Médiation : le barreau de Paris lance sa plateforme

Le 3 juin, l’Ordre a mis en ligne une plateforme dédiée aux modes alternatifs de résolution des différends (Mard). La médiation constitue un marché à enjeux pour les avocats.

© Barreau de Paris

Site dédié aux modes alternatifs de résolution des différends

Le 3 juin, l’Ordre a mis en ligne une plateforme dédiée aux modes alternatifs de résolution des différends (Mard). La médiation constitue un marché à enjeux pour les avocats.

Après le Conseil national des barreaux (CNB) l’an dernier, c’est au tour du barreau de Paris de lancer sa plateforme dédiée à la médiation. Le 3 juin, l’Ordre a mis en ligne sur son site institutionnel un espace consacré aux modes alternatifs de résolution des différends (Mard) ainsi qu’un site dédié au grand public.

Le premier espace permet de consulter et de figurer sur l’annuaire des avocats médiateurs parisiens, de s’inscrire au Centre de résolution des litiges professionnels (CRLP) mais aussi d’accéder au e-service e-Mard proposant des outils de gestion de médiation et à un greffe de la médiation en ligne.

Pour sa part, le site internet grand public présente les avantages et le déroulement d’une médiation. Il explique aussi le rôle de l’avocat, qu’il soit médiateur ou accompagnant, dans ce type de procédure. Cette plateforme offre également une aide au choix du médiateur, la possibilité de consulter l’annuaire des avocats médiateurs, ainsi qu’un accès à la médiation de la consommation en cas de litige d’honoraires avec un avocat.

Déjà plusieurs initiatives

Le barreau de Paris renforce ainsi son offre. Son action a débuté sous l’impulsion du bâtonnier Dominique de la Garanderie, avec la création, en 1999, de l’Association de médiateurs du barreau de Paris (aujourd’hui Association des médiateurs européens) et la conclusion d’un partenariat avec le Centre de médiation et d’arbitrage de Paris (CMAP). Elle s’est poursuivie avec la création du Centre de règlement des litiges professionnels (CRLP) et de l’École de médiation du barreau, à l’initiative du bâtonnier Christiane Féral-Schuhl.

Par la suite, le bâtonnier Pierre-Olivier Sur a transformé cette institution en École internationale des modes alternatifs de règlement des litiges. Enfin, le barreau s’est doté, sous le mandat du bâtonnier Frédéric Sicard, d’un Guichet unique des modes alternatifs (Guma) qui présente l’ensemble des Mard sur le site de l’Ordre.

La médiation offre plusieurs avantages. « Elle permet à des parties en litige d’aboutir à une solution originale, dans la mesure où elles ne sont pas liées par les mêmes contraintes que dans une procédure judiciaire, précise l’Ordre. Là où le juge sera limité dans sa décision par les dispositions légales applicables, la médiation permettra l’élaboration d’une solution parfaitement adaptée au litige qui lui est soumis, sans autre limite que l’ordre public. »

Pour les avocats, elle est aussi un marché à ne pas négliger. Paris souhaite d’autant plus prendre sa part que l’Union européenne veut harmoniser la médiation au sein des pays membres. D’autres initiatives sont également prévues par l’Ordre, comme proposer une formation professionnelle sur la négociation accessible à tous dès l’école.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ollyns : naissance d’un cabinet d’avocats 3.0

Ollyns : naissance d’un cabinet d’avocats 3.0

David Pitoun, Cyrille Garnier, Geoffroy Lacroix et Amandine Joulié sont les quatre associés à la tête d’une structure qui vient d’ouvrir ses portes :...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

Gowling WLG renforce son pôle fiscal grâce à deux nouvelles arrivées

Gowling WLG renforce son pôle fiscal grâce à deux nouvelles arrivées

Après une croissance en 2020 de Gowling WLG Paris, marquée par l’arrivée de plusieurs nouveaux associés, la firme continue de se développer et accueil...

FTPA recrute cinq nouveaux associés

FTPA recrute cinq nouveaux associés

FTPA accueille cinq nouveaux associés, accompagnés de leurs collaborateurs, pour renforcer ses départements dédiés au droit public, social et fiscal.

Seban & Associés accueille Benoît Roseiro

Seban & Associés accueille Benoît Roseiro

A partir du 21 septembre, Benoît Roseiro sera le nouvel avocat directeur du département droit social du cabinet Seban & Associés.

X.Legendre (Hogan Lovells) : "Je souhaite développer davantage l’esprit de conquête"

X.Legendre (Hogan Lovells) : "Je souhaite développer davantage l’esprit de conquête"

L’associée fiscaliste Xénia Legendre a succédé à Marie-Aimée de Dampierre à la tête du bureau parisien d’Hogan Lovells il y a deux ans. Dans la contin...

Bersay promeut une nouvelle associée

Bersay promeut une nouvelle associée

Le cabinet d’avocats indépendant Bersay coopte Mathilde Cousteau comme associée.

Pintat Avocats coopte une nouvelle associée

Pintat Avocats coopte une nouvelle associée

Julie Mestres devient la troisième associée du cabinet de niche en droit public des affaires Pintat Avocats, aux côtés de Pierre Pintat et Alexandre L...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message