Les propositions de l’Orie pour réformer la TCBCE

L’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise (Orie) a annoncé vouloir apporter sa contribution sur la mise en œuvre de la réforme de la taxe sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE) entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

L’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise (Orie) a annoncé vouloir apporter sa contribution sur la mise en œuvre de la réforme de la taxe sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE) entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

L’Observatoire Régional de l’Immobilier d’Entreprise (Orie) a fait ses propositions pour mettre en œuvre la réforme de la taxation sur la création de locaux à usage de bureaux, commerces et entrepôts (TCBCE). Elles sont au nombre de trois.

Tout d’abord, le mode de calcul du plafonnement ne devrait pas inclure la TCBCE comme une composante des coûts d’acquisition du terrain. Ensuite, l’Orie suggère de prendre en compte les coûts d’acquisition avec une indexation sur l’indice des prix à la consommation dans le calcul de la taxe. Enfin, ils jugent souhaitable de décaler la date d’exigibilité du paiement à la date de la déclaration.

Rappelons que la réforme portant sur la TCBCE instaure un plafonnement de la taxation à « 30%  de la part du coût de l'opération imputable à l'acquisition et à l'aménagement de la surface de construction, au sens de l'article L. 331-10 » (article L 520-9 Code de l’urbanisme). Ce plafonnement intervient afin de limiter la hausse de tarification en zone 1, dans les territoires les moins attractifs. En effet, crée en 2011 sous le nom de redevance, sa hausse brutale a eu pour effet de freiner les opérations immobilières. La redevance avait déjà subi plusieurs modifications avant la réforme de 2016. Elle est notamment devenue une taxe, le zonage a été modifié pour l’ensemble des actifs et la tarification des bureaux a augmenté de 8% à Paris et dans les Hauts-de-Seine, et a baissé sur le reste de l’Île-de-France (- 61 % en zone 2, - 46% en zone 3).

 

V. J.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les recettes du succès de ManoMano

Les recettes du succès de ManoMano

Après une levée de fonds de 110 millions d’euros en 2019 puis de 125 millions l’année suivante, la start-up ManoMano, une marketplace spécialisée dans...

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

La start-up spécialisée dans les titres restaurants étend son offre. Elle vise désormais les comités d’entreprise en proposant des chèques cadeaux et...

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Entre les confinements et le télétravail, la livraison de repas à domicile connaît un succès sans précédent depuis maintenant un an. Melvina Sarfati e...

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

Alors que la 5G se déploie en France, Orange lance des laboratoires où les entreprises peuvent expérimenter et s’approprier cette nouvelle technologie...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Les deux géants français, Veolia et Suez, en pourparlers depuis de nombreux mois, sont arrivés à un accord de principe sur le projet de fusion des deu...

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific, un des leaders mondiaux de services bio-analytiques, a annoncé ce jeudi l’acquisition du groupe IESPM, acteur majeur de l’analyse...

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

Spécialiste du management de transition Valtus accompagne des entreprises en pleine croissance ou lorsque celles-ci font face à une problématique spéc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte