Les six qualités indispensables du DSI

Auparavant assimilé à la gestion des postes de travail informatiques en interne, le directeur des systèmes d’information est aujourd’hui un métier en pleine évolution. Il est de plus en plus sollicité dans la stratégie globale de l’entreprise. Pour comprendre ses fonctions, voici les six qualités primordiales d’un DSI.

Auparavant assimilé à la gestion des postes de travail informatiques en interne, le directeur des systèmes d’information est aujourd’hui un métier en pleine évolution. Il est de plus en plus sollicité dans la stratégie globale de l’entreprise. Pour comprendre ses fonctions, voici les six qualités primordiales d’un DSI.

 

1) Participer à la stratégie de l’entreprise

Si pendant longtemps l’informatique est restée à l’écart des hautes instances de décision, le DSI, au vu de l’importance du numérique au sein des entreprises est désormais directement impliqué dans la stratégie interne de développement. Au-delà de la gestion et du bon fonctionnement du parc informatique, il aide à définir une politique informatique en conformité avec l’axe global adopté par la société. Ainsi, il doit faire preuve de diplomatie puisqu’il dispose d’un certain pouvoir sur toute l’organisation de l’entreprise.

2) Entretenir une bonne entente avec le CDO

Le DSI et le CDO ont une mission similaire, celle d’engager avec succès l’organisation de l’entreprise dans la transformation digitale. Néanmoins, leurs domaines d’intervention diffèrent. Le directeur des systèmes d’information est garant des installations numériques de l’entreprise et évolue progressivement vers un rôle de conseil stratégique auprès de la direction. Le Chief digital officer, quant à lui, est un métier relativement récent. Il définit les objectifs finaux de la transformation digitale auprès de tous les pôles de l’entreprise, notamment en organisant l’utilisation des données. Pour une révolution numérique réussie, le DSI a donc tout intérêt à travailler main dans la main avec le CDO. 

3) Avoir une approche de « visionnaire »

Le DSI apporte à son entreprise une clarté de vision sur l’innovation technologique car il bénéficie d’un précieux temps d’avance sur ses collègues. Il effectue une veille technologique qui lui permet d’anticiper d’éventuelles stratégies de gestion innovantes plus pratiques pour l’entreprise. Plus il est au fait des nouveautés, plus il est capable de proposer des solutions pour le traitement des informations. Ses idées peuvent apporter une plus-value économique, technique et organisationnelle à sa société.

4) Jouer les body guard

Puisqu’il gère l’ensemble des matériels et des logiciels de la société, le directeur des systèmes d’information est aussi en charge du stockage, des sauvegardes, des impressions, des télécommunications et des données qui circulent en interne. Lorsqu’il contribue à l’unification et à la centralisation de la gestion du système, le DSI assure la cybersécurité et la protection de toutes les données de ses collègues ainsi que des secrets de l’entreprise.

5) Faire preuve de pédagogie

Le DSI est le point de départ du système de traitement des informations au sein d’une entreprise. Sans lui, pas de transformation digitale. Il tient donc un rôle clef dans la communication interne de la société, ce qui nécessite d’incontestables compétences managériales, et de faire preuve de pédagogie vis-à-vis de ses collègues. Par ailleurs, il est essentiel que le directeur des systèmes d’information prenne le temps de les sensibiliser aux dangers du numérique ainsi que de leur expliciter les différents fonctionnements des logiciels.

6) Savoir identifier les jeunes talents

Face à la transformation numérique, les entreprises ont besoin de nouveaux métiers tels que les digital brand manager ou encore les UX designer, ce qui nécessite de recruter rapidement et efficacement. Dans cette optique, le directeur des systèmes d’information est l’expert idéal pour identifier de potentielles futures recrues, qui pourront l’assister dans ses tâches. Le DSI peut également piloter des formations en interne pour mettre à niveau certains de ses collègues.

 

Par laura Breut (@LauraBreut)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industries de santé"

M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industrie...

Reconnue sur le marché, l’approche sectorielle du cabinet Hogan Lovells dans le domaine des Sciences de la vie repose sur un esprit d’équipe rare et s...

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Petit à petit, la France rattrape son retard en matière de licornes. La Javaness, Woonoz, e-attestations, laboutiqueofficielle.com : voici quatre star...

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robotisés"

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robot...

En bouclant une levée de fonds de 335 millions d’euros, Exotec, concepteur de robots préparateurs de commandes depuis 2015, devient la 25e licorne fra...

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

Basée à Nantes et Paris, Antigel, une agence de communication novatrice, qui s’appuie sur une culture collaborative de ses talents avec ses clients, a...

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

L’affaire Tek Fog est un scandale qui fait trembler le gouvernement de Narendra Modi et prouve à quel point, la tech peut servir à manipuler les foule...

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Directrice de l'innovation de la Société générale, cette figure féminine de l’écosystème IT a développé une solide expérience dans les domaines des no...

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers pharmaceutique"

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers phar...

Le groupe Servier poursuit sa montée en puissance dans le cadre de la recherche contre le cancer. Après avoir acquis la branche oncologie du laboratoi...

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

CDO du groupe BPCE, ce polytechnicien passé par Telecom ParisTech, a occupé pendant 17 ans différents postes au sein du groupe Orange, avant de se lan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte