Lucy in the Sky with Data : plus qu’une legaltech

Grâce à l’appui du géant français de la logistique et du courrier Hopps, un nouvel outil de gestion sécurisée et éthique de la donnée vient de voir le jour : Lucy in the Sky with Data. Un projet auquel a contribué l’avocat Alain Bensoussan en qualité de DPO.

Grâce à l’appui du géant français de la logistique et du courrier Hopps, un nouvel outil de gestion sécurisée et éthique de la donnée vient de voir le jour : Lucy in the Sky with Data. Un projet auquel a contribué l’avocat Alain Bensoussan en qualité de DPO.

C’est un nouvel outil digital au nom provocateur qui vient de voir le jour sur le marché de la valorisation de la data : Lucy in the Sky with Data (LSD). Lucy est une base de données de consommateurs. « In the Sky » signifie qu’une stratégie de conquête et de fidélisation sera appliquée grâce à l’utilisation de cette base de données. « With Data », enfin, indique que les comportements d’achat des consommateurs seront analysés pour mieux les prédire, les comprendre et les cibler.

Les informations de 24 millions de foyers

LSD se démarque par l’utilisation de la base de données de Hopps, la société française de transport et de logistique au chiffre d’affaires de 600 millions d’euros en 2018, qui lui fournit les informations de 24 millions de consommateurs. LSD, c’est aussi l’analyse des parcours d’achat des clients de 1 500 marques, la possibilité de sélectionner 300 critères (contacts, âge, catégorie socio-professionnelle, centres d’intérêt, canaux d’achat, description du foyer, etc.) et d’analyser 100 millions de transactions déjà réalisées.

Afin d’assurer une utilisation de ces données conforme à la réglementation, les fondateurs de LSD (Frédérique Agnès, Frédéric Pons et Éric Paumier) ont sollicité Alain Bensoussan, qui agit en qualité de data protection officer. « Un programme de conformité, ce n’est pas un programme de légalité », réagit l’avocat spécialiste des technologies de l’information. Autrement dit, LSD doit respecter le règlement général de protection des données personnelles (RGPD), mais pas uniquement. Son devoir est d’ajouter une dimension éthique au projet, désormais incontournable. « Dès la conception, nous avons eu à cœur de protéger, de sécuriser et de garder la trace de nos activités. » Et ce d’autant plus qu’après le RGPD, les Gafa eux-mêmes s’imposent des règles strictes alors que l’Europe s’apprête à adopter une nouvelle réglementation protectrice de la donnée non personnelle (appelé privacy by design). « Le droit n’est que l’écume des valeurs, conclut Alain Bensoussan. Nous allons construire une planète humaniste avec dignité, bienvenue dans ce nouveau monde ! » Cette philosophie sert de fondement à un outil qui se veut la première base privée de données en France.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message