Les promotions chez Dac Beachcroft, reflet d’une stratégie d’entreprise

Les nominations de Glenn Bettelheim au rang de legal director et d’Alain Michel à celui de senior associate sont des premières chez Dac Beachcroft : le cabinet de niche en droit des assurances, qui vient tout juste de créer des statuts intermédiaires entre la collaboration et l’association, structure ainsi son organisation conformément à son activité et ses valeurs.
Glenn Bettelheim et Alain Michel

Les nominations de Glenn Bettelheim au rang de legal director et d’Alain Michel à celui de senior associate sont des premières chez Dac Beachcroft : le cabinet de niche en droit des assurances, qui vient tout juste de créer des statuts intermédiaires entre la collaboration et l’association, structure ainsi son organisation conformément à son activité et ses valeurs.

Deux ans après la création du bureau de Paris, Dac Beachcroft entame son premier tour de promotions internes. Il faut dire que l’équipe a triplé son effectif depuis février 2019. Glenn Bettelheim devient legal director et Alain Michel est promu senior associate. Tous les deux exerçaient chez Hascoët & Associés puis chez HMN & Partners aux côtés des fondateurs Vladimir Rostan d’Ancezune et Christophe Wucher-North.

Diplômé de la Sorbonne et de l’university of Virginia, Glenn Bettelheim est avocat aux barreaux de Paris et New York. Expert des contentieux en droit des assurances et risques industriels, il intervient lors de sinistres en France et à l’étranger, lors de la mise en jeu de la responsabilité du fait des produits défectueux et au cours de litiges dans le secteur des transports. Ancien collaborateur d’un cabinet d’avocats aux Conseils, Waquet Farge Hazan, il maîtrise les procédures devant la Cour de cassation en matière civile et commerciale. Alain Michel est un spécialiste des contentieux de la construction, du droit immobilier, des assurances et bancaires. Diplômé notamment d’un master en droit international de l’université de Strasbourg et de la faculté internationale de droit comparé, il travaille sur des questions de droit des contrats internationaux, de droit privé international et de droit européen des affaires. Avocat depuis 2013, il s’est rodé au contentieux des assurances et des réassurances, au droit de la responsabilité des produits défectueux et civile professionnelle.

Trois nouveaux statuts

Les statuts de senior associate, legal director et of counsel sont nouveaux chez Dac Beachcroft. Les deux associés fondateurs viennent en effet de faire aboutir leur réflexion longue de plusieurs années pour concevoir à une organisation de l’activité des avocats au sein du cabinet qui soit à la fois conforme aux souhaits individuels et à leur spécialité : le droit des assurances et les risques industriels. "Comment concilier la pratique française de l’avocat libéral, le besoin de visibilité de nos avocats et les spécificités de notre métier dans ce secteur ?", s’interroge Vladimir Rostan d’Ancezune. Pour l’avocat, les titres habituellement utilisés dans les cabinets d’affaires sont adaptés à la pratique des spécialistes du corporate/M&A, dont les taux horaires et les niveaux de facturation sont éloignés à ceux d’une firme comme Dac Beachcroft. Trois statuts ont donc été élaborés, chacun correspondant aux missions confiées et aux perspectives d’évolution. "Le senior associate est autonome, il est à l’aise avec la chimie et la mécanique en risques industriels et plus largement les expertises techniques ; il est capable de diriger un dossier, explique l’associé. Le legal director est focalisé sur la technique du droit pour décortiquer chaque question juridique complexe, et l’of counsel est celui qui possède aussi la fibre de la relation clients, qui développe et fidélise une clientèle." Pour Vladimir Rostan d’Ancezune, cette corrélation entre les titres et les visions du métier est à la fois cohérente avec l’activité en droit des assurances et encourageante pour les collaborateurs. Par exemple, le legal director doté d’une finesse de raisonnement juridique est susceptible de tisser une relation de confiance avec le client et poursuivre son évolution dans la structure en étant sollicité sur les dossiers particulièrement sensibles. "Devenir associé n’est pas une évolution naturelle de la carrière, ajoute le fondateur. C’est un changement de métier dans la mesure où il faut développer son portefeuille de clients tout en restant besogneux. Et nous, au cabinet, nous devons aider celles et ceux qui souhaitent passer le cap." Avant de préciser que la qualité de vie au travail est un point central de l’organisation de la firme qui, sur le plan mondial, vient de valider les trois nouveaux statuts parisiens, compatibles avec son organisation globale.

À Paris, l’équipe se félicite d’avoir trouvé l’équilibre entre les dossiers domestiques et ceux en provenance du réseau et affiche une croissance de son chiffre d’affaires supérieur à 200 % en deux ans. Quatre nouveaux avocats devraient arriver dans les prochaines semaines.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Après une première tentative controversée de changement de sa politique de confidentialité en février dernier, l’application de messagerie instantanée...

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Catherine Naroz, Jehanne Talha, Guillaume Massole, Maroussia Cuny, Sophie Levy, Karolina Rozycka, Philippe Cazello, Marie Crumière, Pierre Goyat et Di...

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Michèle Anahory intègre le cabinet d’avocats d’affaires pour diriger un nouveau pôle consacré aux biosciences. Dans ce mouvement, elle est accompagnée...

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Éric Bérengier rejoint le cabinet parisien en qualité d’associé et sera chargé du pôle de droit fiscal.

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant quitte Herbert Smith Freehills avec son associé Lucien Bou Chaaya pour rejoindre Trinity International, renforçant ainsi les ambition...

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Grâce à l’arrivée de l’avocat Rodrigo Loureiro en provenance de Jones Day, la firme originaire de São Paulo, Briganti Advogados, crée un bureau à Pari...

Christophe Barraud, le visionnaire

Christophe Barraud, le visionnaire

Le Français a été désigné meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg. À seulement 34 ans, ce chef économiste et stratégiste de chez Market Securit...

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

Professeur en droit privé à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas depuis de nombreuses années, Hervé Lecuyer est un spécialiste du droit des assurances....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte