Mixité : les sociétés de gestion doivent mieux faire

Le groupe de travail « Diversités, vecteur de compétitivité » de l’Association française de gestion (AFG) vient de rendre les conclusions de ses travaux consacrés à la mixité dans les sociétés de gestion. Le verdict est clair : de nets progrès doivent encore être réalisés en matière d’égalité femmes-hommes.

Le groupe de travail « Diversités, vecteur de compétitivité » de l’Association française de gestion (AFG) vient de rendre les conclusions de ses travaux consacrés à la mixité dans les sociétés de gestion. Le verdict est clair : de nets progrès doivent encore être réalisés en matière d’égalité femmes-hommes.

Un an après sa création, le groupe de travail coprésidé à l’AFG par Valérie Derambure et Dominique de Préneuf vient de publier les éléments de sa première enquête sur le sujet de la mixité au sein des sociétés de gestion. Les résultats rendus publics sont le fruit de l’analyse de données récoltées entre juillet et septembre 2020 auprès d’une quarantaine de sociétés de gestion de toutes tailles, représentant un effectif total de plus de 7 000 salariés.

Un retard énorme dans les conseils d'administration

Le premier enseignement de cette enquête révèle que 48 % des employés des sociétés de gestion répondantes sont des femmes. Un nombre satisfaisant en façade seulement car, ce léger déséquilibre s’accentue fortement si l’on s’intéresse aux métiers exercés. Si les femmes "représentent 50 % des effectifs dans les fonctions vente, marketing et communication, elles ne sont que 41 % à occuper des fonctions de direction, et 30 % à figurer parmi les professionnels de l’investissement", regrette l’enquête. Plus précisément, les comités exécutifs et conseils d’administration sont encore loin du compte en matière de mixité, surtout au sein des plus petites structures. Dans les sociétés de gestion de plus de 150 salariés, les femmes ne représentent que 40 % des effectifs des comités exécutifs. Ce nombre tombe à 23 % dans les entreprises de taille plus modeste. Et le constat est encore plus alarmant dans les conseils d’administration où 29 % des membres sont des femmes dans les groupes de plus de 150 salariés, contre seulement 14 % dans les autres.

La mixité, un outil pour le recrutement

Derrière ces constats amères pointe cependant un réel motif d’espoir. En effet, selon l’étude, la mixité est perçue comme une valeur ajoutée pour l’entreprise. "Un impact positif de la mixité des équipes de direction est perçu ou attendu sur de nombreux points : l’organisation interne (pour 71 % des répondants), l’attractivité auprès des recrues potentielles (62 %) ou la gestion des conflits (55 %)." De plus, l’étude révèle que la mixité contribuerait à attirer et conserver les talents. La prise de conscience d’un nécessaire investissement pour plus de mixité paraît donc acquise. Reste à transformer une conviction en actes. Gageons que la prochaine étude de l’AFG sur ce sujet permettra de mesurer ces progrès.

S.V.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

L’utilisation des données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement pour faire de l’analyse comportementale et du ciblage publicitaire,...

Bandes dessinées : un investissement pour les nostalgiques

Bandes dessinées : un investissement pour les nostalgiques

Alors que le marché de la bande dessinée semble arriver à maturité, les ventes se multiplient. Pour dénicher la perle rare, la stratégie est simple :...

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte