LL Berg, l'alternative indépendante

Résolument orienté haut de gamme sur un segment smid-cap, LL Berg est reconnu pour sa minutie. Exemple à l’appui.

Résolument orienté haut de gamme sur un segment smid-cap, LL Berg est reconnu pour sa minutie. Exemple à l’appui.

(De gauche à droite) Olivier Abergel, Gaëlle Quivillic, Christophe Bornes et Grine Lahreche.


«?LL Berg figure comme pionnier de cette génération de cabinets entrepreneuriaux nés dans les années 2006-2007?» : c’est ainsi qu’Olivier Abergel résume l’essence du cabinet qu’il a fondé en 2007. Dernier deal en date pour lequel la structure s’est fait remarquer : le LBO secondaire de CDL, leader européen spécialisé dans la production de plateaux en cellulose pour le transport et le conditionnement de produits agricoles. Une entreprise que LL Berg connaît bien puisqu’il la suit depuis 2008. « Pas pour du "day-to-day", mais pour des opérations stratégiques », précise Olivier Abergel, qui accompagnait dans cette opération son propriétaire, le fonds d’investissement Céréa Partenaire. Un dossier compliqué, long, mais aussi très sophistiqué avec des négociations qui ont duré plus d’un an. La première phase s’est déroulée durant sept mois avec un acquéreur industriel, avant d’achopper sur des décalages stratégiques. «?En cas de poursuite de l’opération, le groupe français aurait perdu son indépendance, fragilisant ainsi tout un bassin d’emploi?», pointe Olivier Abergel, qui ajoute : «?Nous avions senti de la rigueur et de la rigidité au cours des négociations qui risquaient de se poursuivre dans la gestion de l’entreprise.?»

Retour à la case départ

Résultat, le dossier est totalement remis à plat. Mais très vite une nouvelle opportunité se présente. Le fonds Motion Equity Partners se dit intéressé par l’acquisition de CDL. Il se distingue par sa fluidité et sa valorisation, et permet à l’entreprise bretonne de conserver son indépendance. Un nouveau round s’engage mais en à peine quatre mois la transaction est conclue sur la base d’une valorisation d’entreprise d’une cinquantaine de millions d’euros. L’expérience de LL Berg a constitué un atout certain pour le dénouement positif de l’opération. « Lors de la création du cabinet, nous étions l’un des seuls cabinets de niches indépendants dédiés au M&A et au private equity en France. Nous avons su capitaliser autour de cette industrie, ce qui nous a conféré de l’avance et une certaine crédibilité sur la place », indique Olivier Abergel.
Les clients du cabinet, d’ailleurs, ne tarissent pas d’éloge à son propos : « LL Berg a souvent su nous proposer un fil d’Ariane pour retrouver notre chemin », explique Gilles Sicard, directeur général délégué de Céréa Partenaire, qui reconnaît également d’autres qualités au cabinet : « Un accompagnement très pointilleux, en particulier sur la documentation et les choix techniques à effectuer en complément des conseils de notre banque d’affaires. »

Une nouvelle arrivée…
En ce mois de janvier?2015, le cabinet coopte un dealmaker : Grine Lahreche, en provenance du cabinet Paul Hastings. Cet ancien sportif de haut niveau en handball a rencontré le cabinet sur le LBO d’Européenne des desserts au cours de l’été 2013. « J’ai tout de suite vu que c’était de très bons professionnels alliant compétence technique et vision stratégique », dit-il. Un choix naturel – et même évident – pour celui que la presse sportive a pu décrire comme un « perfectionniste ». Un renfort de poids pour LL Berg, mais la firme ne compte pas s’arrêter là.
De nouvelles arrivées, dans d’autres secteurs, pourraient étoffer la palette de compétences du cabinet : le contentieux M&A, le capital market, la fiscalité… « Nous ne cherchons pas à faire du volume, mais à nous positionner sur un segment haut de gamme », explique Olivier Abergel, qui conclut : « Nos choix de dossiers continueront d’être motivés selon trois critères : le client, la qualité du dossier et la valeur ajoutée que nous pouvons y apporter. »

Mathieu Marcinkiewicz



Nombre de transactions conseillées de 2007 à 2014 : 120
Croissance du chiffre d’affaires en 2013 : + 10 %
Croissance du chiffre d’affaires attendue en 2014 : + 11 %
Nombre d’associés multipliés par 4 en 7 ans


Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le PNF saisi par une ONG

Le PNF saisi par une ONG

L’ONG Sherpa sollicite le Parquet national financier (PNF) afin qu’il ouvre une enquête sur la vente par Dassault d’avions à l’Inde.

Notaires Macron : Le gouvernement suit l’ADLC

Notaires Macron : Le gouvernement suit l’ADLC

Le gouvernement suit les recommandations de l’Autorité de la concurrence en adoptant une nouvelle carte permettant l’installation de 733 nouveaux nota...

Chili : fusion entre trois cabinets

Chili : fusion entre trois cabinets

Palma Abogados, EDN Abogados et Veszpremy Abogados fusionnent pour former Palma Edwards Veszpremy Studio.

Voici les stars montantes du barreau d'affaires (édition 2018)

Voici les stars montantes du barreau d'affaires (édition 2018)

Dans son dossier spécial « 50 avocats d'affaires parmi les meilleurs », Décideurs Juridiques a sélectionné 8 stars montantes, Découvrez-les.

François Jubin (WiseAM) : « Notre objectif est d’être un partenaire très étroit du business des CGP »

François Jubin (WiseAM) : « Notre objectif est d’être un partenaire très étroit du business des CGP...

Créée en 2011 à l’initiative de François Jubin, la société de gestion WiseAM a connu une très forte progression en fin d’année 2017 et en début d’anné...

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de l’écosystème »

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de...

Depuis sa création, Family Partners a fait du chemin. Avec un modèle économique novateur et exempt de tout conflit d’intérêt, Jean-François Chatelain...

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Depuis l’annonce du Brexit de plus en plus de Français installés à Londres décident de revenir vivre à Paris. Et ce retour en masse n’est pas sans con...

Granrut devient Herald

Granrut devient Herald

Soixante ans après sa création, le cabinet Granrut se renouvelle en prenant le nom d’Herald.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message