Mukesh Ambani, le maharadjah

Les Indiens aiment à dire que partout où se pose leur regard, Mukesh Ambani est présent. C’est peut-être vrai tant son conglomérat Reliance Industries est diversifié.

Les Indiens aiment à dire que partout où se pose leur regard, Mukesh Ambani est présent. C’est peut-être vrai tant son conglomérat Reliance Industries est diversifié.

Le surnom de maharadjah va comme un gant à Mukesh Ambani. À l’instar des anciens monarques indiens, il est riche, aime faire étalage de son opulence et jouit d’une fortune qu’il a en grande partie héritée.

Présent partout

Fils de l’industriel indien Dhirrubai Ambani, il prend les rênes de la moitié du conglomérat à la mort de son père en 2002 (son petit frère Anil contrôle le reste). Diplômé de Stanford, fin connaisseur des arcanes du groupe qui est la première entreprise d’Inde, il dirige un mastodonte à l’activité multiple : raffineries, supermarchés, biotechnologies, métallurgie, construction, télécoms, e-commerce… Logiquement, Mukesh Ambani amasse une fortune considérable qui s’élève actuellement à 88 milliards de dollars. Ce qui fait de lui l’Asiatique le plus riche du monde. 

Bling-bling

Alors que de nombreux milliardaires vivent cachés pour vivre heureux, ce n’est pas vraiment le cas de Mukesh Ambani. Non seulement il est riche, mais il aime le faire savoir. Depuis 2014, il a établi son domicile dans une tour privée de 27 étages à Mumbai. La résidence, estimée à 1 milliard de dollars, est la plus chère du monde. Elle comporte notamment un hôpital, une piscine olympique, trois héliports, et emploie 600 personnes au quotidien. Au sous-sol un vaste parking abrite la collection d’automobiles du maître de maison dont certaines ont la carrosserie plaquée or. Mukesh Ambani a le sens de la famille puisqu’il a dépensé pas moins de 100 millions de dollars pour marier sa fille en 2018. En cadeau de mariage, le gendre a obtenu une place de dirigeant dans le groupe. Chez les Ambani, si les dollars s’amassent, ils se passent de génération en génération.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Fortunes 100 : les chemins de la réussite

Sommaire Vagit Alekperov : le patriarche russe de l'or noir Vladimir Lissine, qui est l'homme le plus riche de Russie ? Larry Page, programmé dès l'enfance Warren Buffett : l'alchimiste Julia Koch : l'héritière Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show Eduardo Saverin, le phénix Anne et Henri Beaufour, actionnaires discrets mais de long terme Éric Guerlain, comme un parfum de réussite
Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Qu'elles prennent la forme de rachats, de fusions, d'IPO ou de levées de fonds, les opérations sélectionnées dans ce dossier racontent une période de...

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Juin 2021, coup de tonnerre, le géant Altarea annonce l’entrée en négociations exclusives avec les actionnaires de l’ogre Primonial. L’ambition est cl...

B. Vibert (Technip Energies) : "Un carve-out est techniquement plus complexe qu’une fusion"

B. Vibert (Technip Energies) : "Un carve-out est techniquement plus complexe qu’une fusion"

Trois ans après la fusion franco-américaine, le groupe de services parapétroliers TechnipFMC s’est scindé en début d’année 2021 pour donner naissance...

HY24, la joint-venture du futur

HY24, la joint-venture du futur

TotalEnergies, Vinci et Air Liquide ont annoncé début octobre la création d’un fonds présenté comme le plus important du monde consacré au développeme...

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte