N.Avramesco (Octo Technology) : « La cooptation représente 40 % de nos recrutements »

Après vingt ans d’expérience en ressources humaines et en management opérationnel, Nathalie Avramesco, DRH d’Octo Technology depuis deux ans, relève aujourd’hui les défis de la guerre des talents.

Après vingt ans d’expérience en ressources humaines et en management opérationnel, Nathalie Avramesco, DRH d’Octo Technology depuis deux ans, relève aujourd’hui les défis de la guerre des talents.

Décideurs. En tant qu’ESN, êtes-vous confrontés à des problèmes de recrutement ? 

Nathalie Avramesco. Oui, hélas, comme beaucoup d’ESN, nous sommes concernés par ce sujet. Notre niveau d’exigence élevé, aussi bien sur l’expertise (technique, méthodologique) que sur les soft skills, renforce cette difficulté. Compte tenu de notre culture d’entreprise très forte, il est important que les personnes recrutées soient en phase avec notre état d’esprit de partage, bienveillance, curiosité et remise en cause permanente. Nous faisons plus de 20 % de croissance depuis plusieurs années et nous souhaitons recruter 140 consultants en 2018, ce qui représente un réel défi. Heureusement, notre turnover est faible. 

Comment les contournez-vous ?

Nous sommes très présents auprès des écoles. La cooptation est également un très bon moyen puisqu’elle représente 40 % de nos recrutements. Et l’approche directe reste un incontournable pour des profils expérimentés. 

Comment retenez-vous les talents ?

Notre volonté de fidéliser tous nos salariés est clairement affichée. Chez Octo ­Technology nous souhaitons qu’ils ­s’épanouissent et développent leurs compétences. Notre culture et notre mode de management ne sont pas ceux des ESN « classiques » et contribuent à l’attachement des salariés à l’entreprise. Chacun, quel que soit l’âge ou la fonction, a de l’autonomie et des responsabilités. Nous sommes aussi très attentifs au bien-être au travail et à l’équilibre vie pro/vie perso. Les moments de partage sont nombreux : sur des sujets professionnels, mais aussi des moments conviviaux type apéros.  

Vous qualifiez votre vie interne de « best place to grow ». Pouvez-vous expliquer ?

Grandir et faire grandir « les Octos » est une obsession que nous avons tous, pas seulement à la DRH. Cela se traduit ­notamment par cinq jours par an de ­formation technique et de développement personnel. Le feedback tient par ailleurs une place prépondérante, nous estimons qu’il est essentiel à chacun pour progresser : il est tout à fait accepté qu’un nouvel arrivant fasse un retour à notre ­directeur général, cela est même encouragé. Dans toute la mesure du possible, nous n’envoyons jamais un collaborateur seul en mission, les plus juniors sont ­accompagnés de plus expérimentés afin de les faire grandir car c’est sur le terrain que l’on apprend le mieux. Le fait que les consultants puissent choisir à tout ­moment de développer leurs ­compétences sur une nouvelle expertise contribue aussi à les faire grandir. 

Vous avez créé des « tribus », de quoi s’agit-il ? Est-ce une aide pour vos recrutements ?

Il s’agit du nom que l’on donne à nos équipes auto-organisées, structurées autour d’une expertise technique ou méthodologique. Pour créer une tribu, il faut au minimum quatre personnes intéressées par un même sujet qui sera présenté ­devant le comité de direction afin de lui en ­expliquer l’utilité. C’est intéressant à valoriser dans le cadre du recrutement car les candidats ­apprécient le fait de rejoindre une équipe de personnes passionnées par le même ­sujet qu’eux. Et les membres d’une tribu sont aussi des influenceurs dans leur ­domaine et peuvent entrer en relation avec des candidats potentiels.

Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

À la fois think tank et do tank, le Club XXIe siècle promeut depuis sa création en 2004 une vision positive de la diversité et de l’égalité des chance...

Intéressement, participation : le partage en question

Intéressement, participation : le partage en question

Souhaité par le gouvernement de Jean Castex, le débat autour de l’intéressement et de la participation dépasse la question de la seule redistribution....

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

La contraction du marché de l’emploi va résoudre la problématique attractivité et fidélisation des jeunes diplômés dans les entreprises. À plus long t...

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comités de direction"

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comit...

En tant qu’Associé de l’agence de management de transition Maestrium, Philippe Berton côtoie autant de situations de crise que d’enjeux de croissance...

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

Les risques psychosociaux et les maux liés à des conditions de travail bouleversées constituent peut-être la troisième ou quatrième vague dont personn...

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Comme bien d’autres domaines, le recrutement ne peut échapper à sa digitalisation. Si des freins à son avènement existent encore, le e-recrutement ouv...

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

La jeune Première ministre de Nouvelle-Zélande s’est imposée sur la scène internationale et médiatique grâce à un leadership alliant charisme et simpl...

Recrutement : en finir avec les parcours du combattant

Recrutement : en finir avec les parcours du combattant

La crise économique va sans doute pousser de nombreux actifs à se mettre en quête d’un nouvel emploi. Or, les recruteurs gagneraient à accompagner les...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message