M. Julliard (A6 Assist's Sports Academy) : "Ouvrir davantage le monde du sport à celui de l’entreprise"

Depuis septembre 2020, A6 Assist’Sports Academy, une association loi 1901, aide les sportifs de haut niveau à se former et se reconvertir pour anticiper « l’après carrière sportive ». Maurice Julliard, son président, nous parle avec passion de cette cause nationale.
Maurice Julliard

Depuis septembre 2020, A6 Assist’Sports Academy, une association loi 1901, aide les sportifs de haut niveau à se former et se reconvertir pour anticiper « l’après carrière sportive ». Maurice Julliard, son président, nous parle avec passion de cette cause nationale.

Décideurs. La création de l’association A6 Sports Academy est née de quel constat ?

Maurice Julliard. Mon propre parcours en a été le moteur. Ancien sportif de niveau national, j’ai dû faire face à l’arrêt brutal de ma carrière sportive suite à un accident.

J’ai eu la chance, parallèlement et par la suite, de pouvoir poursuivre des études et d’exercer des responsabilités au sein de grandes banques (Paribas et Bank of Scotland) puis, durant quinze ans, au sein d’un assureur de premier plan, le Groupe Covea (MMA, MAAF et GMF) avant de rejoindre le groupe CIEC, solide cabinet en gestion de patrimoine.

Depuis quelques années, je souhaitais trouver un moyen de rendre ce que le sport m’avait donné, ce qu’il me donne encore, à chaque fois que je vois nos championnes et nos champions défendre nos couleurs. Je souhaitais trouver un moyen concret de les soutenir mais pas uniquement lorsqu’ils sont dans la lumière.

Au cours de leurs vies, les sportives et sportifs de haut niveau connaissent en effet deux temps forts : la carrière sportive et l’après, qui peut d’ailleurs arriver plus vite que prévu. La vie ne s’arrête pas, ni se limite à la carrière sportive. Comment gérer « le pendant » ? « L’après » ? Comment identifier un nouveau projet qui leur ressemble, dans lequel ils vont se sentir bien ? Comment les aider à optimiser leur situation et leur dimension financière ? Ces questions sont essentielles et j’ai créé A6 Sports Academy dans ce sens, afin d’apporter une contribution positive et une réponse vertueuse à court, moyen et long terme.

"Au cours de leurs vies, les sportives et sportifs de haut niveau connaissent deux temps forts : la carrière sportive et l’après, qui peut d’ailleurs arriver plus vite que prévu"

À quelles problématiques un sportif de haut niveau est-il confronté durant cet « après » ?

La première contrainte est d’ordre systémique. Il existe concrètement assez peu d’alternatives d’emploi pour de tels profils. Se tourner vers une carrière d’entraîneur ou de commentateur sportif ne concerne qu’une fraction minime d’anciens sportifs.

Les compétences des sportifs en tant que telles ne sont pas suffisamment reconnues. D’autres sont amenés à choisir, parfois par défaut, des métiers du sport ou bien la restauration ou investissent dans l’immobilier. Si ces choix sont souhaités, s’ils correspondent à leurs projets, c’est parfait mais malheureusement, c’est loin d’être la règle. Il me semblait important que nous puissions aller au-delà de cet état de fait. La réserve faite à l’égard des sportifs, qui ne pourraient envisager une carrière autre que sportive, est une idée reçue qu’il faut combattre.

En effet, la capacité relationnelle, d’engagement, de travail, de collaboration, de résistance, de recherche de performances, de remise en question, caractérise bien cette population et serait très utile dans les entreprises. Ils (elles !) incarnent, par les faits, une forme naturelle de méritocratie et de dépassement.

Enfin, pour revenir à notre sujet et à la filière Finance, il existe des agents généraux et quelques conseillers en gestion de patrimoine qui proviennent du monde du sport, mais cela reste rare et encore plus rare pour les femmes ! Peu d’actions sont initiées par rapport aux étapes spécifiques et aux dimensions financières de leur parcours. Il était important pour eux que nous puissions participer à une meilleure compréhension des sujets financiers et que nous puissions leur proposer une trajectoire académique et/ou professionnelle au sens « emploi » du terme.

Que propose concrètement votre association ?

Avec celles et ceux, trop peu nombreux à mon sens, qui se mobilisent déjà sur le sujet, nous souhaitons ouvrir davantage le monde du sport à celui de l’entreprise et réciproquement. Notre association forme des femmes et des hommes sportifs de haut niveau, valides ou handisports, en les préparant à des phases de transition, en anticipant la problématique du double projet : celle de la carrière sportive et celle de la reconversion, de la préparation à la vie de l’après compétition sportive.

D’une part, dans la compréhension de leurs projets, de leurs enjeux financiers. Apporter de la culture financière aux sportifs, les rendre plus conscients et plus en capacité d’agir, est essentiel pour qu’ils puissent être en phase avec les contraintes de la réalité, leur permettre de se projeter, de se protéger (ainsi que leur famille) sont des sujets de première importance. Notre pays est déficient à cet égard. Nous avons construit un modèle avec CGPC, l’Association des Conseils en gestion de patrimoine certifiés, pour leur permettre de comprendre les produits qui existent sur le marché, mais également, comment optimiser leur patrimoine. Comprendre c’est la première étape pour agir efficacement ! Ce premier module sera lancé fin mars 2021.

Il s’adresse autant aux jeunes sportifs en centre de formation qu’aux sportifs en pleine carrière, qu’à celles et ceux qui ont terminé leur carrière. Nous avons pensé et adapté les formations à leur disponibilité (assez spécifique), avec des aménagements de cours à distance et sur des durées étendues. Ce module peu coûteux est accessible à tous.

D’autre part, A6 Sports Academy permet à celles et ceux qui souhaitent aller plus loin d’embrasser la carrière de conseiller, de « coachs » en gestion de patrimoine.

Cette formation académique donne accès à un métier solide et passionnant, un métier d’avenir, en France et à l’international, une activité connectée au réel et à vos réseaux, tout en bénéficiant du collectif d’A6 Sports Academy et de CGPC.

"Apporter de la culture financière aux sportifs, les rendre plus conscients et plus en capacité d’agir, est essentiel pour qu’ils puissent être en phase avec les contraintes de la réalité"

Qui compose votre équipe ?

Le travail de l’ombre de cette association est énorme. Il s’agit d’un projet important pas simplement pour nos sportifs (SHN), mais pour nos entreprises et pour notre pays. Je me suis entouré d’une équipe vraiment formidable ; il faut cela pour que les choses avancent. Nous disposons des meilleurs formateurs et contenus en nous associant avec CGPC ; des professionnels aguerris de la gestion de patrimoine, des coachs de très grande qualité et de deux très précieuses responsables de partenariats.

Tous aiment le sport, la transmission, l’enseignement et l’entreprise et sont pour d’anciens sportifs. Le président de CGPC, Raymond Leban, est également très impliqué au plan académique en tant que DG et membre du conseil d’administration de l’association. Je les remercie très sincèrement, toutes et tous, ainsi que nos amis de Sportail Community, pour leur engagement afin que nous avancions au meilleur rythme.

Nous voulions également que des sportives et des sportifs de haut niveau, nous rejoignent en tant qu’ambassadeurs actifs, afin que des sportifs de premier plan parlent aux sportifs. Je remercie très chaleureusement Paoline Ekambi (Basket, ex-équipe de France) Perle Cabartier (aviation), Ophélie Sextius (athlétisme, ex-équipe de France), Serge Betsen (Rugby, ex-équipe de France), Patrick Paillol (Polo, équipe de France), Dimitri Gomes Tavares (judo, ex-équipe de France) … (la liste s’allonge constamment) de nous avoir rejoints et d’agir concrètement avec nous, afin que les choses avancent ! À quelques semestres de la prochaine Coupe du monde de Rugby en France, des prochains Jeux olympiques Paris 2024, nous avons la responsabilité et de magnifiques possibilités d’agir maintenant.

Merci à tous les acteurs du monde du sport : sportives, sportifs, ministères, agences et filières du sport, fédérations, Comité olympique, agents de joueur, syndicats de joueurs, clubs, ligues, journalistes, spécialistes et agences médias du sport, aux grandes et moins grandes entreprises qui soutiennent les sportives et les sportifs, de se mobiliser plus fortement encore sur le sujet.

Propos recueillis par Émilie Zana

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jobexit, création d'un simulateur d’indemnités

Jobexit, création d'un simulateur d’indemnités

Créé par Jean Martinez et Éric de la Broise au mois de décembre 2020, Jobexit, un calculateur d’indemnités de rupture de contrat de travail, a accélér...

Deep Block passe un cap

Deep Block passe un cap

La legaltech Deep Block annonce l’officialisation d’un accord commercial et capitalistique auprès de Legal2Digital.

Secib arrive au Luxembourg

Secib arrive au Luxembourg

Secib déploie ses services au Luxembourg en nouant un partenariat avec Rcarré et Rcube Professional Services.

Legaltech : France Digitale parle d’hypercroissance

Legaltech : France Digitale parle d’hypercroissance

Selon l’association de start-up France Digitale, le secteur de la legaltech serait dopé par les demandes de solutions numériques des professions jurid...

N. Lemhachheche (Quintet Luxembourg) : "Nos expertises sont des atouts reconnus par les clients français et européens"

N. Lemhachheche (Quintet Luxembourg) : "Nos expertises sont des atouts reconnus par les clients fran...

Quintet Private Bank, maison fondée en 1949 au Luxembourg, est l’une des principales banques privées du Grand-Duché. Michael Savenay, CEO, Quintet Lux...

Dette privée : le marché se retourne

Dette privée : le marché se retourne

Selon le dernier baromètre Coller Capital, les grands investisseurs se montrent de plus en plus insatisfaits sur le marché mondial de la dette privée....

VisioConstat, nouvel outil de télé-constatation pour les huissiers de justice

VisioConstat, nouvel outil de télé-constatation pour les huissiers de justice

Amandine Guyot, Vincent Gallot et Nicolas Franchi s’associent pour créer VisioConstat. Développée à Saint-Étienne, l’application permet aux huissiers...

Valérie Valais quitte Dassault Système et rejoint Lacroix

Valérie Valais quitte Dassault Système et rejoint Lacroix

Après plus de douze ans passés chez Dassault Système, Valérie Valais prend le poste d’executive vice-president legal & compliance de l’équipementi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte