Nantes à la conquête du numérique

Déjà réputée pour ses conditions de vie agréables, Nantes attire depuis plusieurs années de nombreux entrepreneurs français. Labellisée French Tech en 2014 et reconnue comme l’une des meilleures villes du monde pour travailler dans une start-up en 2017, elle pourrait devenir une véritable Silicon Valley française. Et ainsi attirer toujours plus d’avocats.

Déjà réputée pour ses conditions de vie agréables, Nantes attire depuis plusieurs années de nombreux entrepreneurs français. Labellisée French Tech en 2014 et reconnue comme l’une des meilleures villes du monde pour travailler dans une start-up en 2017, elle pourrait devenir une véritable Silicon Valley française. Et ainsi attirer toujours plus d’avocats.

Sixième ville de France avec ses 600 000 habitants, Nantes a réussi à se construire comme la capitale du numérique français en accueillant les start-up du secteur. Elle souffre cependant encore d’un défaut de visibilité sur les plans national et international.

Son économie se construit entre maintien des secteurs de production traditionnels et développement d’entreprises modernes numériques et innovantes. Le secteur de l’industrie réalise encore 12,1 % de l’activité globale de la région. Nantes est le premier pôle national dans la construction navale, le deuxième pôle aéronautique français (grâce au second site d’Airbus) et la troisième région française en chiffre d’affaires des industries agroalimentaires : environ 13 milliards d’euros générés (8 % du chiffre d’affaires sur le plan national). Le secteur tertiaire de la région occupe, lui, 51,9 % de l’activité et profite de l’arrivée massive de nouveaux entrepreneurs et de nombreuses start-up, qui dynamisent le paysage économique.

Silicon Valley française

Nantes connaît la plus forte augmentation d’emplois dans le numérique en France, avec plus de 1 000 postes créés chaque année. La ville héberge déjà de grands groupes : Orange, Accenture Technology Solutions et, depuis ce début d’année, Doctolib. Elle attire également les entreprises dites "Tech for Good" qui développent des technologies au service du développement durable, ce qui permet un essor de l’économie locale, une diversification des activités et qui offre une image moderne et positive de la ville. Par exemple, Nantes abrite le siège d’Owkin, qui utilise l’intelligence artificielle dans la lutte contre le cancer, ou encore Imagination Machine, incubateur de projets à impact social ou environnemental positif. L’agglomération nantaise compterait à l’heure actuelle 150 start-up, qui réunissent chaque année près de 100 millions d’euros d’investissements. Avec 6,6 % de chômage en 2019, la zone d’emploi de Nantes est l’une des moins touchées en France par le chômage. La promesse de nouvelles embauches et la population en hausse de la ville (+7,23 % entre 2012 et 2017) en font un bassin attractif pour les étudiants, les jeunes actifs et les jeunes entrepreneurs. Malgré les 1 000 ingénieurs et techniciens diplômés chaque année dans les écoles nantaises, Nantes reste en demande de salariés formés dans les nouveaux secteurs d’activité de la ville.

"De nouvelles manières de pratiquer le droit s’installent avec des cabinets petits, accessibles et modernes aux yeux des clients"

La présence étrangère dans la région semble encore se limiter aux activités industrielles de production. Sa participation à l’économie locale ne doit cependant pas être sous-­estimée. Onze pour cent des salariés de la zone Nantes-Saint-Nazaire dépendraient de groupes étrangers, comme Aplix (numéro deux mondial des systèmes autoagrippants), Armor (leader européen dans les technologies d’impression) et Sercel (premier fabricant mondial d’équipements sismiques liés à la recherche pétrolière). En 2019, les Pays de la Loire concentraient 5 % des investissements étrangers réalisés en France, chiffre en baisse de 12 % par rapport à l’année précédente. Il est probable que les investissements étrangers se concentrent rapidement sur les nouveaux secteurs d’activité développés par la ville, en délaissant lentement les secteurs traditionnels de production. L’action juridique est donc partagée entre les acteurs traditionnels de l’économie et les nouveaux entrepreneurs.

L’arrivée des avocats du 2.0

Suivant le développement démographique de la ville, le monde des avocats connaît des transformations. Dixième barreau de France avec 1 054 avocats enregistrés, Nantes a connu une croissance de 63 % entre 2009 et 2019, la plus forte progression en France. Composé à 58,8 % de femmes et d’une moyenne d’âge de 40 ans, le milieu, jeune et dynamique, évolue pour répondre aux nouveaux besoins de ses clients. La multiplication des start-up et des entreprises Tech for Good a ouvert de nouveaux champs d’activité. De jeunes cabinets font leur apparition, spécialisés autour du droit des affaires et de ses nouvelles branches : numérique, nouvelles technologies… De nouvelles manières de pratiquer le droit s’installent avec des cabinets petits, accessibles et modernes aux yeux des clients. Le but est de créer un accompagnement « de proximité » pour les start-up. L’image dynamique de ces cabinets est mise en avant avec des noms attractifs (Axlo, Lawis…) et une communication plus efficace aux yeux des nouveaux entrepreneurs nantais. Les avocats doivent se préparer à accueillir une clientèle étrangère dans ces secteurs techniques, attirée par les multiples politiques de communication de la ville en sa faveur.

QUELQUES CABINETS D'AVOCATS PARMI LES MEILLEURS

Louise Tydgadt

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les Décideurs Juridiques 2020-2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide des Décideurs Juridiques 2021-2021.
Sommaire

retrouvez l'intégralité du dossier Cabinets d'avocats : les stratégies nationales et régionales

Quelles synergies entre Paris et les territoires ? La stratégie des cabinets nationaux, les nouveaux centres d'affaires (Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille et Bordeaux), les principaux chiffres et l'analyse des marchés.
Sommaire Bâtir un cabinet d'avocats national : une ambition récompensée Frédéric Marchand (Cornet Vincent Ségurel) : "Les cabinets locaux sont nos concurrents et partenaires naturels" Jean-Charles Simon (Simon Associés) : "Les plus importantes PME, PMI et ETI se situent aussi en région" François de Laâge de Meux (Fidal) : "La compétition nous pousse à sans cesse innover" Stratégies locales : dépasser les limites Bordeaux, le réveil de la belle endormie Lyon, territoire d'industries Marseille à la croisée des routes commerciales Lille, la construction au cœur de l'Europe
Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte