Mirakl : une levée de 70 M$ bien réelle

La start-up française spécialisée dans les solutions de marketplace conclut une Série C de haut niveau, marquée par le premier investissement de Bain Capital Ventures en France.

La start-up française spécialisée dans les solutions de marketplace conclut une Série C de haut niveau, marquée par le premier investissement de Bain Capital Ventures en France.

Que son nom ne vous induise pas en erreur, la success story de Mirakl ne relève pas du miracle mais d’une montée en puissance constante de la start-up française qui fournit des géants comme Walmart, Urban Outfitters, Siemens ou Carrefour. Aujourd’hui leader mondial du marché des solutions de marketplace B2B et B2C, Mirakl conclut un nouveau tour de table de 70 millions de dollars mené par Bain Capital Ventures, qui signe là son premier investissement en France. Les actionnaires historiques (Felix Capital, 83North, Elaia Partners) suivent aussi cette Série C. Au total, c’est une somme de 100 millions de dollars que la pépite a levée depuis sa création en 2012 par Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum.

Cap sur les pays émergents

Le dernier tour de table de Mirakl vient consacrer une année 2018 très dynamique. La société a gagné 60 clients et lancé 37 nouvelles places de marché, ce qui lui a permis d’augmenter ses revenus de 80 % par rapport à 2017. Autre indicateur de performance, le volume d’affaires de ses partenaires s’est porté à 1 milliard de dollars, en hausse de 100 % sur un an. Et ce rythme pourrait continuer en 2019 puisque le marché de la création, de l’intégration et du suivi des marketplace B2B est évalué à 9 000 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis. D’ailleurs, ce n’est pas le seul territoire d’intérêt de Mirakl qui, bien que déjà présent en Europe à travers plusieurs bureaux et au Brésil, envisage de renforcer sa présence en Amérique Latine et en Asie-Pacifique. Côté produits, l’argent frais servira à optimiser les solutions existantes, en particulier sur la partie B2B, et installer de nouveaux programmes d’intelligence artificielle d’analyse des données.

Conseils juridiques : Mirakl : IC Avocats (Julie Herzog) ; Bain Capital Ventures : Jones Day (Renaud Bonnet, Paul Maurin) ; investisseurs historiques : Baker McKenzie (Matthieu Grollemund, Hélène Parent, Raphaël Sendowski)

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numérique"

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numériq...

Dans une interview accordée à Décideurs, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, évoque les grands enseignements de la crise sur la digitalisatio...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Mon Qualiticien confirme son engagement dans la transformation digitale des centres médicaux-sociaux

Mon Qualiticien confirme son engagement dans la transformation digitale des centres médicaux-sociaux

La startup confirme son engagement dans la digitalisation des établissements du secteur de la santé en centralisant désormais toutes les données sur u...

Les nouveaux moteurs de la santé digitale

Les nouveaux moteurs de la santé digitale

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale, les soins de santé accélèrent leur digitalisation. Le secteur, porté par des start-up, approche en même...

Tesla, moteur de la transformation digitale automobile

Tesla, moteur de la transformation digitale automobile

Malgré une production très limitée et des résultats qui peinent à entrer dans le vert, Tesla s'est imposé en quelques mois comme la première capitalis...

Cécile Jouclas (Inotrem) : "Il est très gratifiant d’améliorer la vie des patients"

Cécile Jouclas (Inotrem) : "Il est très gratifiant d’améliorer la vie des patients"

En plein coronavirus, les entreprises du domaine de la santé sont toutes sollicitées. Cécile Jouclas, directrice financière d’Inotrem, fait part des a...

Gafa. La crise, quelle crise ?

Gafa. La crise, quelle crise ?

La santé économique de Google, Amazon, Facebook et Apple est plus forte que jamais. Une situation qui contraste tellement avec le reste de l’économie...

P. Pouletty (Abivax) : "La première clé de l’indépendance, c’est l’innovation "

P. Pouletty (Abivax) : "La première clé de l’indépendance, c’est l’innovation "

Le gouvernement vient de retenir parmi les six projets collaboratifs de recherche et de développement de solution contre la Covid-19 celui mis en œuvr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message