Mazars, les secrets de longévité d’un pionnier

Mazars, les secrets de longévité d’un pionnier

Fondé en 1945, le cabinet d’audit et de conseil dégageait l’an dernier 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Retour sur l’histoire d’une "petite entreprise" devenue multinationale.

Lorsqu’il fonde en 1945, à 20 ans, son cabinet à Rouen, Robert Mazars pouvait-il imaginer le succès que deviendrait sa firme ? Résistant, pupille de la Nation, diplômé de HEC, montagnard chevronné, l’entrepreneur a, en tout cas, construit les bases solides qui permettent aujourd’hui à son organisation spécialisée dans l’audit, la fiscalité, le conseil ainsi que les services comptables et juridiques de jouer dans la cour des grands. Présents dans plus de 90 pays et territoires, Mazars et ses 44 000 collaborateurs dégagent un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros. Une véritable success-story hexagonale pour ce pionnier de la comptabilité en France.

S’associer pour perdurer

C’est au cours d’un voyage aux États-Unis dans le cadre d’échanges autour du plan Marshall que Robert Mazars aurait découvert la comptabilité analytique. Décrit comme attaché à l’éthique et à la transparence, l’entrepreneur défend l’importance de l’information financière et la nécessité pour les chefs d’entreprise de disposer d’instruments de mesure de performances à une époque où l’audit n’était pas encore une profession en soi. "Il a été le génie comptable, au sens large du terme, de la vie professionnelle française", disait de lui l’un de ses pairs Édouard Salustro. Ses quatre valeurs : indépendance, expertise, partage et tolérance.

Pour se développer, Robert Mazars s’appuie sur une équipe de fidèles. Le fondateur n’hésite pas à associer les plus loyaux et compétents d’entre eux. Chacun d’eux reçoit un même nombre de parts sociales et une rémunération équivalente, rapporte le cabinet, Robert Mazars ne touchant lui-même que 10 % de plus que ses pairs les plus jeunes.

Internationalisation

L’internationalisation de la firme débute en 1971, lorsqu’elle ouvre des bureaux en Allemagne ainsi qu’en Espagne. Douze ans plus tard, à 63 ans, le fondateur décide de transmettre son cabinet aux 5 millions d’euros de chiffre d’affaires à sa dizaine d’associés et nomme à la présidence Patrick de Cambourg. "Si je vous associe, c’est parce que je pense que vous avez du talent. Et si vous avez du talent, je ne vais pas vous le faire payer", aurait-il expliqué.

La barre des 500 millions d’euros de CA est franchie en 2005 et celle de 1,5 milliard en 2018

En 1995, Mazars fait le choix d’un partnership international intégré, fusionnant avec le cabinet Guérard Viala. De quoi atteindre les 100 millions d’euros de chiffres d’affaires et réunir plus de 1 000 professionnels. Le succès ne se dément pas par la suite. La barre des 500 millions d’euros de CA est franchie en 2005 et celle de 1,5 milliard en 2017-2018. Entre-temps, Patrick de Cambourg a laissé la place à Philippe Castagnac qui a lui-même cédé les rênes du cabinet à Hervé Hélias il y a quatre ans.

Si c’est encore en Europe que Mazars dégage le plus de revenus, la firme pousse les feux en Asie et sur le continent américain. En 2016, le cabinet d’audit et de conseil annonçait fusionner avec le chinois ZhongShen ZhongHuan et ainsi passer de 300 à 1 800 collaborateurs au sein de l’empire du Milieu. Outre-Atlantique, Mazars créait en 2019 la Mazars North America Alliance afin de se renforcer en Amérique du Nord. La firme s’est ainsi rapprochée de quatre cabinets américains (BKD, Dixon Hughes Goodman, Moss Adams et Plante Moran) et d’un cabinet canadien (MNP) avec qui elle travaillait déjà. De quoi proposer une alternative aux Big four.

La RSE au cœur de la performance

Le cabinet de conseil met également l’accent sur la nécessité de dégager une performance responsable. "La responsabilité et la durabilité sont devenues des fondements importants de la performance des entreprises et sont essentielles pour instaurer la confiance dans les marchés, les entreprises et les institutions publiques", commentait Hervé Hélias à l’occasion de la présentation des résultats 2021. Ces derniers reflètent la stratégie de Mazars, qui vise une croissance équilibrée sur ses différents métiers. La firme poursuit sa montée en puissance sur l’audit (+8,5 % sur un an), elle qui se situe au cinquième rang sur le marché européen de l’audit des grandes entreprises européennes cotées. Mazars a aussi progressé dans le conseil financier (+15,7 %) et dans les métiers du conseil (+7,9 %). De quoi continuer à poursuivre sur sa belle lancée dans les années qui viennent.

Olivia Vignaud

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Cabinets de conseil : success-stories françaises

Si les cabinets de conseil anglo-saxons sont souvent mis sur le devant de la scène, la France regorge, elle aussi, de belles aventures entrepreneuriales. Retour sur les succès de Bryan Garnier & Co, Sopra Steria Next, Niji, Accuracy et Mazars.
Sommaire Bryan Garnier : "Nous sommes des banquiers passionnés par la technologie et notre mission, c’est de financer l’innovation" Niji, l’agence conseil nouvelle génération Hugues Meili (Niji) : "Le numérique est éminemment cross-sectoriel" Accuracy, une success story qui s’écrit en équipe Accuracy : "Nous souhaitons apporter le plus possible de technologies dans nos missions" Sopra Steria Next : bâtir l'entreprise d'après P. Clapin (Sopra Steria) : "L'éthique doit devenir un critère majeur dans nos recommandations" O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"
Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message