Milliardaires et visionnaires

Dans cette deuxième édition de notre classement Fortunes 100, Décideurs vous fait découvrir les personnes les plus riches de France, d'Europe et du monde. Au delà du classement, nous analysons les intuitions et les parcours de vie qui permettent le succès. Peu importe le continent ou le secteur d'activité, vision de long terme et ouverture au monde semblent deux qualités indispensables pour se distinguer. Inspirant.

Dans cette deuxième édition de notre classement Fortunes 100, Décideurs vous fait découvrir les personnes les plus riches de France, d'Europe et du monde. Au delà du classement, nous analysons les intuitions et les parcours de vie qui permettent le succès. Peu importe le continent ou le secteur d'activité, vision de long terme et ouverture au monde semblent deux qualités indispensables pour se distinguer. Inspirant.

Le temps c’est de l’argent. Ce ne sont pas les milliardaires ­français qui prétendront le contraire. Sur les cinquante plus grandes ­fortunes de l’Hexagone, vingt-neuf sont le fruit d’un héritage ­familial que les générations font croître année après année. C’est le cas, notamment, de Bernard Arnault, qui a transformé le groupe ­familial Férinel en géant du luxe. Une stratégie qui fait de lui le premier Européen dont la fortune frise les 100 milliards de dollars. Cette tendance n’est pas le propre de la France. En se penchant sur le classement Fortunes 100, élaboré par Décideurs Magazine, on observe qu’en Europe de l’Ouest et, dans une moindre mesure, aux États-Unis, la situation est la même. La descendance visionnaire est surreprésentée. De l’Allemande Susanne Klatten qui souhaite faire de BMW un ­incontournable du véhicule électrique à l’Américaine Abigail Johnson qui, à la tête du fonds Fidelity Investments, mise sur les bitcoins.

Mais alors, est-il encore possible de devenir milliardaire en partant de rien ? Le temps des self-made-men est-il révolu ? Non. Et la tech semble le meilleur moyen d’accéder à la fortune. En 2019, parmi les vingt plus grandes fortunes du monde, six doivent leur réussite aux nouvelles technologies : Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Larry Page, Sergey Brin, Jack Ma et Pony Ma. Uniquement des Américains et des Chinois qui profitent de l’abondance de capitaux et de marchés intérieurs peuplés et prospères pour développer leur business model avant de partir à la conquête du monde. Toutefois, miser sur le numérique est également un créneau porteur en France. Ce n’est pas Octave Klaba, fondateur d’OVH, qui dira le contraire. À 44 ans, il côtoie dans le classement personnalités comme Patrick ­Drahi, Pierre Omidyar et Xavier Niel qui accumulent les milliards grâce à une anticipation des attentes des consommateurs de plus en plus ­digitalisés.

Peu importe le profil, l’âge ou la nationalité, tous les acteurs présents dans le classement ont un point commun : continuer à innover et s’ouvrir au monde pour faire grandir pas à pas leurs entreprises. Avec toujours la volonté de mener des actions sur le long terme.

Méthodologie. Pour notre classement, cinq critères ont été retenus :

1 - Montant et croissance de la fortune sur un an                              

2 - Origine de la fortune : familiale ou entrepreneuriale                    

3 - Degré de responsabilité de la personne dans l’entreprise               

4 - Sur une base d’informations consultables publiquement               

5 - Segmentation géographique : France (50), Europe (30),

reste du monde (20)

Les données financières sont en date du 15/10/2019, elles sont susceptibles de varier quotidiennement

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Fortunes 100, leçons de réussite

Les 100 premières fortunes : France, Europe, International.
Sommaire Susanne Klatten, plus qu’une héritière Amancio Ortega, le roi d'Espagne Dietrich Mateschitz, l'énergique Pony Ma, l'omniprésent Jeff Bezos, le prophète du e-commerce Carlos Slim Helu, le conquistador Aliko Dangote, Saga Africa Abigail Johnson, la discrète Petr Kellner : le roi des chèques
P. Queinnec (Jenji) : "La question du cash se matérialise surtout par crainte de perdre les meilleurs collaborateurs"

P. Queinnec (Jenji) : "La question du cash se matérialise surtout par crainte de perdre les meilleur...

Parmi les nombreuses répercussions de la crise sanitaire, l’accélération de la dématérialisation a été l’une des plus retentissantes pour l’entreprise...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Avec un profil axé sur la tech, Boris Bakech ne se destinait pas au métier d’investisseur. C’est animé désormais par l’envie de soutenir les pépites t...

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Ancien karatéka de haut niveau, Nicolas Darnaud est diplômé de l’ESCP, titulaire du Capa et d’un diplôme d’expert-comptable. Il a rejoint Ardian en 20...

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Directrice de participations au sein de Blue Ocean, fonds à impact de Swen Capital, Mélanie Le Guen croit un capital-investissement plus durable. Curi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message