Mata Capital totalise 180 M€ d’investissement en 2018

Mata Capital totalise 180 M€ d’investissement en 2018

© D.R.

Jean-Baptise Pracca

Mata Capital a dépassé le seuil de 500 M€ d’actifs sous gestion en 2018. Voici comment.

L’an passé, Mata Capital a réalisé 180 M€ d’investissement à travers 18 opérations. Environ 70 M€ ont été investis sur la stratégie core+, notamment pour le compte du fonds MCF High Income #1, qui dépasse 225 M€ d’encours au 31 décembre 2018.

Dans le cadre de la stratégie valeur-ajoutée/opportuniste, les équipes ont également finalisé en 2018 l’acquisition d’un ensemble de 35 000 m² de bureaux multi-locataires situé à Massy et débuté le développement en blanc du projet Green Oak totalisant 10 000 m² de bureaux « à forte performance énergétique », situé au cœur de la première couronne sud (zone tertiaire de Bagneux-Arcueil).

« Plus de 500 opportunités d’investissement ont été analysées par nos équipes cette année, et seulement 18 acquisitions ont été réalisées, souligne Jean-Baptiste Pracca, managing partner de Mata Capital. Associée à une gestion très dynamique des actifs immobiliers, la forte sélectivité des investissements permet de générer des performances élevées pour nos investisseurs. »

Le fonds MCF High Income #1, positionné sur le commerce de proximité et de périphérie, a dégagé un rendement proche de 6,5% en 2018. « La performance élevée et constante de ce véhicule depuis son lancement démontre qu’une stratégie d’investissement alternative et sélective, associée à une gestion dynamique du patrimoine est payante pour les investisseurs », ajoute Laurent Delautre, co-fondateur de Mata Capital.

En 2018, les équipes ont également réalisé une première sortie sur la stratégie valeur-ajoutée/opportuniste suite à la cession d’un actif de commerce francilien générant un TRI de 53,4 % et un cash multiple de 2.0x, suite à un travail d’asset management actif d’une durée de 18 mois.

La clientèle privée, cible de 2019

Cette année, Mata Capital entend conserver une position opportuniste en fonction de son pipeline d’investissement. « Certains segments du marché restent encore sous-valorisés, notamment sur les investissements de volumes inférieurs à 15-20 M€, où les grands acteurs du marché ne sont pas présents » explique Jean-Baptiste Pracca.

Sur ce segment, Mata Capital a lancé un deuxième véhicule core+ en fin d’année : MCF Quality Street, positionné sur des actifs de faible volume, exclusivement situés à Paris et présentant un potentiel de valorisation à moyen terme. Son objectif est de générer un TRI cible de 8 % sur une durée de 8 ans. Un premier closing auprès de 4 investisseurs institutionnels a été finalisé en décembre, dont certains investisseurs du fonds MCF High Income #1.

« Les investisseurs institutionnels restent actuellement les principaux bénéficiaires des performances des fonds gérés par Mata Capital, conclut le communiqué de presse. Le développement de la clientèle privée sera accéléré en 2019 en lui permettant d’investir dans des stratégies d’investissement historiquement réservées aux institutionnels. »

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message