Loi logement : la grogne de la CNL

Attendu en conseil des ministres le quatre avril et à l'Assemblée fin mai, ce texte baptisé Élan (évolution du logement et aménagement numérique) comporte sept articles autorisant le gouvernement à légiférer par voie d'ordonnance.

Attendu en conseil des ministres le quatre avril et à l'Assemblée fin mai, ce texte baptisé Élan (évolution du logement et aménagement numérique) comporte sept articles autorisant le gouvernement à légiférer par voie d'ordonnance.

Pour la Confédération nationale du logement (CNL), avec ce texte, le locataire sera la "variable d'ajustement du budget des organismes" et cette mesure "antisociale" est synonyme d'un "désengagement définitif de l'Etat dans le financement du logement social". Quant au "bail mobilité" de un à dix mois destiné aux personnes en études supérieures, ou en  apprentissage, il va fragiliser les locataires. Autre sujet d'inquiétude de la CNL : la vente facilitée de logements sociaux, qui pourrait aller jusqu'à 40 000 par an, « nous sommes contre à 100% car c'est la privatisation d'un bien public, financé avec la solidarité nationale. Des organismes privés vont racheter les fleurons des HLM  »  a déclaré Eddie Jacquemart, président de la CNL. 

Ceci étant, la CNL approuve les mesures favorisant la transformation de bureaux en logements, les sanctions contre les plateformes de locations touristiques aux pratiques illégales, et la création d'une amende pour les bailleurs qui ne respecteraient pas l'encadrement des loyers.
 

M.H

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

La veille urbaine du 11 juin 2021

La veille urbaine du 11 juin 2021

Argan poursuit ses investissements dans l’Orléanais avec la livraison d’un nouvel entrepôt de 22 000 m², IDEC remet les clés à AREFIM d’un entrepôt de...

La veille urbaine du 10 juin 2021

La veille urbaine du 10 juin 2021

Gecina pré-commercialise l’immeuble “Biopark” à Paris 13, Serris Reim acquiert un ensemble de 5 345 m² à Aurillac pour 2,5 M€, Cogedim prend 10 engage...

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

La réduction de l'empreinte immobilière des entreprises semble convaincre une majorité de dirigeants de l'intérêt du télétravail. Anciennement réfract...

La veille urbaine du 9 juin 2021

La veille urbaine du 9 juin 2021

Eurazeo signe une promesse de vente avec l'AESN pour l’immeuble “Côté Jardin” à Courbevoie, GSE construit le nouveau centre européen de distribution d...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La veille urbaine du 8 juin 2021

La veille urbaine du 8 juin 2021

Foncière Atland et PGGM lancent la restructuration de l’immeuble “Air” à Levallois-Perret, Covivio livre le campus d’Orange au sein du Parc “Majoria”...

La veille urbaine du 7 juin 2021

La veille urbaine du 7 juin 2021

Kermarrec Promotion construit 4 résidences “Rivages” avec vue imprenable sur la Rade de Brest, Aviva Investors acquiert un entrepôt logistique à Eindh...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte