Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 millions d’euros et 3900 collaborateurs dans le monde, l’entreprise experte dans l’énergie électrique vise les 800 millions d’euros en 2025. Le directeur général, Michel Krumenacker, explique les clés de la croissance de la société aux valeurs familiales très ancrées.

Décideurs. Comment s’organise votre gouvernance ?

Michel Krumenacker. Tout le monde doit pouvoir bénéficier de la croissance de l’entreprise. Plus généralement, notre matrice se bâtit en différents blocs verticaux et transversaux. L’entreprise met en avant l’intéressement des collaborateurs. Si nous souhaitons que les salariés restent et s’investissent au sein de l’entreprise, il faut les associer. Nous travaillons avec un fonds d’investissement où chacun peut y placer ses variables comme des actions. Afin de garantir la cohérence et le partage des informations, des animateurs ont pour mission de faire progresser plusieurs communautés de métiers.

"Être une entreprise familiale représente un facteur de succès"

Vous avez pour ambition d’atteindre les 800 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. Quels sont vos axes stratégiques ?

La population mondiale ne cesse d’augmenter, et avec elle les besoins électricités. Deux exigences aiguillent notre vision sur le long terme : la transition énergétique et l’accélération digitale. En ce sens, nous venons de définir cinq axes stratégiques : le premier réside dans notre proximité avec les clients que l’on développe davantage grâce au digital. Le deuxième est notre spécialisation qui nous différencie des concurrents et doit perdurer grâce à l’innovation. Nous souhaitons également améliorer notre performance, et pour cela nous cherchons à attirer et retenir les talents en leur offrant un cadre de travail de qualité, mais également de multiples possibilités de formation grâce à la Socomec Academy. Bien sûr, la culture d’entreprise représente l’une de nos priorités phares ainsi que le développement durable : réduire l’impact environnemental, favoriser le bien-être des collaborateurs et l’éco-conception. 

Comment maintient-on l’identité d’une entreprise familiale lorsque l’on est implanté dans 80 pays ?

Être une entreprise familiale représente un facteur de succès. Cela nous permet de rester indépendants, toutes les décisions sont prises en Alsace. Nous pouvons également nous autofinancer : 70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise. Nous ne connaissons aucun besoin d’être coté en Bourse, il s’agit d’ailleurs d’un atout de taille pour conserver nos talents. Notre ADN repose sur de fortes valeurs : responsabilité, engagement et innovation. Des référents RH présents sur chaque site partagent nos valeurs à toutes nos équipes. Notre taux de turnover n’est que de 5%. De nouveaux talents provenant de grands groupes nous rejoignent de plus en plus car ils sont à la recherche de ce qu’ils nomment "l’humain".

Propos recueillis par Elsa Guérin

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message