Mixité, les niveaux par productivité

Les niveaux de productivité restent plus élevés dans les cabinets ayant le moins de femmes au partnership, prouvant que les matières les plus rentables sont le pré carré des hommes.

Les niveaux de productivité restent plus élevés dans les cabinets ayant le moins de femmes au partnership, prouvant que les matières les plus rentables sont le pré carré des hommes.

D’après les chiffres récoltés auprès des 150 premiers cabinets d’affaires du classement Décideurs, les niveaux de productivité sont plus élevés dans les cabinets comptant plus d’hommes que de femmes au partnership. En y regardant de plus près, là où le niveau de productivité par avocat est supérieur à 700 000 euros, le taux moyen de femmes associées est de 25 %, alors qu’il passe à 35 % dans des structures réalisant entre 150 000 et 299 000 euros de chiffre d’affaires par avocat. En examinant la productivité par associé, elle est supérieure à 3 millions d’euros dans des cabinets affichant un peu plus de 20 % de femmes associées. Et inférieure à 1 million d’euros dans les structures affichant 35 % de femmes associées. Ces résultats sont tout d’abord à relativiser : les cabinets figurant dans cette étude sont déjà ceux ayant le plus fort niveau de productivité du marché.

Pourcentage de femmes dans le partnership en fonction du niveau de productivité par avocat et par associé. 

Un constat contrebalancé

Ensuite, dans certaines structures, les femmes affichent une rémunération supérieure à celle des hommes. Géraldine Arbant, associée chez Bird & Bird, un cabinet qui figure au sixième rang du classement de la mixité, explique que les rémunérations de la firme britannique sont proportionnelles au chiffre d’affaires généré. Avant de poursuivre : « Nous constatons que la rémunération médiane des collaboratrices femmes est près de 6 % supérieure à celle des collaborateurs hommes. La preuve qu’il n’est pas nécessaire d’abaisser nos objectifs chiffrés pour coopter des femmes. » Les chiffres généraux reflètent malgré tout le fait que les femmes sont encore absentes des spécialités les plus rémunératrices, le transactionnel en tête. Cela explique que des cabinets comme Bredin Prat, Linklaters encore DLA Piper affichent un niveau de productivité élevé et un taux de mixité faible. Un constat qui est contrebalancé par des structures comme Norton Rose Fulbright, Latournerie Wolfrom & Associés, Stehlin & Associés ou encore Bird & Bird, qui proposent une offre à dominante corporate/M&A et qui font pourtant partie du peloton de tête de la mixité.

Marine Calvo et Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message