Levée de fonds : un parcours de longue haleine

Elle marque le début d'une relation entre un investisseur et un fondateur, mais aussi la transition d'une entreprise vers une nouvelle phase de son développement : la levée de fonds. Retour sur les principales étapes à franchir pour arriver au bout de ce parcours du combattant moderne avec Xavier Milin, administrateur indépendant, business angel, auteur de « Lever des fonds ».

Elle marque le début d'une relation entre un investisseur et un fondateur, mais aussi la transition d'une entreprise vers une nouvelle phase de son développement : la levée de fonds. Retour sur les principales étapes à franchir pour arriver au bout de ce parcours du combattant moderne avec Xavier Milin, administrateur indépendant, business angel, auteur de « Lever des fonds ».

Décideurs. Dans votre livre, vous évoquez les échecs suite à de grosses levées de fonds. Les entrepreneurs ont-ils du mal à garder les pieds sur terre ? 

Xavier Milin. Les chefs d'entreprises ont parfois tendance à aller un peu trop vite et à dépenser beaucoup d'argent sur des sujets qui ne sont pas stratégiques. D'abord parce qu'ils se sentent riches, bien que cette richesse ne soit que virtuelle, mais aussi parce qu'ils sont heureux de faire quelques cadeaux à leur équipe lorsque celle-ci a fourni beaucoup d'efforts pendant plusieurs mois en amont de la levée. Une autre cause d'échec peut être la désolidarisation des fondateurs, à partir du moment où un fonds d'investissement entre et que des histoires d'argent prennent le pas sur le développement de l'entreprise. Enfin, une erreur classique des fondateurs est de faire monter en responsabilité les salariés historiques de l'entreprise, qui peuvent être de très bons éléments mais de terribles managers.

La post-levée est-elle plus complexe à gérer que la pré-levée ?

Les deux phases sont importantes. Une levée de fonds se planifie, ce n'est pas un jeu d'opportunités. L'entrepreneur doit le vivre comme un parcours de sportif de haut niveau : entraînement, stratégie, objectifs... Une fois les fonds levés, il doit souvent préparer un plan de développement qui nécessitera de solliciter à nouveau ses investisseurs. Il doit donc garder en tête les intérêts de chacun des fonds entrés à son capital afin d'anticiper de futurs besoins. Charge à lui, et à ses investisseurs, d'être certains qu'ils souhaitent aller dans la même direction.

Camille Prigent

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Éric Chapelle prend les rennes de la direction financière de Stormshield

Éric Chapelle prend les rennes de la direction financière de Stormshield

Filiale d’Airbus, Stormshield renforce son équipe de direction en promouvant Éric Chapelle au poste de CFO qui intègre ainsi le comité exécutif de l’e...

Les épargnants français et l’investissement responsable

Les épargnants français et l’investissement responsable

Une étude menée par le cabinet Deloitte de concours avec OpinionWay et Spoking Polls, à la demande de CPR AM présente l’appétence des épargnants franç...

BlackRock collecte 64,67 milliards de dollars au premier trimestre

BlackRock collecte 64,67 milliards de dollars au premier trimestre

Après une année difficile sur le marché de la gestion d’actifs, le géant BlackRock présente une collecte de 64,67 milliards de dollars au premier trim...

Alice Lhabouz (Trecento AM) : « La santé est un segment structurellement en croissance »

Alice Lhabouz (Trecento AM) : « La santé est un segment structurellement en croissance »

Les performances sur le marché de la gestion d’actifs en 2018 ont été faibles. C’est un constat. Face aux difficultés rencontrées par les différentes...

Un nouveau gérant privé chez Mirabaud

Un nouveau gérant privé chez Mirabaud

Mirabaud recrute Antoine Hollard au poste de gérant privé en France.

Sparring Capital devient l’actionnaire majoritaire de Cesacap

Sparring Capital devient l’actionnaire majoritaire de Cesacap

Le fonds d’investissement Sparring Capital relaie Capzanine dans l’accompagnement du spécialiste francilien du génie électronique : Cesacap.

D. Gaillard (France Invest) « Les LPs doivent apprendre à raisonner en multiple de sortie plutôt qu’en TRI »

D. Gaillard (France Invest) « Les LPs doivent apprendre à raisonner en multiple de sortie plutôt qu’...

Président de France Invest, Dominique Gaillard ne peut que se féliciter des performances récentes du private equity, mais aussi de la dette privée et...

Olivia Grégoire (LREM) : "La loi Pacte rend l’épargne retraite plus lisible et flexible"

Olivia Grégoire (LREM) : "La loi Pacte rend l’épargne retraite plus lisible et flexible"

Le Parlement a définitivement adopté la loi Pacte le 11 avril dernier. Olivia Grégoire, présidente de la commission spéciale sur le projet de loi Pac...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message