Mipim 2018 : optimisme généralisé

L'édition 2018 du Mipim a signé un nouveau record de fréquentation avec près de 26 000 participants. Retour sur une édition frappée du sceau de l'optimisme.

© S. d'HALLOY - IMAGE & CO

L'édition 2018 du Mipim a signé un nouveau record de fréquentation avec près de 26 000 participants. Retour sur une édition frappée du sceau de l'optimisme.

26 000 participants : l'édition 2018 du Mipim a de nouveau fait le plein. Promoteurs, architectes, investisseurs, bureaux d'études, élus, urbanistes… toute la filière de l'immobilier français, mais aussi international, s'est retrouvée sous le soleil mais aussi sous la pluie cannoise entre les 13 et 16 mars. Dans un contexte de marché où tous les signaux sont au vert, les discussions ont principalement tourné autour du dynamisme des villes et de la généralisation de l'usage des outils numériques par les entreprises du secteur. Les inévitables métropoles hexagonales ont particulièrement mises à l'honneur, à l'image du large espace « United Grand Paris » où élus, ministres et grands patrons ont défilé devant d'immenses maquettes mettant en scène le futur doré de la région capitale. Les traditionnels Mipim Awards ont été décernés par un jury présidé par Meka Brunel et ont vu l'Italie et la Belgique tirer leur épingle du jeu avec respectivement trois et deux réalisations primées, Chapelle International étant le seul projet français au palmarès.

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Souvent relayés par les influenceurs sur leurs réseaux sociaux, les sites de revente de type "dropshipping" pullulent sur la toile... et les arnaques...

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Dominique Senequier, la grande dame du non-coté

Dominique Senequier, la grande dame du non-coté

Depuis plus de vingt ans à la tête d’Ardian, société d’investissement numéro un en Europe, Dominique Senequier est devenue une figure incontournable e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte