Multi-family-offices : la nouvelle vague

Un vent nouveau souffle dans le monde des multi-family offices. De nombreux professionnels reconnus du patrimoine, principalement issus de grands établissements bancaires, ont choisi ces dernières années d’exercer leur activité en tant qu’indépendants. Une décision motivée par leur envie de conseiller leurs clients avec un maximum de liberté et d’objectivité.
Multi family office

Un vent nouveau souffle dans le monde des multi-family offices. De nombreux professionnels reconnus du patrimoine, principalement issus de grands établissements bancaires, ont choisi ces dernières années d’exercer leur activité en tant qu’indépendants. Une décision motivée par leur envie de conseiller leurs clients avec un maximum de liberté et d’objectivité.

« Discret », « feutré » ou encore « confidentiel » : autant d’adjectifs qui ont été pendant longtemps accolés au monde des family offices.

Mais depuis quelques années, le métier se rend plus visible et s’ouvre à une nouvelle génération de professionnels souhaitant redonner à l’exercice de la profession de conseiller en gestion de patrimoine toutes ses lettres de noblesse : valoriser la qualité de l’expertise et l’accompagnement sur le long terme.

C’est bien évidemment l’univers des multifamily offices – ces structures capables d’accompagner plusieurs familles dans la préservation et la valorisation de leur patrimoine – qui rencontre un essor considérable.

Pas moins d’une quinzaine de boutiques ont, en effet, été constituées ces dernières années par des professionnels ayant exercé, pour la majorité d’entre eux, au sein de grandes banques privées avant de prendre leur envol.

Un métier à fort potentiel 

Cette nouvelle génération de family officers s’appuie d’ailleurs sur quatre valeurs cardinales, épousant en grande partie les codes historiques du métier : la qualité de l’expertise, le sens du service client et la transparence, en y ajoutant une prise en main très naturelle des outils digitaux et des nouvelles technologies.

Mais ces structures ont également développé des points de différenciation considérables, reposant, pour chacune d’entre elles, sur les différentes expériences et les parcours de leurs fondateurs, aussi passionnants qu’enrichissants.

C’est d’ailleurs le sens de notre dossier : vous faire découvrir les contours du métier et mieux comprendre la valeur ajoutée apportée par les family officers.

Et l’avenir ? Il s’annonce radieux ! C’est en tout cas la conviction de Laurent de Swarte, cofondateur d’Agami Family Office et président du Club du Multi Family Office, association qui regroupe déjà cinq acteurs de la profession : « Le métier du multi-family office connaît un potentiel grandissant qui est loin d’être couvert. Nous estimons d’ailleurs le taux de couverture actuel inférieur à 10 % du marché potentiel en France. »

Bonne lecture à tous.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Family office : La relève

Un vent nouveau souffle dans le monde des multi-family offices. De nombreux professionnels reconnus du patrimoine, principalement issus de grands établissements bancaires, ont choisi ces dernières années d’exercer leur activité en tant qu’indépendants. Une décision motivée par leur envie de conseiller leurs clients avec un maximum de liberté et d’objectivité.
Sommaire Les family offices misent sur l’alternatif et le durable Family offices : la profession s’organise par-delà les frontières L. de Swarte (Club MFO) : "Nous invitons les nouveaux family offices à bien réfléchir à leur business model" Family office : La relève (1/5) Family office : La relève (2/5) Family office : La relève (3/5) Family office : La relève (4/5) Family office : La relève (5/5)
Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message