Nature & Découvertes : du produit à l’expérience

Malgré une présence faible à l’international et sur Internet, Nature & Découvertes réussit, grâce à un positionnement unique,
à afficher une croissance durable. Pour combler son retard, elle mise sur les notions de services et d’expérience clients.
En novembre 2015, Nature & Découvertes ouvrait sur 500 mètres carrés sa plus grande boutique en plein cœur du Marais, à Paris. Objectif : redynamiser son image et construire un modèle exportable.

Malgré une présence faible à l’international et sur Internet, Nature & Découvertes réussit, grâce à un positionnement unique, à afficher une croissance durable. Pour combler son retard, elle mise sur les notions de services et d’expérience clients.

Si en Europe, la tortue est synonyme de lenteur, en Afrique, elle rime avec fécondité, et au Japon, avec chance et longévité. Autant d’attributs qui collent parfaitement à Nature & Découvertes qui a fait de l’animal son emblème. Ainsi, la croissance n’a jamais été l’objectif premier du groupe. Fondée en 1990 par François Lemarchand et sa femme, l’enseigne s’inspire de The Nature Company, une société américaine créée par un professeur d’écologie de Berkeley. Pour le couple, il s’agissait avant tout de construire une société prônant un développement durable, humainement gérable et qualitatif. Vingt-six ans plus tard, le bilan est plutôt flatteur.

 

Digitalisation

 

Cette année, Nature & Découvertes devrait réaliser un chiffre d’affaires de 195 millions d’euros, en hausse de 6 % sur un an. Pour garantir la meilleure expérience possible, le groupe commercialise ses propres marques. Sur les 280 fournisseurs avec lesquels il travaille, deux tiers ont plus de quinze ans d’ancienneté. Une stratégie qui lui permet de se classer depuis dix ans parmi les vingt enseignes préférées des Français, sans rien dépenser en communication. Et en juin dernier, Raise Investissement fait son entrée comme actionnaire minoritaire en rachetant les titres détenus par CM-CIC et en participant à l’augmentation de capital. Si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, Nature & Découvertes a précisé que l’argent levé visait à poursuivre la digitalisation du réseau de distribution et d’accélérer le développement international. Les ventes en ligne ne représentent pour l’instant que 7 % du total, soit environ cinq magasins. Pour atteindre les 18 % d’ici à 2020, l’enseigne mise sur les services. Dernier en date, la livraison par coursier en moins de quatre heures et le retrait en magasin en une heure dans quinze villes françaises.

 

L’international est un autre de ces points à développer. Sur les quatre-vingt-sept magasins que compte le groupe, soixante-dix-sept sont implantés en France. Pour réussir cette transition, Nature & Découvertes souhaite mettre en avant ce qui a fait son succès?: ses magasins au concept épuré et ses produits de qualité. En novembre 2015, l’enseigne ouvrait sur 500 mètres carrés sa plus grande boutique en plein cœur de Paris dans le quartier du Marais. Objectif?: redynamiser le concept et construire un modèle exportable. Pour Antoine Lemarchand, fils des fondateurs et nouveau président depuis 2011, l’usage des objets n’est plus lié à leur propriété. Cela se traduit en magasin par le développement d’offres de coaching ou d’ateliers. Plus que jamais, l’enseigne ne vend pas que des produits mais une expérience. Fort de cette nouvelle image, elle ambitionne d’ouvrir des magasins aux États-Unis et au Japon. L’entreprise s’est également démarquée de la concurrence en lançant sa fondation dès 1994. Depuis, plus de 1?700 projets ont été financés à hauteur de dix millions d’euros. Chaque année, 10 % des bénéfices nets y sont injectés. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

 

Vincent Paes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les conseils de cinq dirigeants pour réussir

Selon l'Insee, la croissance du PIB français devrait s'élever à seulement 1,3 % en 2016. Dans cet environnement morose, des entreprises hexagonales réussisent pourtant à prospérer : recrutant, innovant, investissant à l'international ou dans le digital...
Sommaire Le monde des possibles Nicolas Pelletier (Decathlon) : « Rendre le sport plus facile » « Le nouveau bien que les gens veulent acquérir c’est la connaissance » La Redoute, sûre de ses atouts « Une refonte totale de notre offre commerciale » Les histoires d’amour d’Adopte un mec « Nous adapter aux tendances et aux particularités régionales » Nuxeo rêve en américain « Une division sépare la France des États-Unis »
Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

Talan rachète Ai3, entreprise spécialisée dans les solutions Microsoft. Objectif : couvrir davantage de solutions, telles que les outils collaboratifs...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message