Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le soutien des fonds du Groupe Arnault et de Clara Gaymard.

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le soutien des fonds du Groupe Arnault et de Clara Gaymard.

La Fintech française se porte bien, merci pour elle. La preuve avec Mooncard, start-up fondée en mars 2016 par Tristan Leteurtre, Damien Metzger et Pierre-Yves Roizot. La jeune pépite annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros réalisée auprès d’Aglaé Venture (Groupe Arnault) et de RAISE Venture, fonds lancé par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières). Plusieurs investisseurs historiques ont également mis la main au portefeuille. Mooncard a été conseillé dans cette opération par Clipperton et HBC Avocats.

Cette belle levée s’explique par une raison simple : Mooncard répond à un vrai besoin. Elle s’attache à simplifier la gestion des notes de frais, une tâche irritante pour les salariés qui doivent les remplir mais aussi pour les RH et les managers qui doivent les vérifier.

Pour simplifier, les choses, la start-up a conçu une carte de paiement intelligente qui permet de régler n’importe quelle dépense d’entreprise. Concrètement il est possible de la créditer chaque mois du montant de son choix et de la paramétrer (par exemple pour effectuer un plein d’essence en semaine mais pas le week-end). Au total, ce sont 40 critères qui peuvent être réglés par la direction de l’entreprise. Toutes les transactions sont stockées dans un cloud spécialisé consultable en temps réel.

La solution a séduit pour le moment 1 000 entreprises de toute taille. Citons notamment des poids lourds du CaC 40 comme Air France ou Vinci. De nombreuses PME, telles que Le Slip Français, font également appel aux services de Mooncard pour se délivrer du « fardeau de la gestion des notes de frais » qui fait intervenir en moyenne à dix tâches successives, deux à cinq documents ainsi que deux à six personnes.

Avec les fonds récoltés, Mooncard souhaite équiper 200 000 salariés à l’horizon 2021, soit 10% des salariés qui actuellement effectuent des notes de frais.

Lucas Jakubowicz (lucas_jaku)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

A. Smiti (Rosaly), "L’éducation financière doit faire partie intégrante de la stratégie des entreprises"

A. Smiti (Rosaly), "L’éducation financière doit faire partie intégrante de la stratégie des entrepri...

Avec Rosaly, l’entrepreneuse Arbia Smiti se lance dans une aventure engagée et engageante. Focus sur une application qui se propose d’améliorer le bie...

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

La start-up spécialisée dans les titres restaurants étend son offre. Elle vise désormais les comités d’entreprise en proposant des chèques cadeaux et...

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Si de nombreux outils permettent de travailler de chez soi ou de gagner du temps, d’autres peuvent servir à espionner les salariés en toute discrétion...

C. Weck (Groupe Weck) : "notre secteur est porteur de sens au travail"

C. Weck (Groupe Weck) : "notre secteur est porteur de sens au travail"

Acteur spécialisé dans les solutions d’économies d’énergies et implanté dans le Sud-Ouest depuis quarante ans, le groupe Weck ambitionne de devenir u...

N.Estrada (Cdiscount) : "Nous pratiquons la préférence intra-entreprise"

N.Estrada (Cdiscount) : "Nous pratiquons la préférence intra-entreprise"

Acteur majeur du e-commerce, Cdiscount est une entreprise en mouvement. Entretien sur fond de transformation et mobilité avec Nathalie Estrada, la d...

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

Spécialiste du management de transition Valtus accompagne des entreprises en pleine croissance ou lorsque celles-ci font face à une problématique spéc...

Marie Ekeland, cap sur 2050

Marie Ekeland, cap sur 2050

La cofondatrice de France Digitale et du fonds de capital-investissement Daphni lance 2050. Une nouvelle structure qui a pour mission de mettre l’arge...

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Directrice générale d’Engie depuis janvier, Catherine MacGregor a effectué la majeure partie de sa carrière dans le secteur parapétrolier. Pour autant...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte