Mario Moretti Polegato (Geox) : « Face à une concurrence globale, l’Europe doit investir dans l’inno

 Mario Moretti Polegato (Président Geox Group) répond à trois questions de la rédaction sur le financement de l'innovation chez Geox

 Mario Moretti Polegato (Président Geox Group) répond à trois questions de la rédaction sur le financement de l'innovation chez Geox

Leaders League. Par quelles étapes passer pour qu’une idée se transforme en une multinationale ?

Mario Moretti Polegato.
Au début la société était constituée de cinq personnes. Ensemble nous avons lancé les premières collections destinées aux enfants uniquement.
L’accueil enthousiaste nous a poussés ensuite à créer une collection pour hommes et enfin pour femmes. Le succès a donc été au rendez-vous mais le pari de devenir l’un des numéros un mondiaux était loin d’être gagné. Pour ce faire, nous avons constamment investi dans le domaine de la production et dans celui de la distribution, qui aujourd’hui est constitué d’un réseau de distribution multimarques de plus de 10 000 points de vente et d’un réseau de près de 1 300 boutiques monomarques. A cela s’ajoute un investissement constant en communication dans les 105 pays où Geox est aujourd’hui présent.

Leaders League. Ces dernières années le financement de l’innovation a subi les effets de la crise. Est-il encore possible d’innover aujourd’hui en Europe ?

M.M.P.
La crise et les politiques d’austérité qui l’ont accompagnée ont effectivement porté un sérieux coup aux financements, principalement publics, de la recherche. C’est à mon avis une erreur car plus que jamais, en temps de crise et face à une concurrence globale, l’Europe doit d’investir dans l’innovation comme le font par ailleurs la Chine ou les Etats-Unis. Cela vaut également pour le secteur privé et dans tous les domaines. La crise est certes porteuse de risques et de dangers qu’il ne faut pas sous-estimer mais elle est aussi riche d’opportunités.
Une grande partie de l’économie planétaire se porte bien et même l’Europe semble donner des premiers signes de reprise. Seuls ceux qui sont capables d’innover pourront en cueillir les bénéfices.

Leaders League. Le groupe Geox est présent dans 180 pays. Dans quels marchés orientez-vous aujourd’hui la stratégie internationale du groupe ?

M.M.P.
Aujourd’hui, l’Europe représente près de 80% du chiffre d’affaires de Geox et nous avons entrepris un vaste programme d’expansion internationale, en particulier vers l’Asie et la Russie. Notre programme en Asie reflète au mieux notre stratégie dans ce domaine. Jusque fin 2012 nous étions présents en Chine, à Hongkong et Macao par l'intermédiaire d'un distributeur exclusif qui vendait nos articles à travers 300 points de vente. Nous avons mis un terme à cette collaboration afin de prendre le contrôle de notre développement sur place. Pour ce faire, nous avons créé une nouvelle filiale à Shanghai et avons renforcé le QG asiatique basé à Hongkong.
Depuis janvier 2013 nous opérons directement à Pékin, Tianjin, Shanghai, Hongkong et Macao et en s'appuyant sur un nouveau partner dans les autres régions du pays. En chiffres, cela signifie que nous sommes passés de zéro point de vente fin 2012 à près de 160 aujourd’hui et notre business plan prévoit d’arriver à plus de 450 magasins d’ici fin 2016.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et Membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Qui sont les expatriés français ?

Qui sont les expatriés français ?

Publié par la Banque Transatlantique à la fin du mois de juin, le premier "Observatoire de l’expatriation", mené en partenariat avec Opinionway et l’U...

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management, société de gestion créée en 2000 à Marseille et spécialisée dans le financement en fonds propres de PME non cotées dans la Région Sud,...

Igor de Maack quitte DNCA Finance

Igor de Maack quitte DNCA Finance

La société de gestion française DNCA Finance a annoncé, à la fin du mois de juin, le départ d’Igor de Maack qui était jusqu'à présent gérant et porte-...

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Le premier magasin autonome de France devrait être français. C’est ce que promet Storelift, qui a réuni 5 millions d’euros pour commencer le déploieme...

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

De nouvelles obligations de transparence pèsent désormais sur les banques privées. Leurs clients sont ainsi en mesure de comparer l’ensemble des servi...

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

Le premier semestre 2020 fut très agité pour les sociétés de gestion immobilières. La période de confinement ayant eu des conséquences sur l'activité...

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

Laboratoire de référence dans le secteur de la médecine personnalisée et leader incontesté en biotechnologies, le groupe Roche s’est inscrit comme un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message