N. Yahchouchi (Microsoft 365) : "Teams compte plus de 75 millions d’utilisateurs actifs par jour"

L'application de communication collaborative Microsoft Teams, s’est inscrite durant la crise sanitaire comme un outil incontournable du télétravail. Nadine Yahchouchi, directrice de l’entité Microsoft 365, revient sur l’expansion de Teams durant le confinement, les nouveaux usages des entreprises, leur niveau de préparation au virage digital, et envisage les évolutions à venir.

L'application de communication collaborative Microsoft Teams, s’est inscrite durant la crise sanitaire comme un outil incontournable du télétravail. Nadine Yahchouchi, directrice de l’entité Microsoft 365, revient sur l’expansion de Teams durant le confinement, les nouveaux usages des entreprises, leur niveau de préparation au virage digital, et envisage les évolutions à venir.

Quelle a été la stratégie de Microsoft France en cette période de crise sanitaire ? 

Microsoft France. Nous avons développé au niveau mondial une approche en trois phases : Réagir, Reconstruire, Réinventer. D’abord, "Réagir" pour un écosystème numérique solidaire. Dans un tel contexte notre mission première durant la crise a été d’accompagner chaque individu, chaque entreprise et chaque organisation à travers le déploiement des solutions collaboratives, et permettre aux organisations d’assurer une continuité de service. Ensuite est venue la phase "Reconstruire" pour soutenir la reprise car il est de notre responsabilité d’accompagner, aux côtés de nos partenaires, nos clients dans la reprise de leurs activités et la poursuite de leur transformation numérique tout en protégeant la confidentialité et l’intégrité de leurs données. Enfin, la dernière étape a été de "Réinventer" pour envisager l’avenir, ce qui correspond à une phase d’innovation avec de nouvelles solutions numériques qui viendront répondre aux besoins identifiés durant la crise.

Pouvez-vous nous présenter Microsoft Teams ?

Nadine Yahchouchi. Teams fait partie de la suite Microsoft 365 au même titre que Windows, Office et nos briques de conformité et de sécurité. Teams est un hub collaboratif, au sein duquel il est possible de travailler en mode projet en s’appuyant sur une série d’applications telles que le chat, la visioconférence ou la coédition de documents et cela est possible grâce au cloud qui nous permet de partager le même espace de travail en ligne. Autrement dit, Teams est l’espace où l’utilisateur est en mesure de retrouver tout son environnement de travail avec pour objectif de permettre aux équipes d’être beaucoup plus agiles et flexibles lorsqu’elles sont à distance.

Quelles sont les initiatives mises en place par le groupe afin d’aider les personnes isolées à garder le lien avec leurs proches ?

Rompre l’isolement des équipes durant le confinement en recréant du lien a été la priorité. À ce titre, la mise en place de l’outil Teams a été essentielle. Avec l’aide de notre écosystème de partenaires, nous avons accompagné le secteur des hôpitaux, de la santé et de l’éducation dans la mise en place rapide d’outils numériques. L’objectif était qu’ils retrouvent de manière digitale leur environnement et les personnes qu’ils côtoient en temps normal. Ensuite, en fonction du besoin et de leur degré d’avancement dans la transformation numérique, nous avons entrepris un vaste chantier de formation sous la forme de workshops et de webinars portant sur l’utilisation de l’application et la conduite du changement. Microsoft France, main dans la main avec de grandes entreprises, s’est particulièrement mobilisée, pour aider les Ehpad, les hôpitaux et les écoles en leur délivrant du matériel et des outils numériques adaptés.

" La transformation digitale aurait pu prendre deux ans en temps normal, mais au vu du contexte, elle s’est réalisée en seulement deux mois"

Avez-vous constaté un boom dans l’utilisation de Teams durant la crise ?

Pour l’heure, nous ne disposons que de chiffres de la fréquence d’emploi de Teams à l’échelle mondiale. Ces chiffres révèlent que l’adoption a été fulgurante pendant la crise sanitaire : Microsoft Teams compte désormais plus de 75 millions d’utilisateurs actifs par jour, soit une hausse de 70 %. Le nombre total de visioconférences via Teams a d’ailleurs connu une croissance de plus de 1 000  % sur le seul mois de mars. 

Nos outils n’ont pas rencontré de saturation particulière. La plateforme et nos produits sont conçus pour absorber les pics d’utilisation Au début du confinement, nous avons cependant fait face à un pic d’inscriptions incroyable sur la plateforme, et nous avons pris quelques jours à traiter toutes les demandes. Cette accélération d’usage sur les derniers mois nous a par ailleurs encouragés à accélérer la sortie de nouvelles fonctionnalités de collaboration à distance, afin de répondre aux nouvelles attentes de nos clients.

Constate-t-on de nouveaux usages dans la façon de travailler des entreprises ?

