Marc Touati, économiste : « On ne peut exclure qu’une fois élu, Donald Trump crée un sursaut économique »

Économiste et directeur général adjoint de Global Equities, Marc Touati* décrypte les effets qu’aurait, pour les États-Unis comme pour l’économie mondiale, la victoire de l’un ou de l’autre des deux camps. Sans céder aux sirènes de la bien-pensance ni à celles des idées reçues.

Économiste et directeur général adjoint de Global Equities, Marc Touati* décrypte les effets qu’aurait, pour les États-Unis comme pour l’économie mondiale, la victoire de l’un ou de l’autre des deux camps. Sans céder aux sirènes de la bien-pensance ni à celles des idées reçues.

Que se passera-t-il si, d’ici quelques heures, Donald Trump est le nouveau président américain ?

C’est très simple. Si Donald Trump est élu il y aura un mouvement de panique international semblable à celui qui a accompagné l’annonce du Brexit il y a quelques mois. Cela durera un temps et tout retombera parce qu’il y a peu de chances qu’une fois élu il applique son programme de campagne dans ses aspects les plus extrêmes. Je pense au contraire qu’une fois au pouvoir, il se montrerait beaucoup plus modéré.

 

Quel impact aurait sur l'économie mondiale la politique protectionniste qu’il entend appliquer ?

Il est clair que Donald Trump prône un virage protectionniste qui, s’il devait être appliqué à la lettre, pourrait avoir des effets catastrophiques sur l’économie mondiale : il inciterait sans doute bon nombre de grandes puissances à imiter les États-Unis en optant pour des politiques non coopératives qui auraient pour effet de déclencher une guerre économique mondiale dont l’Europe n’aurait évidemment pas les moyens de sortir gagnante. Même si, au final, qui dit protectionnisme américain dit recul des échanges internationaux et ralentissement de la croissance mondiale.

« Qui dit protectionnisme américain dit recul des échanges internationaux et ralentissement de la croissance mondiale »

Le résultat de l’élection pourrait-il avoir une incidence sur l’équilibre monétaire mondial ?

Si Donald Trump est élu, il est clair que cela fera chuter le dollar et grimper l’euro, ce qui aura pour effet de casser la croissance de la zone euro et impactera toutes les économies européennes.  Mais il ne faut pas croire pour autant que, parce que Trump cristallise l’essentiel des critiques, Hillary Clinton incarne la candidate idéale à la présidence ! Son programme économique ne tient pas plus que celui de son adversaire républicain et se résume essentiellement à une ambition : faire payer les riches… C’est pourquoi je pense que, si elle est élue, l’économie américaine restera sur une croissance molle.

 

Et si c’est Donald Trump qui l’emporte, ques seront les effets de son élection sur l’économie américaine ?

Les choses pourraient alors être très différentes. Encore une fois, il est clair que son élection susciterait d’abord des réactions de peur au niveau international mais il est possible qu’une fois installé au pouvoir, il ait sur l’économie américaine le même effet qu’avait eu Ronald Raegan dans les années 1980. Rappelons que c’était un acteur de série B qui, une fois à la tête de l’État, avait réussi à créer un sursaut. Donald Trump est chef d’entreprise - et un chef d’entreprise qui a réussi – et on ne peut exclure qu’une fois élu, il crée un sursaut économique similaire. Les Américains ont besoin d’un leader.

 

Que pensez-vous de son programme ?

Il va baisser les impôts – Obama les avait augmentés – ce qui redonnera un élan aux Américains, puis il fera quelques investissements mais se posera ensuite le problème du financement du déficit. Sur ce plan, difficile de savoir ce qu’il a prévu. Les mêmes incertitudes pèsent d’ailleurs sur le programme d’Hillary Clinton avec un risque supplémentaire pour elle : que le Congrès – qui est républicain - refuse d’augmenter le plafond de la dette et qu’on assiste à un nouveau shutdown : le blocage de toute l’administration.

 

Propos recueillis par Caroline Castets

@CaroCastets1 

 

*La Fin d’un monde, par Marc Touati, paru en septembre 2016 aux éditions Hugo & Cie.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Dossier spécial : présidentielle américaine

D’ici quelques heures, les États-Unis connaîtront le nom de leur nouveau président et les chefs d’État du monde entier, celui de leur nouvel interlocuteur pour les quatre prochaines années.  À quelques heures du résultat, retour sur les conséquences attendues – économiques, géopolitiques, sociales… - de cette élection, pour les États-Unis et le reste du monde.
Sommaire La drôle d’élection... Constance Borde, représentante du parti démocrate en France : « Si Trump est élu, cela donnera un souffle nouveau aux populismes Stuart Haugen, ex-président du parti républicain en France : « Donald Trump est seul à pouvoir provoquer le choc dont notre syst Romain Huret, historien : « La fonction présidentielle sort amoindrie de cette campagne » Dominique Simonnet, essayiste et politologue : « Le comportement de Donald Trump pose un problème démocratique » Pascal Baudry, psychanalyste : « On a laissé se développer un terreau favorable à Trump » Probable/improbable : 5 mesures chocs du programme de Trump Marchés financiers, entreprises : à quoi faut-il s’attendre ? Jérôme Lecat (Scality) : « Ce n’est pas le moment de paniquer »
Tribune. Le Brexit a-t-il sauvé l’UE ?

Tribune. Le Brexit a-t-il sauvé l’UE ?

Le départ du Royaume-Uni renforce le poids du moteur franco-allemand et devrait permettre à l'UE de sortir plus forte de la crise sanitaire estime Syl...

Politique étrangère : ce que prépare Joe Biden

Politique étrangère : ce que prépare Joe Biden

Retour au multilatéralisme, changement de pied en matière de politique environnementale, priorité toujours accordée à la zone Asie-Pacifique au détrim...

Républicains : touchés mais pas coulés

Républicains : touchés mais pas coulés

Malgré la victoire de Joe Biden, tout n’est pas noir pour les républicains. Donald Trump laisse un héritage sur lequel son parti pourra bâtir des fond...

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Janet Yellen, Antony Blinken, Tef Kaufman, Ron Klain...Le successeur de Donald Trump peut se reposer sur une équipe compétente qui maîtrise les dossie...

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

Journaliste et auteur, Alexandre Mendel a sillonné pendant plusieurs mois l’Amérique qui vote Trump. Il se penche sur l’avenir de l’ancien président e...

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Après quelques semaines, il est temps de tirer un premier bilan des stratégies de vaccination contre la Covid-19. Qui sont les bons élèves ? Où se sit...

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Le mouvement souhaite défendre la social-démocratie française, tout en soutenant l’action du président de la République. Son délégué général, Gilles S...

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Le tissu philanthropique français accélère sa mue. L’objectif ? Favoriser les projets d’intérêt général et faciliter les démarches des généreux donate...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte