Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démontre que l’électrique, à défaut d’être le choix du cœur, devient peu à peu un choix de raison.

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démontre que l’électrique, à défaut d’être le choix du cœur, devient peu à peu un choix de raison.

Les alternatives au thermique s’imposent comme une évidence dans l’esprit des citoyens. C’est ainsi que 59 % des Français, s’ils devaient acquérir une voiture dans l’année qui vient, feraient le choix d’une mobilité décarbonée (électrique, hybride, hydrogène ou GNL). La première raison avancée est liée au "tarif de carburants" (40 %), devant l’écologie et l’environnement (30 %). La promesse d’une accélération de l’effacement des voitures essence ou diesel ? Ce sont 66 % des Français qui anticipent en tout cas leur disparition de la circulation d’ici à 2040, même si 79 % en gardent toujours une image positive (contre 56 % pour la voiture électrique).

Freins, clivages et clichés

Car le véhicule thermique demeure le premier mode de transport pour la grande majorité des citoyens (64 %), qui voient encore dans l’électrique une alternative chère, mais aussi plus contraignante, avec de vraies inquiétudes sur l’autonomie, ou le manque de bornes de recharges. Sans compter les clichés à la vie dure qui nous ramènent à la rupture entre les grands centres urbains et la France rurale ou périphérique. C’est ainsi, peut-être, que la voiture électrique est toujours renvoyée par une partie de la population à un "gadget" (10 %), "m’a-tu-vu" (9 %), de "bobo" (15%). Le fossé est réel : 78 % des habitants de communes rurales ont une bonne image des voitures thermiques contre seulement 56 % de ceux qui vivent dans l’agglomération parisienne. Un clivage géographique donc, mais aussi générationnel : si les habitants sont en moyenne 41 % à juger que la voiture électrique devrait être une priorité nationale pour les pouvoirs publics, ce chiffre monte à 58 % chez les moins de 35 ans et chute à 27 % chez les plus de 65 ans.

Les entreprises appelées à la rescousse

Pour les aider à sauter le pas, les Français sont très majoritairement favorables à une contribution de leur entreprise : 85 % sont d’accord pour dire que "les entreprises devraient installer des bornes de rechargement pour voitures électriques sur leurs parkings", 76% pour "limiter le nombre de déplacements professionnels de leurs salariés" et 64 % prêts à "changer leur flotte automobile thermique pour une flotte automobile électrique". Enfin, 70 % souhaitent que leur entreprise contribue à l’achat d’un vélo électrique. Comme le résume bien Mallorie Sia, PDG d’Ovo Energy France : "Face aux urgences environnementales, chacun a compris qu’une transition vers des mobilités alternatives est en route et qu’elle ne sera un succès qu’à la condition d’un engagement collectif."

AM

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Laurence Dumas (Solutimo) : "Nous sommes passés d’une ère statique à une ère dynamique"

Laurence Dumas (Solutimo) : "Nous sommes passés d’une ère statique à une ère dynamique"

Dans un contexte de révolution des modes de travail, Solutimo fait profession d’optimiser et de refondre la stratégie immobilière des entreprises. Lau...

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Juin 2021, coup de tonnerre, le géant Altarea annonce l’entrée en négociations exclusives avec les actionnaires de l’ogre Primonial. L’ambition est cl...

Geosophy : l’énergie souterraine

Geosophy : l’énergie souterraine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Geosophy.

HY24, la joint-venture du futur

HY24, la joint-venture du futur

TotalEnergies, Vinci et Air Liquide ont annoncé début octobre la création d’un fonds présenté comme le plus important du monde consacré au développeme...

Primonial REIM France acquiert 33 Ehpad en France

Primonial REIM France acquiert 33 Ehpad en France

Primonial REIM France, annonce avoir finalisé l’acquisition d’un portefeuille de 33 Ehpad localisés en France pour le compte de sa SCPI Primovie.

Transition énergétique : les foncières à la barre

Transition énergétique : les foncières à la barre

Les foncières jouent un rôle clef dans l’écosystème du bâtiment. En tant que telles, elles sont des témoins des enjeux écologiques de ce secteur, mais...

Patrick Ollier, le coordinateur

Patrick Ollier, le coordinateur

À l’occasion du Forum Paris Zéro Carbone le 1er décembre 2021, le projet Axe Seine mené conjointement par les mairies du Havre, de Paris et de Rouen,...

Championnat de France des économies d’énergie : top départ !

Championnat de France des économies d’énergie : top départ !

Après les résultats en demi-teinte de la COP26, mille entreprises, villes ou écoles présentent leurs solutions concrètes pour réduire leurs consommati...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte