Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel n’a cessé de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. Alors qu’elle tire sa révérence, remplacée par Beñat Ortega, Décideurs revient sur le parcours atypique et inspirant d’une personnalité hors-norme.

A l'instar d'Air Liquide ou Verallia, Gecina débute le printemps 2022 avec un nouveau dirigeant à sa tête. Beñat Ortega, jusqu’ici en poste chez Klépierre prend la tête de la foncière pour remplacer Méka Brunel.

La désormais ex-directrice de Gecina restera comme la persone qui a permis au groupe de décoller avec la philosophe suivante : mettre à l'honneur le travail collectif. "Il n’y a pas meilleure école que les chantiers pour apprendre à orchestrer le travail d’une équipe". Selon elle, "un immeuble sort de terre parce que tous les corps de métier ont accompli leur travail. Cela se voit quand quelqu’un se trompe", explique-t-elle au Figaro. En somme, le management est semblable au football aime à dire Méka Brunel qui se présente comme une passionnée de ballon rond.

Ingénieure, fille et femme d’ingénieurs, diplômée de l’École spéciale des travaux publics et titulaire d’un executive MBA d’HEC, Méka Brunel commence sa carrière en 1980 chez Fougerolle (devenu Eiffage). À l’époque, elle modélise des ponts grâce aux premiers ordinateurs. Un jour, on lui demande de calculer les dimensions d’une poutre en béton. "J’ai rendu un dessin impeccable, précis, quatre chiffres après la virgule", se souvientelle dans les colonnes du Monde. Invitée sur le chantier, elle constate que son "plan n’était pas faux" mais qu’"iI n’était simplement pas réalisable". "Ça m’a donné une sacrée leçon ; j’ai compris que j’étais très loin de la réalité du terrain."

Dès les années 1980, elle s’impose très vite dans l’univers masculin des chantiers

D’où sa volonté d’aller sur les chantiers, univers encore plus masculin à l’époque qu’aujourd’hui, pour gagner en expérience et asseoir sa crédibilité. Des qualités qui furent essentielles notamment lorsque Méka Brunel présida dès 2016 la partie européenne d’Ivanhoé Cambridge, entité immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Durant cette période, elle pilote le projet des tours Duo dans le XIIIe arrondissement de Paris dont l’architecte n’est autre que Jean Nouvel. Elle parvient à travailler en bonne intelligence avec la star et à lui faire tenir ses prix. Ce qui, pour certains, relevait du défi. "Jean Nouvel c’est le maître, il est remarquable, mais je paye, donc je m’en occupe", explique-t-elle au Monde.

Transformation de Gecina

En 2017, Méka Brunel rejoint Gecina. Alors qu’elle aurait pu se contenter de faire tourner les affaires courantes de la foncière, la directrice se lance dans de vraies transformations. À son arrivée, elle enclenche l’acquisition du concurrent Eurosic, dont elle fut présidente du directoire. Afin de faire faire un bond dans le temps au siège de Gecina et d’intégrer les collaborateurs de sa cible, elle rénove en profondeur les locaux parisiens. À la question de savoir si elle a installé un babyfoot ou mis en place le flex office, elle répond qu’elle n’aime ni les gadgets ni le principe de bureaux ne pouvant accueillir qu’une partie des salariés. En revanche, une vielle bicyclette habille les murs de la cafétéria du dernier étage. Pour elle, "c’est un symbole d’effort et de santé".

En 2018, Gecina lance YouFirst, la "marque professionnelle" pour tous les clients du groupe (bureau, collaboratif, résidentiel et étudiant). Sous ce nouvel étendard, l’entreprise propose des services comme des conciergeries, des box de livraison de colis ou encore des offres de vélos partagés. Si aujourd’hui Méka Brunel se dit "adoptée par la France", la dirigeante a grandi en Iran jusqu’à ses 16 ans. L’une des "déchirures" de celle qui suivit les cours du lycée français de Téhéran et décrocha une bourse en France ? N’avoir jamais pu rentrer chez elle depuis 1977, son pays n’étant plus le même depuis la révolution. Mais Méka Brunel porte bien son véritable prénom, Mahkameh, qui, en persan ancien, signifie "grand désir". Un grand désir qui lui permet d’accomplir de grandes choses.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message