M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des talents en Amérique latine bat son plein.
Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des talents en Amérique latine bat son plein.

C’est une jolie prise de guerre pour Paul Hastings. Le cabinet américain annonce la venue de pointures pour renforcer son bureau de Sao Paulo : David Flechner et Jonathan Kellner, respectivement spécialistes des marchés de capitaux et des M&A. Tous deux travaillaient chez Shearman & Sterling. Ils arrivent avec un counsel, Andrea Campos, et trois collaborateurs, Thomas Ayres, Diana Balassiano et Filipe Lima. D’autres talents sont appelés à les rejoindre.

L'offre brésilienne, stratégique

« Nous souhaitons étendre notre pratique transactionnelle mondiale de premier rang avec des associés d’exception, comme Jon et David, a déclaré Seth Zachary, président de Paul Hastings. La mise en place d’une équipe solide sur le terrain à Sao Paulo est un élément important dans notre stratégie transfrontalière. »

Jonathan Kellner est spécialiste des fusions-acquisitions, des joint-ventures, du private equity, des marchés de capitaux, de la banque et de la finance. Celui qui parle portugais et espagnol a travaillé sur des transactions en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, en Équateur, au Mexique et au Paraguay. Il a été par deux fois chez Shearman & Sterling : d’abord en tant que collaborateur entre 2003 et 2010, avant de rejoindre Skadden Arps Slate, Meagher & Flom et Linklaters. Il était revenu chez Shearman & Sterling en 2015 en qualité d’associé pour prendre la tête du bureau de Sao Paulo.

Pour sa part, David Flechner représente des institutions financières et des émetteurs de différents secteurs, principalement en Amérique latine. Il a œuvré chez Clearly Gottlieb Steen & Hamilton pendant dix ans avant d’intégrer Allen & Overy en 2015, puis Shearman & Sterling l’an dernier.

Malgré ces départs, leur ancien cabinet a indiqué conserver son bureau de Sao Paulo, ouvert en 2004. Pour l’instant, ce dernier ne compte plus que deux avocats. « Nous continuerons à offrir à nos clients une expérience sans équivalent grâce à notre équipe de partenaires de premier plan travaillant dans tous nos domaines d’intervention », a réagi Antonia Stolper, managing partner pour la région.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Un grand pas en Chine pour Herbert Smith Freehills

Un grand pas en Chine pour Herbert Smith Freehills

Le cabinet d’avocats fait alliance avec le chinois Kewei. Il s’agit de la sixième firme non issue de l’Empire du Milieu à obtenir le droit d’émettre d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message