Ministère du Logement : Olivier Klein, la caution solidaire

Ministère du Logement : Olivier Klein, la caution solidaire

© Stéphane de Sakutin / AFP

Alors que le premier gouvernement Borne ne comptait pas de ministre du logement, le remaniement, forcé par des législatives aux résultats mitigés, en soumet un : Olivier Klein. Passé par le Conseil national des villes, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la Société du Grand Paris, le maire de Clichy-sous-Bois affiche une expérience bienvenue. Suffisante pour éteindre l’anxiété des professionnels de l’immobilier ?

À l’issue d’élections législatives au terme desquelles chaque parti a annoncé sa victoire, Élisabeth Borne s’est retrouvée contrainte à couper quelques têtes et en promouvoir d’autres. Alors que l’absence de ministère dédié s’était soldée par une levée de boucliers des acteurs de l’immobilier et de la construction, le gouvernement Borne II propulse Olivier Klein comme ministre chargé de la Ville et du Logement.

Déclin brutal

Si l’industrie immobilière appelait à la création d’un ministère de plein exercice en charge du logement, de la ville et de l’aménagement des territoires, le retour d’un ministre délégué demeure une bonne nouvelle. Plus qu’un ministère, c’est une véritable stratégie globale qui fait défaut aujourd’hui. Une stratégie fixant "un cap, une vision, des objectifs et des leviers sur lesquels agir", comme le recommande Pascal Boulanger, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), dans un édito du 24 juin 2022, qu’il prolonge, implorant une vision et des objectifs clairs, seule manière de dépasser "la logique actuelle qui consiste à aborder les questions du logement uniquement sous les angles budgétaire et environnemental". D’autant que la profession s’alarme : fin du premier trimestre 2022, la baisse observée en 2021 par rapport à 2019, s’amplifie. Les ventes totales de logements neufs du premier trimestre, comparées à celles de la même période en 2021, chutent de plus de 20 %. Conséquence des refus de permis toujours plus nombreux et de la hausse des coûts de construction qui impacte l’équilibre financier des opérations, le nombre de logements neufs mis en vente dévisse de 30,5 % par rapport au premier trimestre 2021. Un déclin qui marine depuis plusieurs années et dont la gravité se matérialise, saignante, ces derniers mois.

Clin d’œil à la ville

Sous la tutelle de Christophe Béchu, nommé ministre de la Transition écologique, Olivier Klein aura fort à faire pour relancer la construction de logements en France et apaiser son écosystème. Le nouveau ministre de la Ville et du Logement affiche un CV rassurant. D’abord membre du Parti communiste français, il rejoint le Parti socialiste en 2006 avant d’être nommé maire de Clichy-sous-Bois en 2011, d’accompagner Benoît Hamon en 2017, puis d’annoncer soutenir la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2022. N’importe quel observateur aguerri, rompu aux dynamiques politiques françaises, n’y verra là rien de bien insolite. Cette forme de flexibilité idéologique se double d’une polyvalence intellectuelle qui lui offre le poste de vice-président du Conseil national des villes en 2015, instance qui fait profession de guider le gouvernement sur l’élaboration de la politique nationale des villes et du développement social urbain, puis président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine en 2017, et enfin président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris en 2020. Un ministre délégué mais d’expérience. 

Pour répondre à l’ensemble des besoins d’aujourd’hui et de demain, la filière immobilière recommande une approche volontariste combinant trois principes élémentaires : agir à court terme, simplifier à tous les niveaux et adapter les règles existantes avec un objectif d’accélération et de croissance de la rénovation et de la production immobilière. L’appel est lancé et le gouvernement dispose désormais d'un ministère pour le recevoir.

Alban Castres

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message