LL Berg, l'alternative indépendante

Résolument orienté haut de gamme sur un segment smid-cap, LL Berg est reconnu pour sa minutie. Exemple à l’appui.

Résolument orienté haut de gamme sur un segment smid-cap, LL Berg est reconnu pour sa minutie. Exemple à l’appui.

(De gauche à droite) Olivier Abergel, Gaëlle Quivillic, Christophe Bornes et Grine Lahreche.


«?LL Berg figure comme pionnier de cette génération de cabinets entrepreneuriaux nés dans les années 2006-2007?» : c’est ainsi qu’Olivier Abergel résume l’essence du cabinet qu’il a fondé en 2007. Dernier deal en date pour lequel la structure s’est fait remarquer : le LBO secondaire de CDL, leader européen spécialisé dans la production de plateaux en cellulose pour le transport et le conditionnement de produits agricoles. Une entreprise que LL Berg connaît bien puisqu’il la suit depuis 2008. « Pas pour du "day-to-day", mais pour des opérations stratégiques », précise Olivier Abergel, qui accompagnait dans cette opération son propriétaire, le fonds d’investissement Céréa Partenaire. Un dossier compliqué, long, mais aussi très sophistiqué avec des négociations qui ont duré plus d’un an. La première phase s’est déroulée durant sept mois avec un acquéreur industriel, avant d’achopper sur des décalages stratégiques. «?En cas de poursuite de l’opération, le groupe français aurait perdu son indépendance, fragilisant ainsi tout un bassin d’emploi?», pointe Olivier Abergel, qui ajoute : «?Nous avions senti de la rigueur et de la rigidité au cours des négociations qui risquaient de se poursuivre dans la gestion de l’entreprise.?»

Retour à la case départ

Résultat, le dossier est totalement remis à plat. Mais très vite une nouvelle opportunité se présente. Le fonds Motion Equity Partners se dit intéressé par l’acquisition de CDL. Il se distingue par sa fluidité et sa valorisation, et permet à l’entreprise bretonne de conserver son indépendance. Un nouveau round s’engage mais en à peine quatre mois la transaction est conclue sur la base d’une valorisation d’entreprise d’une cinquantaine de millions d’euros. L’expérience de LL Berg a constitué un atout certain pour le dénouement positif de l’opération. « Lors de la création du cabinet, nous étions l’un des seuls cabinets de niches indépendants dédiés au M&A et au private equity en France. Nous avons su capitaliser autour de cette industrie, ce qui nous a conféré de l’avance et une certaine crédibilité sur la place », indique Olivier Abergel.
Les clients du cabinet, d’ailleurs, ne tarissent pas d’éloge à son propos : « LL Berg a souvent su nous proposer un fil d’Ariane pour retrouver notre chemin », explique Gilles Sicard, directeur général délégué de Céréa Partenaire, qui reconnaît également d’autres qualités au cabinet : « Un accompagnement très pointilleux, en particulier sur la documentation et les choix techniques à effectuer en complément des conseils de notre banque d’affaires. »

Une nouvelle arrivée…
En ce mois de janvier?2015, le cabinet coopte un dealmaker : Grine Lahreche, en provenance du cabinet Paul Hastings. Cet ancien sportif de haut niveau en handball a rencontré le cabinet sur le LBO d’Européenne des desserts au cours de l’été 2013. « J’ai tout de suite vu que c’était de très bons professionnels alliant compétence technique et vision stratégique », dit-il. Un choix naturel – et même évident – pour celui que la presse sportive a pu décrire comme un « perfectionniste ». Un renfort de poids pour LL Berg, mais la firme ne compte pas s’arrêter là.
De nouvelles arrivées, dans d’autres secteurs, pourraient étoffer la palette de compétences du cabinet : le contentieux M&A, le capital market, la fiscalité… « Nous ne cherchons pas à faire du volume, mais à nous positionner sur un segment haut de gamme », explique Olivier Abergel, qui conclut : « Nos choix de dossiers continueront d’être motivés selon trois critères : le client, la qualité du dossier et la valeur ajoutée que nous pouvons y apporter. »

Mathieu Marcinkiewicz



Nombre de transactions conseillées de 2007 à 2014 : 120
Croissance du chiffre d’affaires en 2013 : + 10 %
Croissance du chiffre d’affaires attendue en 2014 : + 11 %
Nombre d’associés multipliés par 4 en 7 ans


Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte