Logement neuf : la filière réclame un choc d'offre

La promotion immobilière a du plomb dans l'aile : les ventes de logement neuf ont baissé de plus de 10 % en 2018. Inquiète, la filière redoute un renforcement de cette tendance et alerte les pouvoirs publics sur le besoin crucial de soutien de l'offre.

La promotion immobilière a du plomb dans l'aile : les ventes de logement neuf ont baissé de plus de 10 % en 2018. Inquiète, la filière redoute un renforcement de cette tendance et alerte les pouvoirs publics sur le besoin crucial de soutien de l'offre.

A l'occasion de la publication des chiffres du quatrième trimestre 2018, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a dressé un bilan inquiétant de l'année pour la promotion immobilière. Comme le laissaient deviner les multiples alertes tout au long de l'année, la vente de logements neufs a baissé de 10,5 % (à 150 783) en 2018, avec une forte accélération en fin d’année. Les mises en vente sont quant à elles en nette baisse (-11,1 % sur un an), le quatrième trimestre 2018 étant à ce titre le plus faible quatrième trimestre depuis 2014.

Les acquéreurs toujours dynamiques, moins les investisseurs

Si les primo-acquéreurs conservent une dynamique stable, gardant le même "niveau élevé" qu'en 2017 et progressant même dans les zones tendues comme l'Île-de-France (+ 16 %). Mais c'est surtout du côté de la vente aux investisseurs que la FPI s'inquiète. En effet, celle-ci a affiché un repli de 13,2 % cette année, après un excellent exercice 2017. Les ventes en bloc ont particulièrement souffert avec un recul de 22,4 %.

Pénurie d'offre

Pour expliquer ces chiffres, la FPI pointe une offre insuffisante, le stock de logements disponibles ayant de nouveau diminué cette année, passant même sous la barre symboliques des 100 000 logements, soit un peu plus de dix mois de commercialisation. Le point d'équilibre du marché est généralement estimé à douze mois. Pour expliquer cette pénurie, la FPI met en cause un foncier devenu trop cher ainsi que la hausse des coûts de construction. Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI, appelle donc de ses voeux à "des réponses structurelles sur l'offre, pour restaurer une capacité à produire devenue insuffisante".

L'exécutif interpellé

Considérant les chiffres de 2018 comme "une alerte plutôt qu'une alarme" mais se disant "préoccupée" par 2019 et 2020, la présidente de la FPI a pointé trois axes sur lesquels il faudrait agir au plus vite : "cesser d'effrayer les ménages en mettant à terme à la cacophonie qui règne actuellement sur la question de la fiscalité, soutenir financièrement les maires bâtisseurs qui ont entre leurs mains la clé du choc d'offre, et enfin s'occuper sérieusement de la question des coûts de construction".

Boris Beltran

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 12 mai 2021

La veille urbaine du 12 mai 2021

Groupama Gan REIM acquiert une plateforme logistique à Garons, Kaufman & Broad remporte le projet de la rue Malbec à Bordeaux, Réalités se dote d’...

T. Trouvé (GRTgaz) : "La solution passe par un système énergétique hybride"

T. Trouvé (GRTgaz) : "La solution passe par un système énergétique hybride"

Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz, nous dévoile la politique de l’entreprise en matière de gaz renouvelables ainsi que sur les projets affér...

La veille urbaine du 11 mai 2021

La veille urbaine du 11 mai 2021

Legendre Immobilier livre le nouveau site du Groupe Valeo à Créteil, première acquisition dans l’immobilier d’éducation aux Pays-Bas pour la SCPI Prim...

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Le projet de modification de l’article 1 de la Constitution issu des 149 propositions des 150 citoyens de la Convention climat a été adopté sans encom...

La veille urbaine du 10 mai 2021

La veille urbaine du 10 mai 2021

Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire à Clichy, Edgar Suites annonce une augmentation de capital de 104 M€ auprès de BC P...

La veille urbaine du 7 mai 2021

La veille urbaine du 7 mai 2021

Hemisphere et Bain Capital Credit acquièrent un projet de bureaux à Bagneux auprès de Coffim, le Groupe GDG pré-loue l’intégralité de son immeuble “H2...

La veille urbaine du 6 mai 2021

La veille urbaine du 6 mai 2021

6e Sens Entreprises acquiert un ensemble immobilier de 18 000 m² à Lyon 9, Pictet Alternative Advisors et Immobel acquièrent un immeuble de bureaux au...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte