Moi, présidente de la République…

C’est bien connu, demain se prépare aujourd’hui. Encore faut-il savoir quelle mesure serait la plus à même d’amener ou d’accélérer une véritable évolution sociétale. Voici les réponses de quatre femmes qui ont accepté de se glisser dans le costume présidentiel et de répondre à cette question : si vous étiez élue présidente de la République, quelle serait votre première décision pour préparer le monde de demain ?

C’est bien connu, demain se prépare aujourd’hui. Encore faut-il savoir quelle mesure serait la plus à même d’amener ou d’accélérer une véritable évolution sociétale. Voici les réponses de quatre femmes qui ont accepté de se glisser dans le costume présidentiel et de répondre à cette question : si vous étiez élue présidente de la République, quelle serait votre première décision pour préparer le monde de demain ?

Alice Lhabouz, présidente, Trecento Asset Management

"En tant que présidente, ma première décision favoriserait l’investissement dans des secteurs ou des technologies responsables, durables et qui puissent en même temps créer des emplois : concrètement, nous pourrions inclure davantage de contraintes environnementales dans le cahier des charges et la sélection des prestataires lors d’appels d’offres publics, quitte à ce que cela engendre un surcoût initial. C’est notamment l’objectif à l’initiative de la « Convention citoyenne pour le climat » qui propose que les clauses environnementales dans les marchés publics soient renforcées d’ici 2030. D’autre part, pour réduire drastiquement les émissions de GES à l’échelle nationale, l’éducation constitue un axe de développement central : informer, éduquer, mettre davantage l’écologie audevant dans les programmes scolaires qui permettront à la future génération de poursuivre les efforts que nous nous devons d’entreprendre aujourd’hui."

 

Géraldine de Métifeux, associée fondatrice, Alter Egale

"Je recentrerais les ressources de l’État dans la santé, l’éducation, la justice et la défense des plus précaires et je ferais de la lutte contre les inégalités une priorité en adoptant un meilleur partage des richesses. Il faudrait notamment assurer à tous un accès effectif à la société de loisirs, rendre le travail plus flexible sans le précariser."

 

Virginie Chapron-du Jeu, directrice des finances, groupe Caisse des dépôts et présidente de Novethic

"Pour l’essentiel, je m’efforcerais de répondre aux enjeux de façon concrète et efficace, et au plus près des territoires. Je m’orienterais tout naturellement vers les secteurs qui consomment le moins de gaz à effet de serre et les plus créateurs d’emplois, et donc vers le secteur du bâtiment. Combattre les passoires thermiques est une priorité, le tout en faisant appel à une mobilisation massive. C’est une mesure très concrète, proche des territoires, utile aux citoyens et porteuse de croissance. C’est pourquoi le groupe Caisse des Dépôts va mobiliser plus de 14 milliards d’euros sur quatre ans pour la rénovation des bâtiments publics et privés."

 

Aude Plus-Valard, associée fondatrice, Aramis Finance

"De façon incontournable, étant sous la cinquième République, ma première décision serait de nommer un Premier ministre. Les chantiers prioritaires sont les réflexions liées à l’organisation de la société, au rapport des citoyens entre eux, à la modernisation de l’économie et à l’évolution de nos institutions et les relations internationales."

 

Sybille Vié, Chloé Buewaert, Emilie Zana et Aurélien Florin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le Conseil de l’Union européenne encourage la numérisation de la justice

Le Conseil de l’Union européenne encourage la numérisation de la justice

Le Conseil de l’Union européenne vient d’adopter des conclusions encourageant la transition numérique des systèmes judiciaires des États membres de l’...

Bersay accueille un nouvel associé en droit immobilier

Bersay accueille un nouvel associé en droit immobilier

En accueillant Charles Koskas comme associé, Bersay développe son pôle immobilier qui rassemble désormais huit avocats, dont quatre associés.

Quinn Emanuel attire Stéphane Chaouat

Quinn Emanuel attire Stéphane Chaouat

Le managing partner de Weil Gotshal & Manges, Stéphane Chaouat, rejoint le cabinet d’origine américaine dédié aux contentieux complexes et à l’arb...

Volt Associés crée son pôle restructuring

Volt Associés crée son pôle restructuring

Volt Associés accueille Alexis Rapp en qualité d’associé. Il aura la charge du nouveau pôle entreprise en difficulté/restructuring du cabinet.

Avec la pandémie, les Français recherchent plus de protection

Avec la pandémie, les Français recherchent plus de protection

Qu’il s’agisse de leur famille ou de leur patrimoine, les Français sont unanimes : ils veulent obtenir une meilleure protection. C’est ce qui ressort...

Nathalie Attias lance une plateforme d’accords collectifs

Nathalie Attias lance une plateforme d’accords collectifs

L’avocate spécialiste du droit social Nathalie Attias vient de créer la plateforme mesaccordscollectifs.com à destination des TPE et PME.

Perchet Rontchevsky & Associés accueille un nouvel associé

Perchet Rontchevsky & Associés accueille un nouvel associé

Le cabinet spécialiste des fusions-acquisitions et du droit boursier accueille un troisième associé, Jean-Christophe Devouge, quelques mois à peine ap...

Carnet de mouvements du 22 octobre

Carnet de mouvements du 22 octobre

Décideurs fait le point sur les principaux mouvements ayant animé le barreau d'affaires ces sept derniers jours.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte