies acquises, Ned Curic prépare désormais son industrialisation, avec les moyens d’un groupe mondial : 30 milliards d’euros d’investissements sont annoncés d’ici à 2025 pour réaliser la transformation software et l’électrification. Tout en gardant un œil sur des problématiques du secteur, dont la pénurie de semiconducteurs.

De son côté, Ned Curic, toujours installé en Californie, est en outre chargé de construire un réseau mondial de 4 500 ingénieurs software et IA dans le secteur de la tech et dans d’autres industries. De quoi faire aussi travailler les données toujours plus nombreuses qui reviennent des premiers véhicules connectés des différentes marques du groupe : près de 12 millions étaient en circulation fin 2021.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Innovation, Technologies & Propriété intellectuelle 2022

Retrouvez l'intégralité de notre guide Innovation, Technologies et propriété intellectuelle 2022 : interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message