Liquidation judiciaire pour les volailles Doux

Déjà placé en redressement judiciaire en 2012, Doux fait aujourd’hui face au jugement du Tribunal de commerce de Rennes ordonnant sa liquidation. Les poulets Loué et l’ukrainien MHP sont à l’affût.

Déjà placé en redressement judiciaire en 2012, Doux fait aujourd’hui face au jugement du Tribunal de commerce de Rennes ordonnant sa liquidation. Les poulets Loué et l’ukrainien MHP sont à l’affût.

La saga « Doux » touche à sa fin puisque la justice vient d’ordonner sa liquidation. Le Tribunal de commerce de Rennes permet cependant au groupe finistérien spécialisé dans l’élevage et l’abattage de volailles de poursuivre son activité jusqu’au 31 mai 2018. Cela va notamment lui laisser le temps d’étudier les offres de reprise du français LDC et de l’ukrainien MHP, même si c’est le tribunal qui tranchera à la fin. LDC, propriétaire des poulets Loué, souhaite conserver un quart des effectifs de Doux (1 187 salariés au total) et investir 60 millions d’euros dans une nouvelle usine d’abattage et de découpe pour les marchés industriels et la restauration. De son côté, MHP prévoit la reprise immédiate de 285 personnes et la création de 430 postes supplémentaires pour une nouveau site de production. L’ukrainien apporterait 150 millions d’euros au total. Déjà placé en redressement judiciaire en 2012, Doux n’aura donc pas trouvé les solutions lui permettant de se relancer de manière autonome. Le numéro trois mondial de la volaille aura notamment pâti de la concurrence brésilienne « low cost » au Moyen-Orient, l’un de ses marchés de référence.   

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message