Maîtrise du risque numérique : l’Amrae et l’Anssi publient leur guide pratique

L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) et l'Association pour le management des risques (Amrae) ont co-réalisé un guide de gestion du risque numérique destiné aux dirigeants.

© RoBird

L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) et l'Association pour le management des risques (Amrae) ont co-réalisé un guide de gestion du risque numérique destiné aux dirigeants.

L’utilisation accrue de l’internet n’est pas sans conséquence sur la gestion de l’activité des entreprises.  L’espace numérique, conçu comme un champ ouvert et accessible à tous, est aujourd’hui source d’opportunités, mais aussi vecteur de menaces telles que le risque cyber. Mettre en œuvre une stratégie de cybersécurité est ainsi devenu un enjeu crucial pour les acteurs économiques. C’est dans ce contexte que l’Anssi et l’Amrae ont publié en novembre 2019 un guide à destination des dirigeants sur la gestion du risque numérique intitulé : « Maîtrise du risque numérique - l’atout confiance ».

Une démarche pour générer la confiance numérique

L’accroissement et la complexité des cybermenaces font peser sur les entreprises et leurs parties prenantes un « nuage » permanent de vulnérabilités. Selon l’Anssi et l’Amrae, il est désormais impératif de considérer la menace cyber comme un risque incontournable à traiter au plus haut niveau de l’organisation de l’entreprise et non plus seulement comme un risque dont l’évitement est l’affaire d’experts techniques. Il y va du niveau de maturité cyber de la société et de son positionnement comme un tiers de confiance numérique à l’égard de ses parties prenantes. « Demain l’entreprise responsable et génératrice de confiance sera celle qui s’attache à maîtriser le risque numérique » souligne Brigitte Bouquot, la présidente de l’Amrae.

Un guide en quinze étapes

La publication propose aux dirigeants et aux risk managers une politique de gestion du risque numérique en quinze étapes. Dans un premier temps, il est recommandé aux acteurs de prendre la mesure du risque et de définir une stratégie de sécurité (étapes 1 à 6) ; ensuite de protéger leurs activités en mettant à exécution le plan de sécurité précédemment élaboré (étapes 7 à 11) ; et enfin de piloter la performance et de valoriser les investissements réalisés en les transformant en avantages concurrentiels (étapes 12 à 15). Cette démarche progressive répond à un objectif commun, à savoir « faire en sorte que tout l’écosystème mette en place les conditions de la confiance numérique. » explique Brigitte Bouquot. « Si l’entreprise a en permanence un œil sur ses vulnérabilités, elle pourra anticiper les scenarii les plus impactant, en évaluant leurs conséquences financières ou de réputation, et ainsi réduire le risque cyber ».

Yannick Tayoro

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

Les investisseurs doivent-ils céder à la panique face au risque de pandémie mondiale ? Chief Market Strategist pour la Banque privée HSBC Monde, Wille...

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

Aujourd’hui, 8 millions de tonnes de plastique sont déversés dans la mer chaque année. Sabine Roux de Bézieux, présidente de la Fondation de la mer, s...

Stelliant dévoile son nouveau positionnement

Stelliant dévoile son nouveau positionnement

L’acteur de référence des services assurantiels Stelliant amorce un nouveau virage stratégique pour faire face à l’évolution du marché. Le projet glob...

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

Dans le cadre de son démantèlement, Thyssenkrupp a refusé de vendre ses ascenseurs à son concurrent finlandais, Kone. Conséquence de l’intransigeance...

Fiscalité internationale, l'Europe maintient la pression

Fiscalité internationale, l'Europe maintient la pression

Les ministres des Finances français, italien, allemand et espagnol ont conjointement exprimé leur détermination à réformer la fiscalité internationale...

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

La société de gestion immobilière voit ses quatre principaux dirigeants entrer à son capital de façon majoritaire.

C.Prudhomme (ASO) : "Le Tour de France, c’est de la ferveur, de l’enthousiasme"

C.Prudhomme (ASO) : "Le Tour de France, c’est de la ferveur, de l’enthousiasme"

Le Tour de France tient une place à part dans le patrimoine du pays. En raison notamment de l’engouement populaire qu’il suscite, son rôle dépasse le...

Entre le fisc et Facebook, un contentieux à 9 milliards de dollars

Entre le fisc et Facebook, un contentieux à 9 milliards de dollars

Réunies devant une juridiction de San Francisco, les deux parties s’opposent sur une vieille affaire de prix de transfert datant de 2010. Au-delà du m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message