Natixis et La Banque Postale unissent leurs activités de gestion de taux et assurantielle

Ce nouveau rapprochement entre les deux groupes bancaires annonce la naissance d’un futur leader européen en la matière.

Ce nouveau rapprochement entre les deux groupes bancaires annonce la naissance d’un futur leader européen en la matière.

La fusion des activités de gestion de taux et assurantielle des filiales respectives de Natixis (groupe BPCE) et de la Banque Postale, à savoir Ostrum AM (ex-Natixis AM) et la Banque postale AM, avait été annoncée en décembre dernier. Le 28 juin 2020, l’accord est signé. Il prévoit une nouvelle plateforme qui devrait voir le jour au cours du quatrième trimestre 2020. La nouvelle structure gèrera plus de 415 milliards d’euros d’actifs pour le compte d’investisseurs institutionnels, notamment des assureurs, des fonds de pension et des corporates. Ce rapprochement, très prometteur, fait face à un environnement peu propice aux sociétés de gestion notamment dû à la baisse des taux et à la pression règlementaire.

Nouveau business model et "gouvernance équilibrée"

La société issue de la fusion aura une double vocation : d’une part "une gestion taux et crédit à vocation 100 % ISR & ESG" et d’autre partune "prestation de services technologiques et opérationnels compétitifs", d’après un communiqué de presse. Le client sera placé au cœur de ses préoccupations, comme en témoigne l’équipe "Key Clients Relationships Managers" qui garantira une meilleure relation client.

La Banque Postale participera à l’alliance, à travers sa filiale LBP AM, à hauteur de 45%. Natixis, par le biais de sa filiale Natixis Investment Managers, représentera 55% de la nouvelle structure. La société sera, de plus, dirigée par Philippe Setbon, jusqu’alors directeur général d’Ostrum AM. Mathieu Cheula est quant à lui nommé directeur général délégué. Enfin, le comité exécutif sera composé de professionnels de la gestion d’actifs provenant à la fois de La Banque Postale et d’Ostrum AM. 

D’après Emmanuelle Mourey, présidente du directoire de la Banque Postale AM, "ce rapprochement est une réponse logique à l’évolution de notre industrie et à la recherche de partenariat stratégique en Europe que nous portions depuis deux ans". La Banque Postale souhaite également devenir un leader dans les fonds ISR, une position affirmée depuis 2018.

EZ

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant les périodes de confinement"

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant le...

Dans un contexte de relance où dirigeants et investisseurs doivent composer avec les refinancements, les réorganisations et les reprises, le chemin es...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte