Multi-asset growth strategy : une gestion flexible et diversifiée en architecture ouverte

Avec 264 milliards d’euros d’encours sous gestion au 31 décembre 2020, Russell Investments est l’un des leaders mondiaux  dans la mise en place de solutions et de services d’investissement en se distinguant par son modèle et sa plateforme mondiale en architecture ouverte. Ses principaux domaines de compétences sont la recherche sur les marchés et l’allocation d’actifs,  la recherche sur les gérants, les capacités de gestion et de construction de portefeuilles multi-stratégies et d’implémentation. Présent en France depuis 1994, Russell Investments France dispose du statut de société de gestion française agréée à l’AMF depuis 2012.
Alexandre Attal

Avec 264 milliards d’euros d’encours sous gestion au 31 décembre 2020, Russell Investments est l’un des leaders mondiaux dans la mise en place de solutions et de services d’investissement en se distinguant par son modèle et sa plateforme mondiale en architecture ouverte. Ses principaux domaines de compétences sont la recherche sur les marchés et l’allocation d’actifs, la recherche sur les gérants, les capacités de gestion et de construction de portefeuilles multi-stratégies et d’implémentation. Présent en France depuis 1994, Russell Investments France dispose du statut de société de gestion française agréée à l’AMF depuis 2012.

Russell Investments Multi-Asset Growth Strategy  (MAGS) constitue une solution d’investissement diversifiée, à la fois en matière de classes d’actifs (actions, obligations, actifs réels, etc.), de zones géographiques, de styles de gestion et d’instruments utilisés, pourvu qu’ils soient listés. La diversification est également apportée par le fonctionnement en architecture ouverte qui permet de sélectionner et d’assembler les meilleurs experts sur les différents segments de marché.

La création de valeur repose donc à la fois sur la capacité des analystes internes de Russell Investments à identifier et à sélectionner les gérants externes, sur le savoir-faire de ces gérants et sur le travail d’allocation réalisé par l’équipe de gestion afin d’assembler, de manière optimale, les différents moteurs de performance.

Compte tenu de son objectif de performance, inflation + 4 %, avec une volatilité correspondant aux deux tiers de celle des marchés d’actions, MAGS fait figure de fonds patrimonial de fonds de portefeuille.

Un processus d’investissement rigoureux

Le processus de gestion comprend trois étapes : la première est la définition de l’allocation d’actifs stratégique du portefeuille en fonction des anticipations à moyen terme sur l’ensemble des classes d’actifs. Cette allocation cible, réalisée avec un degré très élevé de granularité en ce qui concerne les différentes classes d’actifs, doit permettre d’atteindre l’objectif de performance.

"Notre approche en architecture ouverte nous permet de construire un portefeuille robuste et diversifié, capable de faire face aux aléas de marché"

La seconde étape est la construction du portefeuille. Celle-ci consiste à identifier, pour chaque classe d’actifs, la stratégie ou le gérant adapté(e). Pour ce faire, l’équipe de gestion puise dans la « buy list » composée d’environ 400 stratégies, élaborée par les 35 analystes en interne de Russell Investments dédiés à la sélection de gérants. Cette sélection s’opère sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs. Cette approche en architecture ouverte permet aux investisseurs d’accéder à un très large panel d’expertises de gestion, certaines n’étant habituellement pas accessibles en France.

« Si nous sommes convaincus de la valeur ajoutée de la gestion active de conviction, qui représente l’essentiel du portefeuille, nous ne nous interdisons pas d’utiliser d’autres instruments (futures stratégies optionnelles, ETF) dans une optique tactique et de diversification », précise Alexandre Attal. 

Enfin, la troisieme étape est la gestion du portefeuille à proprement parler. Il s’agit d’adapter l’allocation stratégique de moyen terme, préalablement définie pour tenir compte des conditions de marché.

L’ajustement tactique du poids des classes d’actifs s’appuie sur trois éléments : le cycle de marché, les niveaux de valorisation et le sentiment de marché. Bien qu’il s’agisse d’un fonds de multigestion avec une approche globale et très large en matière d’actifs, le contrôle des risques est très rigoureux et est notamment assuré par des outils permettant de connaître l’exposition précise du portefeuille par transparence. 

Par Alexandre Attal,  gérant de portefeuilles multi-actifs,  Russell Investments France

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message