Le nombre de faillites pourrait exploser de 25 % en 2020

« Vertigineuse ». C’est le qualificatif employé par la Coface pour qualifier la hausse à venir du nombre de défaillances d’entreprises dans le monde. Si tous les continents sont concernés, de fortes disparités régionales sont à prévoir.

« Vertigineuse ». C’est le qualificatif employé par la Coface pour qualifier la hausse à venir du nombre de défaillances d’entreprises dans le monde. Si tous les continents sont concernés, de fortes disparités régionales sont à prévoir.

C’est à un jeu auquel bien peu se seraient risqués que la Coface s’est livrée. L’assureur-crédit a publié ses prévisions pour l’année en cours en matière de faillites. Et le moins que l’on puisse dire que c’est que la crise sanitaire mondiale due au coronavirus aura une funeste incidence sur la vie des entreprises. L’étude précise que la crise économique se traduit par un double choc d’offre – l’économie réelle étant la première touchée par les difficultés – et de demande – les dépenses de consommation, de biens et de services étant annulées ou reportées en raison du confinement ou de la fermeture obligatoire des commerces non essentiels. Dans cet environnement d’incertitude extrême, la Coface anticipe une hausse de 25 % du nombre de défaillances d’entreprises dans le monde en 2020. Un chiffre qui, s’il est avéré, constituerait de très loin la plus forte croissance depuis dix ans (+ 29 % en 2009).

Des régions inégalement touchées

Derrière ces chiffres alarmants se cachent en fait des réalités très variables selon le territoire considéré. En effet, les experts prévoient que l’augmentation du nombre de défaillances pourrait atteindre 39 % aux États-Unis alors qu’elle ne serait « que » de 18 % en moyenne dans les pays d’Europe de l’Ouest. La France, quant à elle, devrait subir une hausse des défaillances de ses entreprises de l’ordre de 15 %, contre 33 % pour le Royaume-Uni, 18 % pour l’Italie ou 11 % pour l’Allemagne.

Source : Coface, données nationales

Pour essayer de juguler au mieux les effets de la crise économique et d’accompagner les sociétés dans la tourmente, le gouvernement a déjà déployé plusieurs mesures de soutien aux entreprises du chômage partiel aux prêts garantis par l’État (PGE) en passant par les reports de charges sociales et fiscales ou l’aide en cas de forte baisse de chiffre d’affaires. Il a même consenti un assouplissement de plusieurs règles applicables aux procédures collectives. Des efforts bienvenus pour les chefs d’entreprises qui se sont rapidement tournés vers ces différents mécanismes d’aide. Ainsi, une semaine après leur lancement, 100 000 sociétés avaient déjà sollicité l’octroi d’un PGE, ce qui représente une somme de 20 milliards d’euros, selon Bruno Le Maire.

S.V.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba intègre le board de Yahoo. L’actrice n’est pas la première à rejoindre l’instance non exécutive d’un grand groupe, en recherche de nouvel...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Il est avocat d’affaires, entrepreneur, financier, conseiller stratégique… Mais ce qui définit avant tout Jean-Pascal Pham-Ba c’est son engagement san...

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Le 7 juin, les représentants des États membres et le Parlement européen trouvaient un accord sur une directive proposée il y a dix ans par Bruxelles....

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Si les cabinets de conseil anglo-saxons sont souvent mis sur le devant de la scène, la France regorge, elle aussi, de belles aventures entrepreneurial...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message