Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de
patrimoine. L’Iranienne d’origine s’est fait la main sur les chantiers et ne perd pas avec le temps son goût pour l’effort et le collectif.

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne d’origine s’est fait la main sur les chantiers et ne perd pas avec le temps son goût pour l’effort et le collectif.

La directrice de Gecina l’affirme bien souvent : "Il n’y a pas meilleure école que les chantiers pour apprendre à orchestrer le travail d’une équipe". Selon elle, "un immeuble sort de terre parce que tous les corps de métier ont accompli leur travail. Cela se voit quand quelqu’un se trompe", explique-t-elle au Figaro. En somme, le management est semblable au football aime à dire Méka Brunel qui se présente comme une passionnée de ballon rond.

Ingénieure, fille et femme d’ingénieurs, diplômée de l’École spéciale des travaux publics et titulaire d’un executive MBA d’HEC, Méka Brunel commence sa carrière en 1980 chez Fougerolle (devenu Eiffage). À l’époque, elle modélise des ponts grâce aux premiers ordinateurs. Un jour, on lui demande de calculer les dimensions d’une poutre en béton. "J’ai rendu un dessin impeccable, précis, quatre chiffres après la virgule", se souvientelle dans les colonnes du Monde. Invitée sur le chantier, elle constate que son "plan n’était pas faux" mais qu’"iI n’était simplement pas réalisable". "Ça m’a donné une sacrée leçon ; j’ai compris que j’étais très loin de la réalité du terrain."

Dès les années 1980, elle s’impose très vite dans l’univers masculin des chantiers

D’où sa volonté d’aller sur les chantiers, univers encore plus masculin à l’époque qu’aujourd’hui, pour gagner en expérience et asseoir sa crédibilité. Des qualités qui furent essentielles notamment lorsque Méka Brunel présida dès 2016 la partie européenne d’Ivanhoé Cambridge, entité immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Durant cette période, elle pilote le projet des tours Duo dans le XIIIe arrondissement de Paris dont l’architecte n’est autre que Jean Nouvel. Elle parvient à travailler en bonne intelligence avec la star et à lui faire tenir ses prix. Ce qui, pour certains, relevait du défi. "Jean Nouvel c’est le maître, il est remarquable, mais je paye, donc je m’en occupe", explique-t-elle au Monde.

Transformation de Gecina

En 2017, Méka Brunel rejoint Gecina. Alors qu’elle aurait pu se contenter de faire tourner les affaires courantes de la foncière, la directrice se lance dans de vraies transformations. À son arrivée, elle enclenche l’acquisition du concurrent Eurosic, dont elle fut présidente du directoire. Afin de faire faire un bond dans le temps au siège de Gecina et d’intégrer les collaborateurs de sa cible, elle rénove en profondeur les locaux parisiens. À la question de savoir si elle a installé un babyfoot ou mis en place le flex office, elle répond qu’elle n’aime ni les gadgets ni le principe de bureaux ne pouvant accueillir qu’une partie des salariés. En revanche, une vielle bicyclette habille les murs de la cafétéria du dernier étage. Pour elle, "c’est un symbole d’effort et de santé".

En 2018, Gecina lance YouFirst, la "marque professionnelle" pour tous les clients du groupe (bureau, collaboratif, résidentiel et étudiant). Sous ce nouvel étendard, l’entreprise propose des services comme des conciergeries, des box de livraison de colis ou encore des offres de vélos partagés. Si aujourd’hui Méka Brunel se dit "adoptée par la France", la dirigeante a grandi en Iran jusqu’à ses 16 ans. L’une des "déchirures" de celle qui suivit les cours du lycée français de Téhéran et décrocha une bourse en France ? N’avoir jamais pu rentrer chez elle depuis 1977, son pays n’étant plus le même depuis la révolution. Mais Méka Brunel porte bien son véritable prénom, Mahkameh, qui, en persan ancien, signifie "grand désir". Un grand désir qui lui permet d’accomplir de grandes choses.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Cette diplômée de HEC a déjà une belle carrière derrière elle puisque dès ses 25 ans elle cédait son entreprise à Treatwell avant de rejoindre Deliver...

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Valorisations stratosphériques, chiffres d’affaires dopés par les confinements, politiques publiques en leur faveur, les Gafam et les BATX règnent en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte