Mifid : les asset managers économisent

Après que plusieurs grandes maisons aient pris la décision de répercuter les coûts de mise en conformité avec la nouvelle réglementation sur leurs clients, la majorité d’entre eux agit désormais de façon unanime.

© DR

Après que plusieurs grandes maisons aient pris la décision de répercuter les coûts de mise en conformité avec la nouvelle réglementation sur leurs clients, la majorité d’entre eux agit désormais de façon unanime.

Mifid, le seul fait de prononcer son nom suffit à donner de l’urticaire aux acteurs du milieu financier, et tout particulièrement à ceux qui oeuvrent en gestion d’actifs. Fidelity International a récemment été mis sur le devant de la scène du fait de son changement de posture quant à la facturation des coûts de recherche supplémentaires sur ses clients.  Le fait que la société aux 334 milliards de dollars d’encours sous gestion devrait vraisemblablement mettre la pression sur les sociétés récalcitrantes. En Europe, Carmignac ou Deka continuent de reporter cette charge sur les clients. Il faut dès lors comprendre que c’est la société de gestion qui assumera ces coûts qui seront mis au compte des pertes et profits. De plus, il apparaitrait qu’un tel retournement de situation ne soit pas exclusivement du aux clients, mais également aux fonds de pensions qui ont tiré la sonnette d’alarme face à ce mouvement perçu comme inopportun.

Ainsi, les sociétés de gestion se mettent au régime en absorbant la charge financière occasionnée par le cadre règlementaire entré en vigueur le 1er janvier 2018. D’un point de vue global, pour un acteur majeur tel que Janus Henderson, l’impact représente environ 19 millions de dollars par an, pour 371 milliards de dollars d’actifs gérés. Basé en Europe, Man Group (Royaume-Uni) voit la facture s’élever à 15 millions d’euros annuels avec 109 milliards de livres sterling sous gestion.

Par ailleurs, une enquête du CFA Institute réalisée en novembre 2017 a révélé que les gérants s’attendaient à payer environ 10 points de base corrélativement au montant des actifs gérés. En valeur absolue, cela signifie une charge d’un million d’euro par milliard sous gestion.

Yacine Kadri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message