Maud Manon : entre prêteurs et emprunteurs

À la tête de la pratique finance, projets et restructuring du cabinet DLA Piper à Paris, Maud Manon axe son activité sur le LBO en financement d’acquisition depuis une vingtaine d’années avec une double expertise. Présente dans les opérations mid et upper-mid cap du marché français, elle a récemment été le conseil du fonds Eurazeo.

À la tête de la pratique finance, projets et restructuring du cabinet DLA Piper à Paris, Maud Manon axe son activité sur le LBO en financement d’acquisition depuis une vingtaine d’années avec une double expertise. Présente dans les opérations mid et upper-mid cap du marché français, elle a récemment été le conseil du fonds Eurazeo.

Maud Manon, associée, DLA Piper

  • Age : 47 ans
  • Passé par : White & Case, Ashurst, Linklaters, Latham & Watkins, Frieh Bouhenic
  • Dossiers récents : acquisition LBO du groupe Pure Gestion par Montefiore, du groupe Wifirst par Eurazeo
    ​​​​​​

Bon nombre d’avocats spécialisés dans les opérations d’acquisition avec effet de levier, et plus particulièrement celles en financement, interviennent soit aux côtés des prêteurs, soit aux côtés des emprunteurs ou des sponsors dans le cadre d’un deal. Maud Manon fait cependant figure d’exception, et sa double casquette lui procure un véritable atout sur le marché.

Se battre pour le business

« C’est un avantage pour le client que je conseille, puisque je connais la façon de penser et la psychologie de la partie en face », explique l’avocate qui a mis en place en 2018 l’une des premières structures de « first-loss/second-loss (une tranche C subordonnée à un TLB), dans le cadre du dossier 2RH (Shark) », pour lequel elle a conseillé Eurazeo. Cette vision à 360° lui permet ainsi d’appréhender les négociations pour mener à bien les opérations « avec la confiance, dès le départ, des clients ».

Qu’elle se positionne aux côtés du prêteur dans la rédaction de la documentation nécessaire à l’opération ou du côté des emprunteurs ou sponsors pour les négociations, Maud Manon est capable de passer du conseil de l’un à l’autre facilement. Les deals dans lesquels elle est intervenue en 2019 parlent d’eux-mêmes. Côté sponsors, elle a ainsi été conseil de Carlyle dans le cadre de l’acquisition du groupe ETC. Elle a aussi accompagné Eurazeo lors du LBO du groupe Nolan. Pour les dossiers côté prêteurs, elle a cette fois-ci conseillé Pemberton lors du financement de l’acquisition du groupe Wifirst. Avec son équipe, Maud Manon a également été aux côtés d’Idinvest dans le cadre du financement du LBO du groupe Amplitude Laser Group.

Dans tous ses dossiers, Maud Manon s’attache à comprendre la psychologie de ses clients et notamment la façon dont ils projettent l’opération afin qu’ils fassent un choix de la façon la plus éclairée possible. « Il faut aimer la lutte, se battre pour le business, l’économie. Le droit est au service d’une opération. Il ne suffit pas d’être un bon technicien juridique », assure celle qui est passée par White & Case, Ashurst, Linklaters, Latham & Watkins et la boutique Frieh Bouhénic avant d’entrer chez DLA Piper en 2012.

Pragmatisme et anticipation

« Aucun dossier ne se ressemble, mais quel que soit le sujet, l’anticipation est primordiale, pose d’emblée Maud Manon. Il faut avoir un esprit pratico-pratique. » Arriver au bout de l’opération d’acquisition jusqu’au closing, demande de surmonter plusieurs embûches relatives à la banque de couverture, au management, aux problématiques fiscales... Pour n’importe quelle transaction, il devient nécessaire que l’avocat maîtrise l’environnement de l’entreprise et son business. « Il n’est pas possible de construire un financement si par définition, l’activité de l’entreprise n’a pas été comprise », confirme l’avocate. Pragmatique, Maud Manon garde en tête que, dans son rôle de conseil, l’avocat transactionnel doit rester à sa place : « Au fur et à mesure des années, l’avocat peut aider fortement le dirigeant dans la prise de ses décisions, mais ce n’est jamais lui qui prend la décision. » De quoi garder la tête froide et les pieds sur terre.

Elle l’a dit

« Entre le moment où l’on est sûr que le deal va se faire et le moment où il se réalise, il y a toujours des obstacles de la vie des affaires à surmonter »

« L’avocat transactionnel doit garder en tête qu’il a un vrai rôle de conseil et doit être à l’écoute de ses clients »

 

Track record 2019

• Conseil de Montefiore dans l’opération d’acquisition LBO
du groupe Pure Gestion.

• Conseil de Pemberton dans le cadre du financement
de l’acquisition LBO du groupe Wifirst.

• Conseil Artemis, Bpifrance Investissement et CM-CIC Debt Fund dans le cadre du financement de l’acquisition LBO du groupe Efeso Consulting Group.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Deals & Dealmakers 2020

Restructuration de Vivarte, de Rallye ou de la Saur, fusion PSA/Fiat Chrysler, rachat de Tiffany par LVMH, privatisation de La Française des Jeux… Ces transactions financières, parfois structurantes, passent entre les mains des meilleurs avocats de Paris. Ils en assurent, avec leurs équipes, le volet technique et, comme des chefs d’orchestre, coordonnent les pupitres pour anticiper les contraintes, valider les montages, évaluer les risques juridiques et se muer en trusted advisors. Ils se replongent pour Décideurs Juridiques dans l’histoire de ces deals qui ont résonné sur la place ces derniers mois, en extraient l’essence et en analysent les contours, une forme d’enseignement par cas d’école, glissant naturellement sur leur propre manière de faire, d’être et d’agir aux côtés des grands patrons, de leur garde rapprochée et des entrepreneurs. Financement bancaire, de marché, restructuration de dettes, d’activité, fusion, cession, rachat avec effet de levier, entrée en Bourse… L’année 2019 à travers le regard des avocats qui ont réalisé toutes ces opérations.
Sommaire Olivier de Vilmorin : sécuriser le business Hervé Pisani : le sort entre ses mains Alexandra Bigot : la minutie de la fiducie Yannick Piette : dextérité et empathie Marcus Billam : l’art de l’anticipation Youssef Djehane : relever les défis Valérie Lemaitre : l’ombre et la lumière du financement Stéphane Huten : new deal, new life
M.Le Brignonen (Tracfin) : "La France a un dispositif anti-blanchiment à faire valoir"

M.Le Brignonen (Tracfin) : "La France a un dispositif anti-blanchiment à faire valoir"

Directrice de Tracfin depuis le mois de juillet 2019, Maryvonne Le Brignonen a pris ses nouvelles fonctions à un moment stratégique : celui de la prép...

Promotions chez FTPA

Promotions chez FTPA

Le cabinet d’avocats FTPA élève au rang de counsels 4 de ses avocats : Hélène Huet, Romain Lantourne, Pierre Lumeau et Emma Pinar Turgut.

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

Les investisseurs doivent-ils céder à la panique face au risque de pandémie mondiale ? Chief Market Strategist pour la Banque privée HSBC Monde, Wille...

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

Aujourd’hui, 8 millions de tonnes de plastique sont déversés dans la mer chaque année. Sabine Roux de Bézieux, présidente de la Fondation de la mer, s...

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

Galembert Avocats promeut et recrute

Galembert Avocats promeut et recrute

Le cabinet Galembert Avocats renforce son équipe avec la promotion de Florence Portal au rang de counsel et l’arrivée d’un nouveau collaborateur, Pier...

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Ancien directeur général des entreprises (DGE) à Bercy, Pascal Faure a participé activement à la rédaction de la deuxième partie de la loi Pacte qui s...

Docucert : une nouvelle solution pour la protection des créations

Docucert : une nouvelle solution pour la protection des créations

La société de conseil en stratégie digitale Opportunity lance sur le marché une solution de protection des créations : Docucert.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message