Le confinement a nécessairement entraîné des changements dans les usages des entreprises. Nous l’avons constaté lors de nos différents accompagnements avec une nette « progression de la transformation digitale » des entreprises. Celle-ci aurait pu prendre deux ans en temps normal, mais au vu du contexte, elle s’est réalisée en seulement deux mois. C’est impressionnant. Le pic d’enregistrement des utilisateurs quotidiens de notre outil révèle qu’au-delà du besoin, un réel changement dans les habitudes de travail s’est opéré. Un comportement, déjà observé au moment des grèves de décembre 2019 et janvier 2020. À cette époque, dans le cadre d’une étude menée sur l’adoption du télétravail : nous avions déjà constaté que près d’un Français sur deux est désormais adepte de ce nouveau mode travail. À l’identique aujourd’hui, beaucoup de nos partenaires ont recours au travail à distance au sortir de cette crise sanitaire. Ce n’est plus un frein. Celui-ci devient une normalité et les salariés apprécient la possibilité d’y avoir recours.   

Peut-on parler d’effet bénéfique de la crise sur ce point ?

Nous ne pouvons pas parler d’effet bénéfique de la crise mais plutôt d’effet accélérateur. Cet événement a été un catalyseur de la transformation digitale des entreprises. Celles-ci se sont retrouvées contraintes d’opérer ce virage afin de poursuivre leurs activités. Cependant, il reste aux acteurs économiques à franchir encore une étape. Celle qui consiste à considérer le télétravail comme une nouvelle norme du travail en tant que telle et non plus seulement comme un outil. Il faut poursuivre les efforts en ce sens afin d’inciter à une véritable culture du télétravail. Les entreprises qui ont réussi à prendre ce virage sans perdre le lien avec leurs collaborateurs sont des structures qui ont su mettre en place très rapidement des routines, une confiance mutuelle avec le manager, tout en proposant une flexibilité entre vie personnelle et professionnelle avec leurs salariés. Microsoft s’inscrit comme un partenaire clé de ce grand chantier. Il est désormais impératif de le prendre à bras le corps si les entreprises souhaitent continuer de bénéficier pleinement de toutes les opportunités du télétravail.   

"Manager une équipe à distance, organiser la gestion du travail tout en conciliant la vie professionnelle et personnelle des employés deviennent des compétences primordiales"

Les entreprises étaient-elles toutes prêtes à prendre ce virage digital ?

Nous avons été confrontés à deux types d’entreprises. D’un côté, celles qui avaient déjà engagé leur transformation numérique et qui ont su rapidement s’adapter au travail à distance. De l’autre, celles qui étaient moins prêtes à ce changement. À ce titre, nous avons beaucoup travaillé avec ces dernières pour qu’elles s’approprient les outils dans le cadre spécifique de leurs besoins métier. L’important était de leur faire comprendre qu’un choix de solutions à court terme ou trop « siloté », n’était pas une bonne option. Il fallait impérativement qu’elles se dirigent vers un outil de télétravail complet afin de faciliter à l’échelle de l’entreprise cette nouvelle expérience de travail.

Quelle est la prochaine étape ?

Nous allons assister à une montée en puissance de l’adoption des outils collaboratifs en ligne. Cette nouvelle compétence issue du télétravail va évoluer vers ce que nous appelons le « citizen development », c’est-à-dire la capacité à terme de coder et créer ses propres applications métier grâce à des outils de LowCode comme Microsoft Power Apps. Le citizen development, c’est une vraie tendance à suivre. Les compétences managériales de l’entreprise vont également être amenées à se modifier. Manager une équipe à distance, organiser la gestion du travail tout en conciliant la vie professionnelle et personnelle des employés deviennent des compétences primordiales. Nous nous orientons vers des profils de managers qui seront de plus en plus valorisés pour leurs soft skills et leur habilité à créer du lien de manière digitale.

Propos recueillis par Alexandre Lauret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

Après une quinzaine d’années en agence de publicité en charge de divers secteurs, Nathalie Duneau change de cap et s’oriente vers les deux domaines qu...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

Verizon Business acquiert la 5G privée à l’échelle mondiale

Verizon Business acquiert la 5G privée à l’échelle mondiale

Verizon a annoncé lundi 19 octobre 2020 avoir conclu des partenariats avec Nokia et Microsoft pour renforcer ses compétences dans le domaine B2B. L'op...

Larry Page, programmé dès l'enfance

Larry Page, programmé dès l'enfance

L’Américain a marqué l’histoire de l’informatique et, grâce à Google, a grandement influencé nos vies. Retour sur le parcours hors norme d’un homme qu...

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

Regulatory and Quality Solutions met la main sur Maetrics

Regulatory and Quality Solutions met la main sur Maetrics

Regulatory and Quality Solutions a annoncé le 15 septembre 2020 son union avec Maetrics. Une acquisition qui donne ainsi naissance au plus grand cabin...

Proxicare : Les enjeux de la rémunération  des professionnels de santé au forfait

Proxicare : Les enjeux de la rémunération des professionnels de santé au forfait

Le mode de rémunération des professionnels de santé est un levier efficace pour transformer la pratique médicale et l’organisation des soins. C’est po...

Investir dans les réseaux de santé : effet de mode ou lame de fond ?

Investir dans les réseaux de santé : effet de mode ou lame de fond ?

Gilles Bigot, managing partner du bureau parisien du cabinet d’avocats Winston & Strawn et spécialiste du secteur de la santé, nous donne toutes l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte