Mirakl : une levée de 70 M$ bien réelle

La start-up française spécialisée dans les solutions de marketplace conclut une Série C de haut niveau, marquée par le premier investissement de Bain Capital Ventures en France.

La start-up française spécialisée dans les solutions de marketplace conclut une Série C de haut niveau, marquée par le premier investissement de Bain Capital Ventures en France.

Que son nom ne vous induise pas en erreur, la success story de Mirakl ne relève pas du miracle mais d’une montée en puissance constante de la start-up française qui fournit des géants comme Walmart, Urban Outfitters, Siemens ou Carrefour. Aujourd’hui leader mondial du marché des solutions de marketplace B2B et B2C, Mirakl conclut un nouveau tour de table de 70 millions de dollars mené par Bain Capital Ventures, qui signe là son premier investissement en France. Les actionnaires historiques (Felix Capital, 83North, Elaia Partners) suivent aussi cette Série C. Au total, c’est une somme de 100 millions de dollars que la pépite a levée depuis sa création en 2012 par Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum.

Cap sur les pays émergents

Le dernier tour de table de Mirakl vient consacrer une année 2018 très dynamique. La société a gagné 60 clients et lancé 37 nouvelles places de marché, ce qui lui a permis d’augmenter ses revenus de 80 % par rapport à 2017. Autre indicateur de performance, le volume d’affaires de ses partenaires s’est porté à 1 milliard de dollars, en hausse de 100 % sur un an. Et ce rythme pourrait continuer en 2019 puisque le marché de la création, de l’intégration et du suivi des marketplace B2B est évalué à 9 000 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis. D’ailleurs, ce n’est pas le seul territoire d’intérêt de Mirakl qui, bien que déjà présent en Europe à travers plusieurs bureaux et au Brésil, envisage de renforcer sa présence en Amérique Latine et en Asie-Pacifique. Côté produits, l’argent frais servira à optimiser les solutions existantes, en particulier sur la partie B2B, et installer de nouveaux programmes d’intelligence artificielle d’analyse des données.

Conseils juridiques : Mirakl : IC Avocats (Julie Herzog) ; Bain Capital Ventures : Jones Day (Renaud Bonnet, Paul Maurin) ; investisseurs historiques : Baker McKenzie (Matthieu Grollemund, Hélène Parent, Raphaël Sendowski)

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

Amazon France comptera 14 500 collaborateurs à la fin de l'année et se place aujourd'hui comme un acteur de la digitalisation. Frédéric Duval, son dir...

Shift Technology entre dans le club des licornes françaises

Shift Technology entre dans le club des licornes françaises

La pépite tricolore de l’assurtech vient de lever 220 millions de dollars. La clé du succès ? Des solutions basées sur l’IA qui permettent aux assureu...

Solutech Industries : aux portes du succès

Solutech Industries : aux portes du succès

Lancement d’un nouveau produit, obtention de subventions... Cette PME du Tarn, qui subissait indirectement la crise du secteur aéronautique, a su rebo...

Wemean : "La raison d’être est plus que jamais un levier de transformation concrète"

Wemean : "La raison d’être est plus que jamais un levier de transformation concrète"

Les quatre associés et cofondateurs du cabinet Wemean plaident pour une raison d’être concrète et opérationnelle à tous les niveaux de l’organisation....

GYS, anticiper c’est gagner

GYS, anticiper c’est gagner

L’ETI mayennaise a eu du nez en constituant des stocks importants juste avant le premier confinement. Cela lui a permis de répondre à la demande et de...

Tronico, la santé comme remède

Tronico, la santé comme remède

L’entreprise spécialisée dans les cartes à puce va investir 3 millions d’euros pour se développer dans la santé. Déjà dans les tuyaux, ces projets n’o...

Phygitalisation : quand le point de vente devient un espace numérique

Phygitalisation : quand le point de vente devient un espace numérique

Avec la crise sanitaire, les entreprises ont accéléré leur digitalisation. Une accélération qui les oblige à initier leurs clients en les incitant ain...

Cyberattaques : le bouclier juridique doit devenir une arme

Cyberattaques : le bouclier juridique doit devenir une arme

En 2018, en France, 80 % des entreprises (grandes entreprises et PME) ont été victimes d’un incident de cybercriminalité et ce taux est passé à 90 % e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte