Mesures de Macron : ce que pense l’opposition

Hausse du Smic, exonération de la CSG pour une partie des retraités, prime de fin d’année, statu quo sur l’ISF… Le président de la République a annoncé des actes forts. Et l’opposition a immédiatement réagi. Florilège.

Hausse du Smic, exonération de la CSG pour une partie des retraités, prime de fin d’année, statu quo sur l’ISF… Le président de la République a annoncé des actes forts. Et l’opposition a immédiatement réagi. Florilège.

Les Républicains

Eric Woerth : Le vice-président du parti et président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale a pris la parole quelques minutes après l’intervention présidentielle. Pour le député de l’Oise, « certaines annonces sont efficaces ». Il pense notamment à la défiscalisation des heures supplémentaires mise en place par Nicolas Sarkozy en 2007 puis supprimée par François Hollande en 2012. En revanche, il dénonce « l’injustice » de la suppression incomplète de la hausse de la CSG qui ne concerne pas tous les retraités. Selon lui, Emmanuel Macron « est aux abois » et « la question se pose : aime-t-il vraiment les Français ? ».

Parti socialiste

Olivier Faure : Le premier secrétaire du parti socialiste a estimé que le président de la République avait présenté des mesurettes et a regretté que « le cap ne soit pas modifié ». Selon lui, il est possible d’aller plus loin : « Il y a 25 milliards d’euros mobilisables de suite. 5 milliards de cadeaux faits aux grandes fortunes et 20 milliards qui correspondent au doublement du CICE. »

Rassemblement national

Gilbert Collard : Le député des Bouches-du-Rhône est très sévère : « Il n’y a pas eu d’électrochoc démocratique. Emmanuel Macron a ressorti la boîte à outils de Hollande. On reste dans une technocratie qui découvre la misère. Après avoir écouté son discours, il est clair qu’il n’a pas pris en compte que le peuple souffre. »

France insoumise

Alexis Corbière : Le député de Seine-Saint-Denis a résumé l’intervention d’Emmanuel Macron de la manière suivante : « A un grand mouvement de Gilets jaunes, le gouvernement répond par une opération pièces jaunes. » D’après lui, « rien n’est annoncé pour les chômeurs. Tout ce qui est annoncé est au bon vouloir des chefs d’entreprise.»

Parti communiste français

Fabien Roussel : Le nouveau secrétaire général du parti communiste estime que malgré les annonces, Emmanuel Macron reste le président des premiers de cordée : « Le président des riches vacille mais les riches restent ses protégés. Rien pour les petites retraites, rien pour les minimas sociaux, rien pour les services publics. »

Lucas Jakubowicz (lucas_jaku)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

V.Petit (LREM) : "Le clivage gauche-droite ne parle plus aux Français"

V.Petit (LREM) : "Le clivage gauche-droite ne parle plus aux Français"

La députée du Nord Valérie Petit revient sur la fracture entre progressistes et conservateurs. Elle estime que les élus réformateurs de "l’ancien mond...

Margrethe Vestager, l’intransigeante

Margrethe Vestager, l’intransigeante

Au-delà de son apparente simplicité, la Danoise fait plier les plus grosses multinationales. La centriste pourrait devenir présidente de la Commission...

Gérard Larcher, le casque bleu de la droite

Gérard Larcher, le casque bleu de la droite

Pour éviter l’implosion et limiter la casse en vue des municipales de 2020, LR se tourne vers le président du Sénat. Une personnalité consensuelle qui...

R.Huret (EHESS) : "Là où beaucoup tergiversent avec la Chine, Trump a tranché"

R.Huret (EHESS) : "Là où beaucoup tergiversent avec la Chine, Trump a tranché"

En s’attaquant frontalement à la Chine, désormais désignée ennemie numéro 1 de l’économie américaine, le président Trump fait une fois de plus voler e...

Rencontre avec Stéphane Bern, l'esprit libre

Rencontre avec Stéphane Bern, l'esprit libre

Conteur de talent et infatigable défenseur du patrimoine, Stéphane Bern a l’allure d’un aristocrate et le discours d’un affranchi. Réfractaire à l’esp...

Valérie Pécresse quitte LR : quelles sont les conséquences ?

Valérie Pécresse quitte LR : quelles sont les conséquences ?

La présidente de la région Ile-de-France a pris son parti de court en annonçant qu’elle quittait LR le 5 juin au soir. Ce qui pourrait bouleverser tou...

Sylvain Theux (Holding Fortune) : « L’Appifi est une association qui sera résolument interprofessionnelle »

Sylvain Theux (Holding Fortune) : « L’Appifi est une association qui sera résolument interprofession...

Sylvain Theux, fondateur du family office Holding Fortune, lance une Association pour la protection des intérêts fiduciaires (Appifi) dont l’objet est...

Chine - États-Unis : l’escalade

Chine - États-Unis : l’escalade

En faisant de la Chine non plus un marché à conquérir mais une menace à circonscrire, Donald Trump bouscule une fois de plus l’ordre établi et menace...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message