Matthieu Birach (Doctolib) : "100 % des salariés vont devenir actionnaires de la société"

Matthieu Birach (Doctolib) : "100 % des salariés vont devenir actionnaires de la société"

Chief people officer chez Doctolib, Matthieu Birach annonce recruter 100 nouveaux collaborateurs par mois. Pour Décideurs, il livre sa conception en matière de stratégies de recrutement, ses initiatives RH et son engagement auprès des collaborateurs.

Décideurs. Alors que le marché de l’emploi est tendu, vous recrutez une centaine de collaborateurs par mois. Qu’est-ce qui séduit et attire ces nouveaux talents ?

Matthieu Birach. Doctolib compte actuellement 2 300 collaborateurs et notre objectif est d’atteindre rapidement le nombre de 3 000 employés. La moitié des recrutements s’effectue en France, le reste en Allemagne et en Italie. Notre stratégie de recrutement est centrée sur le coeur de notre mission : améliorer le système de soins. Tout le monde est à la recherche de sens et souhaite avoir un impact positif sur la société. La crise sanitaire a mis en valeur la mission de Doctolib : aider au quotidien les professionnels de santé et œuvrer pour un système de santé plus égalitaire et accessible à tous. Le projet de Doctolib promet aux talents qui nous rejoignent la possibilité d’avoir un impact mesurable et concret sur la vie des gens.

Comment intègre-t-on autant de nouvelles recrues dans une société en hypercroissance ?

Cette forte croissance ne signifie pas que nous ne prenons pas le temps. Bien au contraire, notre développement nous permet d’offrir des programmes de formation sur le long terme. Chaque mois, une semaine entière est dédiée à l’accueil des nouveaux candidats. Mais une bonne intégration ne peut pas s’effectuer en une semaine. Notre programme d’onboarding, la Doctolib Academy, se poursuit donc durant trois mois et embarque tous les nouveaux arrivants, des stagiaires aux membres de la direction. Tous les collaborateurs doivent pouvoir comprendre les stratégies de Doctolib afin d’en devenir "partie prenante".

"La Grande Démission peut se réveler une chance pour les entreprises, les inciter à se démarquer"

Vous avez un devoir de transparence auprès des équipes…

Notre mission est de construire une équipe d’entrepreneurs avec des valeurs humanistes. La communication s’avère très importante pour engager les collaborateurs. Au-delà de la transparence, nous avons aussi un devoir d’accompagnement. Les métiers évoluent et les talents souhaitent désormais développer leurs compétences. Notre objectif est de satisfaire leur besoin d’apprentissage, d’évolution. Ainsi, à la suite de la mobilisation exceptionnelle des équipes en 2021, nous avons décidé d’aller beaucoup plus loin : 100 % des salariés deviendront actionnaires de la société à compter de cette année.

"Marché de candidats", est-ce votre constat ? Comment les stratégies RH peuvent-elles s’y adapter ?

La crise a grandement accéléré la digitalisation, renforçant ainsi le besoin de certains métiers qui sous-tendent le numérique. Cette tendance va s’accroître durant les prochaines années. La Grande démission peut se révéler une opportunité pour les entreprises, les inciter à se démarquer. Le rayonnement économique ne suffit plus pour se rendre attractif. La tendance de fond indique que les candidats souhaitent avoir un impact sociétal par l’intermédiaire de leur métier. ll faut être ambitieux. Les entreprises sont à présent appelées à travailler leur raison d’être. Nous souhaitons ainsi devenir une entreprise à mission. Les questions de diversités et d’inclusion doivent être évoquées plus régulièrement à l’ordre du jour des Comex. Face à la "guerre des talents", des leviers existent et n’attendent qu’à être activés.

Propos recueillis par Elsa Guérin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message