Les propositions de l’Orie pour réformer la TCBCE

L’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise (Orie) a annoncé vouloir apporter sa contribution sur la mise en œuvre de la réforme de la taxe sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE) entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

L’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise (Orie) a annoncé vouloir apporter sa contribution sur la mise en œuvre de la réforme de la taxe sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE) entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

L’Observatoire Régional de l’Immobilier d’Entreprise (Orie) a fait ses propositions pour mettre en œuvre la réforme de la taxation sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE). Elles sont au nombre de trois.

Tout d’abord, le mode de calcul du plafonnement ne devrait pas inclure la TCBCE comme une composante des coûts d’acquisition du terrain. Ensuite, l’Orie suggère de prendre en compte les coûts d’acquisition avec une indexation sur l’indice des prix à la consommation dans le calcul de la taxe. Enfin, ils jugent souhaitable de décaler la date d’exigibilité du paiement à la date de la déclaration.

Rappelons que la réforme portant sur la TCBCE instaure un plafonnement de la taxation à « 30%  de la part du coût de l'opération imputable à l'acquisition et à l'aménagement de la surface de construction, au sens de l'article L. 331-10 » (article L 520-9 Code de l’urbanisme). Ce plafonnement intervient afin de limiter la hausse de tarification en zone 1, dans les territoires les moins attractifs. En effet, crée en 2011 sous le nom de redevance, sa hausse brutale a eu pour effet de freiner les opérations immobilières. La redevance avait déjà subi plusieurs modifications avant la réforme de 2016. Elle est notamment devenue une taxe, le zonage a été modifié pour l’ensemble des actifs et la tarification des bureaux a augmenté de 8% à Paris et dans les Hauts-de-Seine, et a baissé sur le reste de l’Île-de-France (- 61 % en zone 2, - 46% en zone 3).

 

V. J.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

Au niveau mondial, le M&A s’est davantage distingué par ses deals en hausse que par ses performances. Seule l’Europe a réussi une vraie belle anné...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message