Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le soutien des fonds du Groupe Arnault et de Clara Gaymard.

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le soutien des fonds du Groupe Arnault et de Clara Gaymard.

La Fintech française se porte bien, merci pour elle. La preuve avec Mooncard, start-up fondée en mars 2016 par Tristan Leteurtre, Damien Metzger et Pierre-Yves Roizot. La jeune pépite annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros réalisée auprès d’Aglaé Venture (Groupe Arnault) et de RAISE Venture, fonds lancé par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières). Plusieurs investisseurs historiques ont également mis la main au portefeuille. Mooncard a été conseillé dans cette opération par Clipperton et HBC Avocats.

Cette belle levée s’explique par une raison simple : Mooncard répond à un vrai besoin. Elle s’attache à simplifier la gestion des notes de frais, une tâche irritante pour les salariés qui doivent les remplir mais aussi pour les RH et les managers qui doivent les vérifier.

Pour simplifier, les choses, la start-up a conçu une carte de paiement intelligente qui permet de régler n’importe quelle dépense d’entreprise. Concrètement il est possible de la créditer chaque mois du montant de son choix et de la paramétrer (par exemple pour effectuer un plein d’essence en semaine mais pas le week-end). Au total, ce sont 40 critères qui peuvent être réglés par la direction de l’entreprise. Toutes les transactions sont stockées dans un cloud spécialisé consultable en temps réel.

La solution a séduit pour le moment 1 000 entreprises de toute taille. Citons notamment des poids lourds du CaC 40 comme Air France ou Vinci. De nombreuses PME, telles que Le Slip Français, font également appel aux services de Mooncard pour se délivrer du « fardeau de la gestion des notes de frais » qui fait intervenir en moyenne à dix tâches successives, deux à cinq documents ainsi que deux à six personnes.

Avec les fonds récoltés, Mooncard souhaite équiper 200 000 salariés à l’horizon 2021, soit 10% des salariés qui actuellement effectuent des notes de frais.

Lucas Jakubowicz (lucas_jaku)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DHC : la haute couture du recrutement juridique

DHC : la haute couture du recrutement juridique

Fondé en 2011, le cabinet de recrutement dédié aux métiers du droit, Dana Human Capital, tire son épingle du jeu grâce à l’expertise de son fondateur....

À la recherche de la paix économique

À la recherche de la paix économique

Le 14 mai dernier se tenait la première édition des Trophées de la paix économique, organisés par Grenoble École de Management (GEM), qui porte un mou...

Que fait-on avec des SI ?

Que fait-on avec des SI ?

" Il n’existe pas de solution technologique à des problèmes politiques " disait le professeur émérite et stratège britannique, Lawrence Freedman. A l’...

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

Avec le rachat de ses activités « énergie » par General Electric, Alstom a dû s’adapter à son nouveau statut d’entreprise dédiée au secteur des transp...

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 201...

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Comment transformer en profondeur le rapport des individus à l’économie ? En commençant par enseigner aux enfants les fondements d’un capitalisme réno...

Un programme unique en leadership  arrive en France

Un programme unique en leadership arrive en France

Après avoir connu un succès retentissant au Canada au cours des cinq dernières années, l’Institut de leadership s’associe avec Grenoble École de Manag...

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message