Navya : les véhicules autonomes en Bourse

Le spécialiste français des navettes et taxis autonomes lève 37,6 millions d'euros.

Le spécialiste français des navettes et taxis autonomes lève 37,6 millions d'euros.

Christophe Sapet, président du directoire de Navya, a de grandes ambitions pour son groupe qu’il souhaite muer en « leader mondial du véhicule autonome ». Pour ce faire, l’introduction en Bourse sur Euronext Paris est la dernière voie de financement empruntée. Le fabricant de l’AUTONOM SHUTTLE et de l’AUTONOM CAB, deux véhicules électriques sans conducteur, a enregistré son document de base auprès de l’AMF. Il comptait lever 50 millions d'euros mais la collecte s'arrête finalement à 37,6 millions d'euros, ce qui porte sa capitalisation à environ 190 millions. Les coûts de production de ses véhicules de haute technologie sont très élevés – le prix du taxi-robot est compris entre 230 000 et 250 000 euros. Fin mars, la société, notamment soutenue par les industriels Valeo et Keolis, avait déjà commercialisé 67 véhicules à travers 16 pays. Son chiffre d'affaires est de 10 millions d’euros en 2017. À l’horizon 2021, Navya vise 40 % du marché mondial et 480 millions d’euros de revenus.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

Au niveau mondial, le M&A s’est davantage distingué par ses deals en hausse que par ses performances. Seule l’Europe a réussi une vraie belle anné...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message