LFPI prend une participation majoritaire dans Digit RE Group

LFPI va devenir l'actionnaire majoritaire de Digit RE Group. Le fonds était entré en négociations exclusives pour ce rachat en juillet 2018.

LFPI va devenir l'actionnaire majoritaire de Digit RE Group. Le fonds était entré en négociations exclusives pour ce rachat en juillet 2018.

Avec cette opération, LFPI va permettre à Digit RE Group de franchir une nouvelle étape dans son développement. En effet, depuis sa création le groupe a connu une croissance régulière.

Le modèle des réseaux de mandataires indépendants est en croissance sur le marché de la transaction immobilière. « Celle-ci devrait s’accélérer dans les prochaines années portée notamment par la digitalisation de la transaction immobilière et par un modèle d’affaires plus attractif (meilleures rémunérations pour les conseillers en immobilier, meilleure résilience en temps de crise, évolution sociétale favorisant le travail indépendant, etc.) », précise le communiqué de presse de Digit RE. 

« Nous avons été particulièrement séduits par le business model unique de Digit RE Group (différent des réseaux d’agences mais aussi des réseaux pyramidaux de mandataires) et par le niveau de qualité élevé et son expertise reconnue des réseaux immobiliers, indique Olivier Lange, directeur général de LFPI Gestion. Digit RE Group offre des outils et des process de formation différenciants, avec une forte fidélité de ses conseillers, résultant des performances supérieures à celles de ses concurrents. »

LFPI s’est rapproché du dirigeant, Olivier Colcombet, et de son équipe, ainsi que du groupe Artémis, société d’investissement de la famille Pinault, qui a construit Digit RE Group entre 2011 et 2018. « LFPI et le groupe Artémis ont souhaité s’associer avec le management de Digit RE Group afin de poursuivre son développement notamment dans la digitalisation du marché de la transaction immobilière qui offre des opportunités uniques sur lesquelles reposent notre ambitieux projet de croissance ». ajoute Brice Carlot, partner de LFPI Gestion.

Avec ce nouvel actionnaire, le groupe assure disposer « des ressources nécessaires à l’accélération de ses investissements pour renforcer son leadership sur le marché français des réseaux de mandataires ».

« Au cours des dernières années, nous avons élargi notre champ de compétences et diversifié notre offre, se félicite Olivier Colcombet, P-DG de Digit RE Group. Nous sommes fiers de la position de leader que nous avons réussi à atteindre en France. Je suis persuadé qu'avec le soutien de LFPI, Digit RE Group pourra engager une nouvelle phase de croissance toujours en s’appuyant sur l’expertise digitale et technologique de ses équipes, le professionnalisme et l’engagement de ses conseillers et le dynamisme de ses marques ».

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

La Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

La Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

La veille urbaine du 25 septembre 2020

La veille urbaine du 25 septembre 2020

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat...

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Précédemment chez Jumeirah Hotels, Rebecca Nachanakian va diriger la mise en oeuvre de la stratégie mondiale de WeWork au niveau européen. Explication...

La veille urbaine du 24 septembre 2020

La veille urbaine du 24 septembre 2020

Mobivia qui signe 103 000 m² dans le parc synergie Val de Loire, Welcome at Work qui lève 4 M€, la FNAIM, Plurience et l’UNIS qui s’engagent sur la ré...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message