Moncler : Eurazeo solde l’un de ses plus beaux investissements

Après AccorHotels, Asmodée ou encore Desigual, Eurazeo se sépare de la marque de vêtements haut de gamme et empoche 445 millions d’euros.

Après AccorHotels, Asmodée ou encore Desigual, Eurazeo se sépare de la marque de vêtements haut de gamme et empoche 445 millions d’euros.

Moncler est, sans aucun doute, l’un des plus gros coups financiers jamais réalisés par la société d’investissement Eurazeo : entré à hauteur de 45 % du capital en juin 2011 avec ses co-investisseurs contre 930 millions d’euros, le groupe dirigé par Virginie Morgon a profité de huit années de croissance exceptionnelle et réalisé un produit de cession de 1,4 milliard d’euros sur la période. C’est 4,8 fois son investissement initial et 43 % de TRI! Concernant le dernier bloc de parts de 4,8 %, il vient d’être cédé par le biais d’un placement accéléré auprès d’investisseurs institutionnels pour une somme de 445 millions d’euros, soit un multiple proche de 10. Aujourd’hui, le financier ne détient plus aucune action ni droit de vote dans Moncler, la marque iconique née au milieu des Alpes françaises en 1952, mais ayant désormais son siège social en Italie.

Moncler : une place au soleil

En dix ans, le spécialiste des doudounes de luxe (en photo) a changé de dimension, non seulement à travers ses fondamentaux financiers (près de 10 MD€ de valorisation en Bourse, CA passé de 180 M€ à 1,4 MD€, 500 M€ d’Ebitda) mais aussi en réputation. L’image de marque s’est considérablement rajeunie, notamment grâce à une sophistication plus poussée des collections, et différentes collaborations avec des marques plus lifestyle de type AMI. La griffe a d’ailleurs réussi un tour de force en s’installant dans des régions chaudes du globe telles que Miami ou Hong Kong, ce qui n’était pas gagné d’avance pour ce montagnard d’origine. Côté réseaux de distribution, cette expansion a suivi deux axes majeurs. D’abord, le concept de maisons Moncler a fait son trou en offrant aux clients une expérience unique en magasin (60 points de vente en 2011 à 193 aujourd’hui). Ensuite, les shop-in shops ont également été renforcés (55). Preuve du succès du développement international, l’Italie ne représente plus que 15 % des ventes de la marque.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La stratégie payante de Checkout

La stratégie payante de Checkout

Avec sa levée de 450 millions de dollars, l’entreprise britannique spécialisée dans les paiements en ligne devient la fintech la mieux valorisée d’Eur...

Comment traduire vos documents avec une qualité professionnelle ?

Comment traduire vos documents avec une qualité professionnelle ?

Une mauvaise traduction de vos documents professionnels entraîne des conséquences juridiques et économiques. Le sens de chaque mot compte. Pour éviter...

P.Faure (INPI) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

P.Faure (INPI) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

Depuis le début de la crise et grâce à des procédures 100% dématérialisées, l’INPI a su maintenir le lien et accompagner les porteurs de projets innov...

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Dans le contexte pandémique actuel, Primonial a décidé de s’associer avec Net-investissement, une marketplace de l’investissement immobilier et financ...

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

En avril 2019, le groupe de défense et d’électronique, Thales, rachetait le spécialiste des cartes à puces. Si depuis, la crise est passée par là, l’i...

Réflexion sur le monde d'après

Réflexion sur le monde d'après

Le 28 novembre dernier, Emmanuel Macron prononçait un discours empreint de modestie où il était question du "monde d’aujourd’hui et de l’année prochai...

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte