Lydia lève 40 millions d’euros auprès de Tencent

La plus célèbre des fintech françaises vient de boucler un tour de table à l’issue duquel elle réussit à lever 40 millions d’euros auprès des investisseurs historiques et du nouvel entrant, Tencent, géant chinois des médias numériques et des jeux vidéo. Retour sur l’opération.
Antoine Porte et Cyril Chiche, cofondateurs de Lydia.

La plus célèbre des fintech françaises vient de boucler un tour de table à l’issue duquel elle réussit à lever 40 millions d’euros auprès des investisseurs historiques et du nouvel entrant, Tencent, géant chinois des médias numériques et des jeux vidéo. Retour sur l’opération.

Sept ans après sa création par Antoine Porte et Cyril Chiche, Lydia est en passe de devenir le leader européen du paiement mobile. Pour y parvenir, la jeune pousse française vient de lever 40 millions d’euros auprès du géant chinois de la tech, Tencent, notamment propriétaire de WeChat, et avec le soutien de ses investisseurs historiques, XAnge, New Alpha et CNP Assurances. Les moyens déployés sont à la hauteur des ambitions de la start-up française, à savoir renforcer ses positions en France et poursuivre son internationalisation.

Avec une application simple d’utilisation sur un segment étonnamment peu concurrentiel, Lydia a su conquérir le marché français et en particulier celui des 18-30 ans. En effet, 25% des personnes concernées ont un compte et pour la plupart d’entre eux, « je te fais un Lydia » est entré dans le langage courant, comme synonyme de « je t’envoie de l’argent ».  A l’étranger, les fonctionnalités avancées sont également disponibles au Portugal, mais le paiement mobile de base est accessible depuis la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne. L’expansion se poursuit. « Ces nouvelles ressources et l’appui d’un actionnaire tel que Tencent vont nous permettre de gagner beaucoup de temps et d’éviter de nombreux faux pas dans cette phase d’hyper-croissance », ponctue Cyril Chiche.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industries de santé"

M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industrie...

Reconnue sur le marché, l’approche sectorielle du cabinet Hogan Lovells dans le domaine des Sciences de la vie repose sur un esprit d’équipe rare et s...

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Petit à petit, la France rattrape son retard en matière de licornes. La Javaness, Woonoz, e-attestations, laboutiqueofficielle.com : voici quatre star...

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robotisés"

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robot...

En bouclant une levée de fonds de 335 millions d’euros, Exotec, concepteur de robots préparateurs de commandes depuis 2015, devient la 25e licorne fra...

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

Basée à Nantes et Paris, Antigel, une agence de communication novatrice, qui s’appuie sur une culture collaborative de ses talents avec ses clients, a...

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

L’affaire Tek Fog est un scandale qui fait trembler le gouvernement de Narendra Modi et prouve à quel point, la tech peut servir à manipuler les foule...

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Directrice de l'innovation de la Société générale, cette figure féminine de l’écosystème IT a développé une solide expérience dans les domaines des no...

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers pharmaceutique"

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers phar...

Le groupe Servier poursuit sa montée en puissance dans le cadre de la recherche contre le cancer. Après avoir acquis la branche oncologie du laboratoi...

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

CDO du groupe BPCE, ce polytechnicien passé par Telecom ParisTech, a occupé pendant 17 ans différents postes au sein du groupe Orange, avant de se lan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte